Réunion du FOMC de septembre : Encore 125 points de base cette année et sans récession ?

Christian Scherrmann
Ce mercredi, la Réserve fédérale a procédé à une nouvelle hausse de taux de 75 points de base. Quelles seront les conséquences de ce relèvement ? L'éclairage de Christian Scherrmann, économiste U.S. chez DWS.
Lire (3 min.)

Inflation aux Etats-Unis : inquiétudes après Jackson Hole

Vincent Boy
Quels seront les indicateurs à surveiller cette semaine ? Le décryptage de Vincent Boy, Analyste marchés chez IG France.
Lire (5 min.)

Hausse des taux : la Fed dans le flou

Enguerrand Artaz
Face à l'inflation et au recul de la croissance, la Fed a annoncé une hausse des taux la semaine passée. Quelques jours après, Enguerrand Artaz, Fund manager chez La Financière de l'Échiquier, livre son analyse sur cette décision.
Lire (4 min.)

Réunion du FOMC : la Fed à la manœuvre

Franck Dixmier
Les 14 et 15 juin, le Federal Open Market Committee va se réunir. Quelles vont être les grandes lignes de cette rencontre ? L'éclairage de Franck Dixmier, Global CIO Gestion de Taux et membre du comité exécutif des investissements chez Allianz Global Investors.
Lire (2 min.)

OPPCI : Foncière Magellan lance Immofim 2022

Acteur engagé dans le développement urbain des grandes métropoles régionales, Foncière Magellan annonce le lancement d’Immofim 2022 à destination d’une clientèle professionnelle ou assimilée. Ce nouvel OPPCI (Organisme Professionnel de Placement Collectif en Immobilier) est une solution d’investissement indirecte en immobilier tertiaire qui repose sur le savoir-faire et l’expertise de Foncière Magellan dans les territoires.

Forte du succès d’Immofim 2019, dont la valorisation a atteint près de 100 millions d'euros et par le biais duquel Foncière Magellan s’est positionnée sur des projets innovants et à forte valeur ajoutée, Foncière Magellan entend continuer à s’appuyer sur la forte dynamique de l’immobilier tertiaire en région. Dans cette optique, la société de gestion a décidé de lancer Immofim 2022.

Ce nouveau véhicule destiné aux investisseurs professionnels est accessible à partir d’un ticket d’entrée de 100 000 euros et vise un TRI de 6% par an (net de frais de gestion). S’appuyant sur une stratégie mixte qui combine distribution de revenus et création de valeur, il est ouvert à la souscription jusqu’au 30 juin 2024, avec possibilité d’être clôturé par anticipation en cas d’atteinte de l’objectif cible, à savoir une taille cible du fonds de 200 millions d'euros.

Une dynamique favorable pour l’immobilier tertiaire en région

Immofim 2022 vise à constituer un portefeuille d’actifs core et core +/value-added (parcs d’activités et immeubles de bureaux en VEFA ou existants) en région, dans un contexte de marché encourageant pour l’immobilier tertiaire situé dans et autour des grandes métropoles.

« Immofim 2022 a vocation à accompagner les entreprises dans leurs implantations immobilières en région. Plus largement, il portera des projets immobiliers à la fois innovants et durables, qui s’inscrivent au service du développement économique des territoires », déclare Régis Négrail, Directeur des Réseaux Grands Comptes chez Foncière Magellan.

« Ce nouveau fonds se focalise sur les grandes métropoles régionales, qui constituent le positionnement historique de notre société de gestion. Il veillera également à une répartition équilibrée entre parcs d’activités et bureaux », complète Guillaume Hilaire, Directeur du Développement chez Foncière Magellan.

Un fonds classifié « article 8 »

L’OPPCI IMMOFIM/2022 est classifié « article 8 » conformément au règlement (UE) 2019/2088 dit « Règlement Disclosure ou SFDR » adopté par le Parlement européen et le Conseil de l’Union Européenne en date du 27 novembre 2019 et entré en vigueur au 10 mars 2021. Ce règlement s’inscrit dans le cadre des engagements pris par la Commission Européenne de réduire ses émissions de gaz à effet de serre afin de parvenir à une neutralité carbone à horizon 2050.

Lire (3 min.)

Contrats d’assurance vie et de capitalisation Eyden 2 : CNP Assurances et Alpheys lancent un parcours 100% digital

A l’occasion du salon Patrimonia les 29 et 30 septembre 2022, CNP Assurances annonce le lancement de la première offre 100% dématérialisée de son partenaire Alpheys sur les nouveaux contrats Eyden 2 Vie et Capi de CNP Patrimoine. Une innovation et un parcours sans couture en réponse à la demande croissante de digitalisation des conseillers en gestion de patrimoine (CGP).

Un parcours full digital

Avec la souscription 100 % dématérialisée des contrats d’assurance vie et capitalisation Eyden 2 ainsi que l’intégration progressive de l’ensemble des actes de gestion de la vie d’un contrat, les CGP présents sur la plateforme Alpheys proposent désormais à leurs clients une nouvelle offre d’assurance vie avec un parcours full digital.

Proposée en BtoB, l’offre Eyden 2 bénéficie de plusieurs évolutions. Les seuils d’accès ont été adaptés pour répondre aux attentes de la clientèle de la gestion privée. Bénéficiant du savoir-faire reconnu de CNP Assurances, leader sur le marché de l’épargne patrimoniale, Eyden 2 offre un large univers d’investissement et met à disposition l’accès à de nombreux supports en unités de compte (OPC, actions et obligations, supports immobiliers, EMTN, Private Equity, infrastructures…).

Un nouveau mode de gestion pilotée viendra prochainement s’ajouter à la gestion sous mandat personnalisée. Les clients de CNP Patrimoine — structure dédiée à l'épargne patrimoniale en architecture ouverte de CNP Assurances — lorsqu’ils sont suivis par leur CGP via la plateforme Alpheys bénéficient ainsi d’un parcours de souscription simplifié avec un traitement efficient des opérations en ligne et d’une réactivité optimale avec la mise à jour immédiate des documents.

Sécurité, simplicité et rapidité

Plateforme de référence sur le marché des professionnels du patrimoine avec 1000 partenaires conventionnés, le groupe Alpheys propose un parcours client optimal grâce à la digitalisation de ses process et apporte sécurité, simplicité et rapidité des opérations. Conforme au cadre règlementaire de la directive PIF II intégrant la gouvernance produit, l’outil de référencement d’Alpheys permet la souscription 100 % dématérialisée des produits structurés.

En complément, Alpheys a développé un outil moteur d’allocation, pour construire tout ou partie des allocations adaptées aux besoins des clients de conseillers en gestion de patrimoine, tout en permettant d’intégrer les convictions du cabinet.

Lire (2 min.)

Fed : le ton « Hawkish » inquiète les marchés

Vincent Boy
Cette semaine, les marchés réagissent au retour du ton « Hawkish » de la Fed. La perspective de la réduction des rachats d'actifs va-t-elle entraîner un mouvement baissier ? L'éclairage de Vincent Boy, analyste marché chez IG France.
Lire (4 min.)

Les mots et les chiffres de la FED

Hervé Goulletquer
Le marché paraît plutôt avoir considéré que la Fed, la banque centrale américaine, a été un peu plus « dure » que prévue au sortir de son comité de politique monétaire (FOMC).
Lire (3 min.)

Guerre commerciale : la Fed de Powell face au risque

Benjamin Mandel
Le mandat de Jay Powell a débuté de façon agitée. Les marchés d’actions ont plongé au cours de la première semaine de sa prise de fonction, puis après son premier rapport semestriel devant le Congrès et enfin le lendemain de sa conférence de presse, en réaction à l’annonce par les États-Unis de droits de douane sur les exportations chinoises.
Lire (7 min.)

Pourquoi il faut diversifier son portefeuille en 2018 ?

Ces deux dernières années, le sentiment de marché est passé d’une situation de « stagnation séculaire » pessimiste à l’enthousiasme actuel marqué par la « reflation ». En ligne avec un scenario optimiste, nous avons privilégié les secteurs à spread les plus rémunérateurs. Cependant, en dépit de l’optimisme du marché à l’égard de l’accélération de la croissance, il est essentiel de continuer de se protéger contre de potentielles mauvaises surprises.
Lire (9 min.)

Chahine Capital renforce ses équipes dans le domaine de la conformité et des systèmes d’information

Le profil de Myriam Harrache

Myriam Harrache a rejoint les équipes de Chahine Capital en tant que Chargée de conformité. Myriam est en charge des sujets de conformité et de veille réglementaire. Diplômée de l’IAE Metz School of Management en finance internationale, Myriam a été auditrice financière chez Mazars (2019-2022) après avoir effectué six mois de stage au sein de la Banque Internationale à Luxembourg.

Le profil de Ivanhoe Yoro

Ivanhoe Yoro, quant à lui, a été recruté en tant que Chargé de support informatique. Ivanhoe a pour mission d’administrer les systèmes informatiques de l'entreprise, de développer des logiciels d’automatisation et d’assurer le support utilisateurs. Analyste en génie informatique et réseaux (licence CFA INSTA, Paris), Ivanhoe a effectué différentes missions, notamment pour le compte de Rothschild & Co (2021), Axa (2019), Chanel (2018), ou encore Engie (2017).

Une "pierre au développement de Chahine Capital"

Tous deux sont rattachés à Christophe Magat, Responsable du Contrôle des risques, de la Conformité et des Systèmes d’information de Chahine Capital.

« Face à la montée croissante des enjeux liés à la conformité et en raison du rôle central des systèmes d’information pour un gérant quantitatif tel que Chahine Capital, nous nous réjouissons d’avoir accueilli Myriam et Ivanhoe, qui apporteront, j’en suis sûr, leur pierre au développement de Chahine Capital » ajoute Charles Lacroix, Directeur Général de Chahine Capital.

Lire (2 min.)

Inter Invest annonce la nomination de Josselin BERT en qualité de Directeur Stratégie et M&A Corporate

Inter Invest — groupe familial et indépendant, acteur majeur dans la distribution de solutions d’investissement — renforce ses équipes et nomme Josselin BERT au poste de Directeur en charge de la stratégie et des opérations de croissance externe pour le développement du groupe Inter Invest.

Fort de ses résultats 2021, le Groupe Inter Invest continue sur sa lancée et complète ses équipes de direction en se dotant d’un Directeur Stratégie et M&A Corporate. Le recrutement de Josselin BERT reflète la volonté du Groupe Inter Invest de développer sa stratégie de croissance externe ciblant le secteur des sociétés financières.

Définir une "stratégie de développement"

Benoit PETIT, Directeur Général du Groupe Inter Invest, commente : « nous sommes ravis d’accueillir Josselin BERT au sein de notre groupe Inter Invest. Grâce à sa longue expérience en conseil en fusions-acquisitions, il apportera sans aucun doute une précieuse contribution à la définition de la stratégie de développement du Groupe avec l’exécution d’opérations de croissance externe pertinentes. »

Josselin BERT, fort de plus de 20 ans d’expérience, contribuera au développement du groupe en effectuant des acquisitions pour tous les métiers du groupe : financement, capital-investissement, investissement en immobilier. Les acquisitions viseront des sociétés financières telles que des sociétés de gestion de fonds d’investissement, des sociétés de financement, notamment de crédit-bail, ou d’autres activités financières complémentaires.

« Développer la stratégie de croissance externe d’un groupe qui ne cesse d’innover depuis plus de 30 ans est un projet très stimulant ! Le Groupe Inter Invest a démontré ses capacités à se structurer pour servir sans cesse les intérêts de ses clients. J’ai hâte de contribuer à cette belle aventure en mettant à profit mon expérience » ajoute Josselin BERT, Directeur Stratégie et M&A Corporate du Groupe Inter Invest.

Le profil de Josselin Bert

Titulaire d’un diplôme d’Ingénieur ICAM (Arts et Métiers), d’un Mastère en Audit & Finance d’HEC et d’une licence en comptabilité, Josselin BERT, 44 ans, commence sa carrière chez E&Y en 2001 à La Défense en tant qu’auditeur financier puis chez KPMG en audits d’acquisitions. En 2007, il rejoint les équipes M&A de la Banque Hottinguer à Paris en qualité de chargé d’affaires M&A puis fondé de pouvoir M&A. En 2015, il intègre ensuite les équipes M&A MidCap de Société Générale à La Défense au poste de Directeur Adjoint M&A puis Directeur M&A en 2018. Josselin est désormais nommé Directeur Stratégie et M&A Corporate au sein du Groupe Inter Invest.

Lire (3 min.)

Le nouveau président de la FED entre en piste

Didier Le Menestrel
Aux commandes de la Fed depuis le 5 février dernier, Jerome Powell a définitivement enfilé les habits de gouverneur de la banque centrale américaine la semaine dernière, avec une double audition devant le Congrès. Une première intervention d’envergure attendue par les marchés soucieux de connaître la direction donnée à la politique monétaire de la Fed.
Lire (2 min.)

Les mots-clés de la Fed : « robuste » et « davantage »

Hervé Goulletquer
La « grande affaire » de la soirée de mercredi a évidemment été la publication du communiqué de la Fed, au sortir du comité de politique monétaire américain (FOMC). Aucun changement de réglage n’était attendu. Ce fût bien le cas. En fait, l’attention se portait sur l’après : confirmation des anticipations d’une nouvelle hausse du taux directeur en mars prochain et meilleure compréhension de ce que pourrait être l’attitude de la banque centrale au cours des prochains trimestres. En gardant à l’esprit que Jay Powell s’installe aux commandes dès le weekend prochain et que le FOMC est en passe de connaître un profond remaniement de ses membres.
Lire (3 min.)