Financement participatif : ClubFunding lance un « Graduate Program » pour recruter des jeunes talents

La plateforme ClubFunding — spécialiste des prêts crowdfunding par obligations — annonce ce lundi 29 avril le lancement de son « Graduate Program ». Très répandu dans le monde anglo-saxon, ce type de programme permet d'identifier, recruter et former de jeunes diplômés afin de leur confier des postes à hautes responsabilités. Du point de vue des jeunes talents, le « Graduate Program » joue le rôle d'un accélérateur de carrière.

En France, ce type de programme reste encore l'apanage des grands groupes. En tant que startup tricolore, ClubFunding a décidé de bousculer les habitudes. Avec la première édition de son « Graduate Program », la plateforme ouvre ce parcours de recrutement inhabituel et novateur aux jeunes diplômés désireux de faire carrière dans le crowdfunding.

18 mois de formation dans le secteur du crowdfunding

ClubFunding espère ainsi embaucher trois à quatre jeunes diplômés en CDI. La campagne de pré-recrutement durera jusqu’à fin juin 2019. Les candidats sélectionnés débuteront ensuite le programme de formation en septembre 2019, pour une durée de 18 mois. Cette période sera divisée en plusieurs sessions lors desquelles les candidats découvriront les différents départements et équipes de ClubFunding : Analyse, Relations Investisseurs, Corporate et Marketing/Communication.

Chaque candidat sera suivi par un mentor tout au long de son parcours. Au terme des 18 mois, chacun pourra choisir le poste qui lui convient le mieux en adéquation avec ses appétences et les connaissances qu’il aura acquises au sein de chaque département. « L’objectif est de leur donner une vision globale du fonctionnement de notre entreprise, avec toute la diversité d’expertises qu’elle comporte, pour ensuite leur proposer un poste en parfaite adéquation entre leurs intérêts et les enjeux de notre industrie », expliquent David El Nouchi et David Peronnin, dirigeants de ClubFunding.

Lire (2 min.)

Observatoire des plateformes de crowdfunding immobilier

Galivel & Associés dévoile les résultats de son observatoire du crowdfunding immobilier, élaboré grâce aux données de Hellocrowdfunding ainsi que celles des différentes plateformes de crowdfunding immobilier françaises, de la création de chaque plateforme et jusqu'au 31 janvier 2018.
Lire (5 min.)

Financement participatif : L’ACPR et l’AMF précisent leurs attentes

Dans le cadre de leur Pôle commun, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et l’Autorité des marchés financiers (AMF) ont mené une action conjointe afin d’améliorer la protection des clients et investisseurs en financement participatif. Elles publient aujourd’hui à l’intention des différents professionnels – intermédiaires en financement participatif, conseillers en investissements participatifs et prestataires de services d’investissement – une position relative aux modalités de calcul des taux de défaillance, une recommandation sur la gestion extinctive et une position sur la commercialisation des offres de financement participatif.
Lire (3 min.)

Financement participatif : Koregraf boucle sa 20ème opération

Situé à Toulon (Var), ce programme est composé de 65 logements, dont 20 logements sociaux. Le montant total levé auprès des 47 investisseurs par Koregraf pour cette opération est de 299 500 euros. Le rendement proposé aux souscripteurs s’élève à 8 %* par an pour une période d’investissement contractuelle de 36 mois. Koregraf vise toutefois une restitution effective des fonds en 18 mois : la livraison du programme est prévue pour le premier trimestre 2019 et l’horizon de remboursement pour les investisseurs, pour le deuxième trimestre 2019. Le septième programme immobilier proposé par Koregraf dans le Var Réalisé par le promoteur Segeprim, Le Titan est la 7ème opération immobilière proposée par Koregraf dans le Var. Composée de 65 logements du T2 au T5 en R+5, dont 20 logements sociaux, elle compte également 65 places de stationnement couvertes au RDC.

Parmi les six autres opérations réalisées par Segeprim avec le soutien de Koregraf, cinq ont déjà été remboursées entre novembre 2016 et décembre 2017 (Le Pagnol, Le Casanova, Le Patio, Les Jardins de Juliette et La Villa del Mar). Certifiée NF Logement, le promoteur compte à son actif plus de 50 réalisations pour 1500 logements livrés avec succès depuis plus de 25 ans dans le Var et les Alpes-Maritimes.

De nouvelles offres pour les promoteurs immobiliers

Premier acteur du marché à proposer un accompagnement global du financement des acteurs de la promotion immobilière (pour leurs opérations comme pour la structuration financière de leur maison- mère), Koregraf apporte des conseils à haute valeur ajoutée en s’appuyant sur un réseau étendu de partenaires (dans les secteurs immobilier et financier) et la double compétence immobilière et financière des membres de son équipe.

La société accompagne les acteurs de la promotion immobilière en leur proposant une large gamme de services dédiés à l’accompagnement financier (financement d’opérations de promotion immobilière, co-investissement et co-promotion, conseil en restructuration de capital...) afin de mieux répondre aux besoins des acteurs du secteur. Koregraf, totalise 20 projets d’investissement finalisés aux côtés de promoteurs immobiliers depuis 2014 pour un montant cumulé de plus de 6,1 millions d’euros. Sur ces 20 opérations, 11 ont déjà été remboursées pour un montant total de plus de 3,5 millions d’euros et des rendements annuel net avant imposition compris entre 8 et 10 %*, pour une durée moyenne d’investissement de 16 mois.

Lire (2 min.)

Finance durable : vers une régulation européenne de l’information extra-financière des entreprises ?

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a reçu ce vendredi 21 juin le rapport établi par Patrick de Cambourg, président de l’Autorité des normes comptables, à l’issue de sa mission sur le développement de l’information extra-financière des entreprises. Le texte s'intitule Garantir la pertinence et la qualité de l’information extra-financière des entreprises : une ambition et un atout pour une Europe durable.

Le document analyse le développement de l’information extra-financière des entreprises — en complément de l’information comptable et financière — pour éclairer les parties prenantes sur leur performance sociale, environnementale et sociétale. Le rapport propose de structurer ce reporting extra-financier au niveau européen, afin de mieux garantir sa fiabilité et sa pertinence, et favoriser les comparaisons.

Développer la finance responsable

Bruno Le Maire déclare : « le développement d’un référentiel de reporting extra financier de haute qualité, fondée sur les meilleures pratiques, est désormais indispensable pour stimuler la performance sociale et environnementale des entreprises et engager notre économie dans un chemin de croissance durable. C’est également la clé du développement d’une finance responsable, pleinement mobilisée en faveur de la transition énergétique. Pour être fructueux, ce chantier doit être engagé au niveau européen. En s’appuyant sur les travaux de Patrick de Cambourg, la France portera des propositions fortes en ce sens en vue la prochaine mandature européenne ».

Lire (2 min.)

L’EFAMA élit son nouveau Président et deux Vice-Présidents

L’EFAMA — the Europan Fund and Asset Management Association — a tenu ce vendredi 21 juin à Paris son assemblée générale annuelle (AGM), à l’invitation de l’Association Française de la Gestion financière (AFG). Dans ce cadre, l’EFAMA a élu Nicolas Calcoen — Directeur Général adjoint d’Amundi — à la Présidence pour un mandat de 2 […]

L’EFAMA — the Europan Fund and Asset Management Association — a tenu ce vendredi 21 juin à Paris son assemblée générale annuelle (AGM), à l'invitation de l'Association Française de la Gestion financière (AFG). Dans ce cadre, l’EFAMA a élu Nicolas Calcoen — Directeur Général adjoint d’Amundi — à la Présidence pour un mandat de 2 ans, qui se poursuivra jusqu’en juin 2021. L’AGM a également élu Myriam Vanneste — Directrice Exécutive de Candriam Investor Group — et Jarkko Syyrilä — Responsable des Affaires Publiques de Nordea Asset and Wealth Management (AWM) — vice-présidents de l’EFAMA pour le même mandat de 2 ans.

Focus sur Nicolas Calcoen, Myriam Vanneste et Jarkko Syyrilä

Nicolas Calcoen, qui vient d’achever son mandat de deux ans à la vice-Présidence de l’EFAMA, succède à William Nott à la Présidence. Son élection intervient quelques mois après sa nomination au poste de Directeur Général adjoint d’Amundi. Auparavant, Nicolas Calcoen était Directeur Financier et Responsable Finance & Stratégie chez Amundi depuis octobre 2012. Il est membre du conseil d'administration de l’EFAMA depuis 2012.

Myriam Vanneste a occupé divers postes stratégiques au sein de Candriam au cours de ces 21 dernières années, notamment en tant que Responsable Monde des relations Groupe, Responsable Monde de la distribution et Responsable Monde de la gestion et de la coordination des produits. Elle est actuellement membre du Conseil d’Administration de Candriam Belgium et siège au Conseil d’Administration de BeAMA, the Belgian Asset Management Association.

Jarkko Syyrilä est Conseiller Exécutif et Responsable des Affaires Publiques chez Nordea Asset and Wealth Management depuis mars 2016. Il est à ce titre responsable de la coordination des relations extérieures de la société de gestion. Jarkko Syyrilä a acquis une vaste expérience en matière de relations publiques d’organisations professionnelles, ayant été Directeur des Relations Internationales de l’IA, the Investment Association, et Directeur Général adjoint de l’EFAMA, avant de rejoindre Nordea en tant que Responsable de la Conformité en 2014.

Un pont entre l'épargne et l'économie réelle

En tant qu'association représentative du secteur européen de la gestion d'actifs, l’EFAMA continuera à se concentrer sur les objectifs suivants :

  • Placer les investisseurs finaux — les épargnants et les retraités européens — aux commandes de leur avenir financier, en leur donnant les informations, le choix et les conseils appropriés en matière d'épargne et de placement ;
  • Continuer à financer l'économie européenne de la manière la plus efficace possible, en établissant un cadre réglementaire solide qui optimise le rôle de gérants d’actifs ;
  • Aider l'économie européenne à rester compétitive au niveau mondial grâce à un environnement réglementaire équilibré, dynamique et cohérent avec les autres marchés.

« Nous devrons faire face à différents défis, notamment les modifications de la réglementation, les nouvelles institutions européennes et le nouveau paysage européen. Notre industrie devra se positionner comme un pont entre l’épargne et l’économie réelle ; la finance durable devrait donc être un formidable levier. Les projets européens sont également une excellente opportunité », déclare Eric Pinon, Président de l'AFG. « Le secteur européen de la gestion d'actifs a un rôle important à jouer pour aider à diminuer les écarts de ressources issues de la retraite et assurer la transition vers un modèle de développement plus durable », ajoute Tanguy van de Werve, Directeur Général de l’EFAMA.

Lire (4 min.)

2017 : l’année record du crowdfunding immobilier

Fundimmo, plateforme française de crowdfunding 100% immobilier, dévoile les résultats de son baromètre 2017, réalisé auprès de 23 plateformes de crowdfunding en collaboration avec Hellocrowdfunding.
Lire (3 min.)

David Charlet - Anacofi : Pour développer le financement alternatif, il faut s'appuyer sur les CGP

Incontournable levier de financement des dernières années, le crowdfunding gagne du terrain, et vient désormais flirter avec le monde de la gestion de patrimoine et du conseil en finance d'entreprises. La problématique ? L'interdiction pour les CIF IOB de collaborer avec les plateformes de financement participatif.
Voir (<7 min.)

Vatel Direct lève 800 k€ d’émissions obligataires pour Doge Invest

Vatel Direct, la plateforme de financement obligataire participatif de Vatel Capital, a bouclé avec succès sa sixième offre obligataire en récoltant 803 120 € pour le compte de Doge Invest, la holding animatrice de REALITES, un groupe intégré de services immobiliers coté en bourse. Elle intervient aussi bien sur le montage et le développement foncier, que sur la maîtrise d’œuvre et la commercialisation de projets immobiliers sur le Grand Ouest de la France et à Paris. Le placement a pris la forme d’une émission obligataire, qui fait ressortir un taux de rendement annuel de 6,5 %, en contrepartie d'un risque de perte en capital et d'un risque de non liquidité, et sera remboursée mensuellement (intérêts et principal) sur une durée de 60 mois. Ainsi, pour 1 000 € investis, le souscripteur percevra 19,57 € par mois. Avec ce 6ème dossier, Vatel Direct a levé au total sur les 9 derniers mois près de 4 M€ auprès de 150 souscripteurs et s’affirme comme un des acteurs leaders du crowdlending en France.
Lire (1 min.)

Business angels et crowdfunding : le cocktail gagnant ?

Cet accord va permettre de proposer aux entrepreneurs des solutions de financement complémentaire, répondant à leurs besoins et dans des délais raccourcis.

« Les Business Angels, offrent aux entrepreneurs, outre leur concours financier, leur capacité d’accompagnement dérivant de leur expérience professionnelle, technique, sectorielle ou managériale. WiSEED élargit la communauté des personnes motivées pour soutenir financièrement et accompagner des entreprises innovantes. La complémentarité entre les réseaux des Business Angels et les plateformes de crowdfunding est à souligner. Les premiers bénéficiaires de ce partenariat seront donc les entrepreneurs » souligne Henri Jannet, Président des Business Angels des Grandes Ecoles.

« De plus en plus, les entrepreneurs recherchent des fonds importants qui requièrent plusieurs sources, dont les Business Angels et les plateformes de crowdfunding. L’objectif de ce partenariat est, tout en respectant les cultures et les méthodes de chaque partenaire, de synchroniser leurs processus d’instruction et de levée de fonds, pour assurer la collecte de la totalité des montants recherchés dans les meilleurs délais » précise Etienne Jacquemin, responsable des relations avec les plateformes de financement participatif chez les Business Angels des Grandes Ecoles.

Pour WiSEED, les particuliers, quelle que soit la forme que prend leur engagement, sont de plus en plus volontaires pour financer ensemble l’économie réelle et les jeunes entreprises innovantes. « WiSEED, qui défend depuis sa création en 2008, la démocratisation de l’investissement des particuliers dans le non-côté avec des tickets minimum de 100 euros, se félicite de ce partenariat. Il prouve que les barrières tombent entre des acteurs réunis par un même objectif : financer et participer au développement des entreprises et des innovations de demain » souligne Stéphanie Savel, présidente de WiSEED, qui a également animé pendant 5 ans le réseau de business angels DDIDF.

Lire (2 min.)

La SCPI Immo Placement lance une augmentation de capital de 15 millions d’euros

Voisin — filiale de Foncière Atland — annonce ce vendredi 21 juin le lancement d'une augmentation de capital de 15 M€ pour la SCPI Immo Placement. Cette SCPI hyper-mutualisée compte plus de 200 actifs et plus de 400 locataires, pour une capitalisation de 250 M€.

Sa stratégie d'investissement s'oriente vers les bureaux dans les métropoles régionales. Elle repose sur deux volets, des acquisitions ciblées dans les métropoles régionales d'un côté, et une gestion active de son patrimoine de l'autre.

Investir dans un fonds hyper-mutualisé

Cette augmentation de capital vise à développer les performances du fonds. Le prix de la part de cette augmentation de capital est fixé à 870 euros, pour une valeur de reconstitution de 916,12 euros (en hausse de 1,98 % en 2018). Les épargnants peuvent devenir associés à partir de 3 480 euros.

Avec un taux de distribution 2018 supérieur à 5 %, Immo Placement permet aux épargnants et aux professionnels du patrimoine d'investir dans un fonds hyper-mutualisé. La SCPI leur apporte une distribution supérieure à la moyenne du marché et un potentiel de valorisation.

Plus de 92 % de taux d'occupation financier

La précédente augmentation de capital  — menée en 2016-2017 pour un montant similaire  — avait été souscrite en seulement six mois. Cette opération avait permis d'acquérir plusieurs actifs de qualité dans les métropoles comme Nantes, Toulouse, ou Lille/Roubaix.

Ces acquisitions et la valorisation du patrimoine permettent d'afficher un taux d'occupation financier supérieur à 92 % à fin 2018. Forte de réserves importantes  — avec un report à nouveau équivalent à 125 jours de distribution  — et d'un patrimoine porteur de potentielles plus-values, le dividende 2019 sera supérieur ou égal à celui de l'an dernier.

En termes de valorisation les valeurs d'expertise s'inscrivent à la hausse depuis plusieurs années. Ces bons fondamentaux se sont retranscrits au niveau du prix moyen de la part, qui a augmenté de 1,30 %.

Lire (2 min.)

Amundi nomme un Responsable des Gestions Obligataires Euro Alpha

Amundi nomme un Responsable des Gestions Obligataires Euro Alpha
Gilles Dauphiné

Dans le cadre de son développement, Amundi — société française de gestion d’actifs — annonce ce jeudi 20 juin la nomination d'un nouveau Responsable des Gestions Obligataires Euro Alpha. D'après les chiffres publiés le 31 mars 2019, le groupe dispose actuellement de 1 476 Mds€ d'encours sous gestion. Ayant son siège social à Paris, Amundi est cotée en Bourse depuis novembre 2015. L'entreprise compte aujourd'hui près de 4 500 collaborateurs et experts des marchés, basés dans 37 pays différents.

Focus sur le parcours de Gilles Dauphiné

Gilles Dauphiné est diplômé d'un master en ingénierie de l'ENSEIRB, et d'un master de l'ESCP. Il commence sa carrière en 2001 chez AXA IM, en tant que Gérant de produits structurés. Après différents postes au sein du département Structuration & Développement, Gilles Dauphiné devient Responsable des stratégies d'Assurance et des solutions Retraite.

En 2014, Gilles devient Responsable de la Gestion Obligataire des portefeuilles du groupe AXA, puis Responsable mondial Buy & Maintain pour les clients hors groupe. En 2019, il rejoint le groupe Amundi en tant que Responsable des Gestions Obligataires Euro Alpha.

Lire (1 min.)

Crowdfunding et immobilier font bon ménage

Avec 35 milliards de dollars collectés dans le monde en 2015, et près de 300 millions d’euros en France, le financement participatif n’a plus à démontrer son succès. Après les projets entrepreneuriaux, associatifs, culturels ou encore sportifs, le crowdfunding gagne le monde de l’immobilier. Rémunération, fiscalité ou nature des projets, les ambitions varient. Focus sur deux projets : Lymo.fr & Canberra-immo.fr.
Lire (3 min.)

La reconnaissance des plateformes de crowdfunding dans le circuit de financement des PME

David Peronnin
Dans un contexte d'actualité riche pour Bercy, le temps pris par Emmanuel Macron pour s'adresser aux acteurs du crowdfunding français dans le cadre des Assises de la Finance Participative est un signal fort. Cette revue de la réglementation, pourtant récente (octobre 2014), par un Ministre incarnant le renouveau, fait état de l'importance que les pouvoirs publics accordent à ce secteur d'avenir. Ces nouvelles mesures vont dans le bon sens puisque, loin d'apporter des corrections à la réglementation en vigueur, elles visent au contraire à la prolonger, en lui apportant plus de liberté et de flexibilité.
Lire (3 min.)