SCPI de rendement : des actifs refuges contre l’inflation

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Le 30 novembre dernier, Rock-N-Data publiait son étude sur les performances des SCPI de rendement au T3 2022. Comment ces fonds jouent-ils le rôle d'actifs refuges contre l'inflation ? Quelles perspectives pour ce produit d'épargne en 2023 ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (5 min.)

Etats-Unis : New York se classe ville la plus chère du monde

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Aux Etats-Unis, New York se classe désormais première ville la plus chère au monde. C'est ce qu'indique le rapport 2022 sur le coût de la vie, publié ce jeudi 1er décembre par The Economist. Quels facteurs expliquent l'évolution de ce classement annuel ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

SCPI de rendement : la bonne santé du marché devrait se poursuivre en 2023

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Le 18 novembre dernier, l’ASPIM et l’IEIF ont publié les statistiques de performances et d’investissements des fonds immobiliers non cotés au troisième trimestre 2022. Quelles perspectives pour les investisseurs ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Retraite : comment les Français peuvent-ils mieux la préparer ?

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Ce lundi 21 novembre, Abeille Assurance publie avec Odoxa les résultats de son étude sur les Français et la retraite. Comment les Français envisagent-ils leur retraite ? Quelle stratégie mettre en place pour se préparer au mieux ? Plus de détails avec Le Courrier Financier.
Lire (7 min.)

Assurance vie : Boursorama lance un fonds qui vise un rendement net de +4,70 % sur deux ans

La Rédaction
Le Courrier Financier

Boursorama Banque — banque en ligne, filiale à 100 % de Société Générale — annonce ce jeudi 8 décembre le lancement d’un nouveau fonds d’épargne Sérénité Coupon Mars 2025, qui allie rendement et garantie du capital. Ce véhicule d'investissement — émis par Société Générale — sera accessible dans le cadre du contrat d’assurance vie, Boursorama Vie.

Tirer parti de la hausse des taux

La hausse des taux d’intérêt offre de nouvelles opportunités d’investissement. Cette situation macroéconomique permet d’allier rendement élevé et garantie du capital, les deux principaux critères d’intérêt pour les épargnants. Dans ce contexte, le fonds Sérénité Coupon Mars 2025 sera disponible à la souscription jusqu'au 6 mars 2023.

A l’échéance du mois de mars 2025, les bénéficiaires récupèreront l’intégralité du capital initial ainsi qu’un coupon inconditionnel de 6,20 % brut soit 4,70 % net. Cette performance correspond à 2,35 % net par an, et s'entend après prélèvement des frais de gestion du contrat. Boursorama Banque propose ainsi une alternative aux fonds euros, dont les taux de rendement ont diminué en 2021 du fait de l’inflation. 

Lire (1 min.)

SCPI Aestiam Placement Pierre : Aestiam débute le processus de labellisation ISR

La Rédaction
Le Courrier Financier

Aestiam — spécialiste de l’épargne immobilière — annonce ce jeudi 8 décembre, en partenariat avec le cabinet de conseil Wild Trees, avoir initié le processus de labellisation investissement socialement responsable (ISR) pour sa SCPI Aestiam Placement Pierre.

« La décision de labelliser Aestiam Placement Pierre résulte d’un enjeu stratégique mais également de l’engagement éthique et professionnel qui anime les équipes d’Aestiam », déclare Alexandre Claudet, Président d'Aestiam.

Une démarche ISR volontaire depuis 2 ans

Depuis deux ans, l’équipe d’Aestiam met en place une stratégie extra-financière qui vise à identifier et améliorer ses engagements sociaux et environnementaux — tant internes qu’externes. Cette démarche est menée sous l’impulsion de son président Alexandre Claudet, et dans le cadre d’un pôle Fund Management renforcé avec l’arrivée d’Alexis Bulckaert en tant qu’analyste RSE et Développement Durable.

Objectif, intégrer des critères objectifs dans la constitution et la gestion du portefeuille diversifié de la société de gestion. Ces critères permettent à la fois de diminuer l’impact carbone et de favoriser les trois dimensions ESG — environnementale, sociétale et gouvernance.

Labellisation d’Aestiam Placement Pierre

Le processus de collecte de données et la grille d’analyse ont nécessité un investissement humain important mené en collaboration avec l’expertise du cabinet de conseil Wild Trees. Il permettra à l’organisme certificateur indépendant, l’AFNOR, de se prononcer sur l’attribution du label ISR. Le label ISR est attribué pour une période de trois ans renouvelables, au terme d’un audit réalisé sur la base d’un cahier des charges strict.

Traduite par sa signature « l’épargne immobilière engagée », la stratégie d’Aestiam repose sur la recherche des meilleurs critères d’investissement afin d'offrir une performance long terme et vertueuse à tous ses souscripteurs. Dans un contexte réglementaire en pleine évolution, Aestiam souhaite intégrer l’aspect extra-financier dans le pilotage de son patrimoine et sa relation avec les partenaires et clients. 

Lire (2 min.)

Finance ESG : la question sociale gagne du terrain face à l’environnement

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Quelle place pour la question sociale dans la finance durable ? Entre le E (environnement) et le S (social) de ESG, comment les investisseurs orientent-ils leurs portefeuilles ? Le 2 novembre dernier, J.P. Morgan Asset Management (JPMAM) s'est penché sur la question dans son enquête Future Focus. Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Prêts immobiliers : le taux moyen des crédits dépasse 2 %, une première depuis 2016

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Ce jeudi 3 novembre, l'Observatoire Crédit Logement/CSA a publié les chiffres taux d'intérêt moyen des crédits immobiliers en France. Quelles perspectives pour le marché du crédit immobilier ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Banque et assurance : l’ACPR publie son rapport statistique 2021 sur l’état du marché français

La Rédaction
Le Courrier Financier

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) publie ce jeudi 13 octobre les résultats de son rapport statistique annuel « Les chiffres du marché français de la banque et de l’assurance 2021 ». Ce document de référence complète son rapport d’activité publié le 31 mai 2022. Il présente les principaux chiffres du marché français de la banque et de l’assurance. Il couvre et synthétise les principales données prudentielles et comptables collectées auprès des établissements bancaires et des organismes d’assurance supervisés par l’Autorité.

Reprise économique en 2021

L’année 2021 a été marquée par une reprise économique vigoureuse, fortement soutenue par les mesures prises par les pouvoirs publics et les banques centrales. Dans ce contexte porteur, le secteur financier français, banques comme assurances, a obtenu d’excellents résultats et accru sa résilience, au service du financement de l’économie. Au S1 2022, la situation des banques et des assurances s’est inscrite dans le sillage de l’année 2021, ce qui devrait leur permettre de faire face à des perspectives d’activité économique aujourd’hui plus dégradées.

En 2021, le secteur bancaire français a vu son total de bilan progresser de 3 % pour atteindre 9 934 milliards d’euros au niveau consolidé en fin d’année. Le produit net bancaire (PNB) du secteur bancaire français a fortement progressé, pour s’établir à 164,2 milliards d’euros (+ 9,4 % par rapport à 2020), sous l’effet conjoint de l’amélioration des revenus des établissements et de la hausse maîtrisée de leurs coûts d’exploitation. La situation prudentielle du système bancaire, déjà solide, s’est renforcée : ainsi, le ratio de solvabilité agrégé des banques françaises s’est élevé à 16,3 % fin 2021, en légère hausse par rapport à 2020 (16,1 %).

30,6 milliards d'euros en UC

Pour leur part, en 2021, les assureurs français ont vu leurs primes nettes augmenter de +16 % et dépasser leur niveau d’avant crise sanitaire. L’assurance vie, en particulier, a connu un vif rebond, bénéficiant d’un environnement de marché porteur, de l’abondance de l’épargne privée et de la reprise de l’économie. Dans ce contexte, les supports en unités de compte ont enregistré un montant de collecte annuelle inédit (30,6 milliards). La solvabilité de l’ensemble du secteur a progressé de 11 points par rapport à 2020, pour s’établir à 253 %.

« Les résultats de l’année 2021 et du premier semestre 2022 confortent encore la résilience du système financier français, caractérisé par de solides ratios de solvabilité, dans le contexte actuel marqué par la guerre en Ukraine, l’inflation et la remontée des taux. Face à la recrudescence des risques, l’ACPR reste vigilante et poursuit en 2022 un suivi régulier des banques et assurances afin de veiller à la solidité du système financier », commente Dominique Laboureix, secrétaire général de l’ACPR. 

Lire (3 min.)

SCPI de rendement : l’avenir se construit en ISR

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Ce mardi 4 octobre, la plateforme Rock-n-Data a publié son étude sur les performances du marché des fonds immobiliers. Quel bilan pour la collecte et les investissements des SCPI au T2 2022 ? Quelle part l'ISR prend-t-il dans ce secteur ? Plus de détails avec Le Courrier Financier.
Lire (3 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : Eleva Capital

Anacofi Services

Créée à Londres en 2014, ELEVA CAPITAL a délocalisé son activité en France en 2017 (Brexit). Fin septembre 2022, les encours représentaient plus de 9,2 Mds€ (gestion collective et mandats), après une collecte nette positive pour les derniers exercices (mars 2019-mars 2022).

Les A-Notations, par Anacofi Services : Eleva Capital
Source : Anacofi Services

7 OPCVM pour une clientèle diversifiée

La société a été agréée par l’AMF en 2017 (Directive OPCVM) ainsi que par la FCA et le CSSF (Luxembourg). Elle commercialise une offre composée de 7 OPCVM destinés à une clientèle diversifiée (privée, CGP, institutionnelle).

Elle dispose en interne d’un service de compliance ainsi que de suivi des risques. Constituée de 44 collaborateurs, ELEVA CAPITAL a mis en place une équipe de 10 commerciaux dont 3 personnes dédiées à la clientèle Conseillers financiers et réseaux.

Lire (1 min.)

Foncier : Immo Blockchain acquiert un premier immeuble à Lille avec sa plateforme Investoken

La Rédaction
Le Courrier Financier

Immo Blockchain (ALIMB) — groupe associant gestion dynamique d’actifs fonciers propriétaires et Hospitality (évènementiel, hôtels, coliving, flex- office, etc.) — annonce ce mardi 6 décembre avoir réalisé sa première acquisition d’actif immobilier sur la Blockchain à travers sa filiale Investoken, plateforme d’investissements fonciers en utility tokens.

Investoken est un « Club d’investissement » fondé sur la technologie Blockchain. La plateforme réunit un groupe d’investisseurs qualifiés qui bénéficieront d’un utility token. Ce dernier leur permet le versement mensuel d’un revenu ainsi qu’un accès aux services privilèges du club — avantages premiums, partenariats avec des lieux prestigieux, opportunités de co-investissement en avant-première, etc.

Miser sur le marché du coliving

Investoken a signé un compromis portant sur un actif immobilier situé à Lille (Nord) pour un montant de 680 K€. Il s’agit d’un immeuble rénové et occupé, dont la gestion sera confiée à One Nest. Cette filiale du groupe Immo Blockchain est dédiée au marché en pleine expansion du coliving. L’acquisition définitive du bien se fera d’ici la fin du mois de février.

Avec l’ambition de créer la première plateforme française d’investissements fonciers en tokens, Immo Blockchain a déjà sélectionné de nombreux autres actifs, notamment sur le marché en croissance du coliving (formule de colocation « tout inclus »). Selon une récente étude Xerfi, le marché du coliving devrait quasiment tripler d'ici 2025 à 24 000 unités, versus 8 300 places dans l’hexagone fin 2021.

L'immobilier VS la volatilité des cryptos

« Les tokens adossés sur des biens et des services immobiliers sont très utiles dans un environnement crypto trop volatile. La valeur intrinsèque de notre token s’appuie sur des biens tangibles et de qualité. Ils représentent une valeur stable, qui s’apprécie dans le temps tout en proposant du rendement. Cela permet également aux investisseurs immobiliers d’envisager un marché secondaire plus fluide et de rendre la pierre plus liquide », déclare Antoine Tartiere, Co-fondateur et Directeur général de la société Investoken.

« La crise actuelle que rencontre les cryptomonnaies conforte bien notre stratégie selon laquelle sécuriser et diversifier une partie de son portefeuille crypto dans de l’immobilier devient quasiment une évidence ! », assure Edouard Masseau, Président directeur général du groupe Immo Blockchain.

Lire (2 min.)

Etude DWS : les fonds de pension s’intéressent de plus en plus aux investissements à impact

La Rédaction
Le Courrier Financier

L'investissement à impact devrait bientôt conquérir les marchés, et les investissements passifs tels que les fonds négociés en bourse (ETF) et les mandats seront des moteurs importants de cette tendance. Telle est la principale conclusion de la dernière étude réalisée par DWS et CREATE-Research : « Investissement d'impact 2.0 - Avancer sur les marchés publics ». Par investissement à impact, on entend généralement les formes d'investissement qui ont un objectif social et/ou environnemental en plus d'un rendement financier.

"Atténuer les effets négatifs"

L'étude montre que le développement de l'investissement à impact est dû notamment à deux données : pour atteindre l'objectif mondial net zéro d'ici 2050, des investissements de 100 000 milliards d'USD seront probablement nécessaires ; et pour mettre en œuvre les 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies d'ici 2030, des dépenses annuelles de 5 000 à 7 000 milliards d'USD seront nécessaires.

Les marchés privés ne peuvent pas lever ces capitaux par eux-mêmes en raison de leur capacité d'adaptation limitée. Toutefois, les instruments cotés en bourse, tels que les fonds et les ETF, offrent à la fois l'échelle et la portée nécessaires pour mobiliser les capitaux requis.

Le rapport montre dans quelle mesure cette évolution a progressé, en se fondant sur une enquête menée auprès de 50 des plus grands fonds de pension d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Asie et d'Australie, qui gèrent ensemble des actifs de 3 300 milliards d'euros (en juillet 2022). Il révèle que 22% des fonds de pension ont déjà ou sont en train d‘incorporer l'investissement à impact à leurs investissements passifs.

« Les fonds de pension considèrent de plus en plus qu'il est de leur devoir de contribuer, au nom de leurs retraités, à atténuer les effets négatifs du développement économique réalisé dans le passé sur l'environnement, le climat et la biodiversité. Le chemin est encore long, mais un premier pas important a été franchi », a déclaré Amin Rajan, directeur général de CREATE-Research.

"Une forte demande"

Le principe du « net zero » et les ODD des Nations Unies pouvant être reproduits par des indices fondés sur des règles, tels que les indices de référence de l'Union Européenne pour la transition climatique et l’Accord de Paris, les produits indiciels relatifs aux ODD, voire les indices d'obligations vertes, ainsi que les expositions passives thématiques au moyen d'ETF et de mandats, sont autant d'outils qui peuvent aider l'investissement à impact à faire une percée sur les marchés publics.

Le rapport confirme ce point de vue : 58% des participants à l'enquête pensent que l'intérêt de plus en plus fort pour les fonds thématiques se transformera en investissement à impact au fil du temps. 64% d'entre eux estiment que l'objectif net zéro favorisera l'investissement à impact, tandis que 54% s'attendent à ce que les ODD offrent de nouvelles opportunités. 28% des fonds de pension prévoient d'utiliser les indices des ODD et de la transition climatique de l'UE et de Paris au cours des trois prochaines années.

« L'importante étude de CREATE-Research montre que les ETF et les mandats passifs peuvent faire toute la différence pour aider l'investissement à impact à s'imposer. Nous constatons déjà une forte demande de la part des investisseurs privés et institutionnels pour les indices qui formulent des objectifs concrets, et nous allons intensifier nos efforts dans ce domaine », a déclaré Simon Klein, Responsable mondial des ventes passives chez DWS.

Lire (3 min.)

La collecte des SCPI de rendement en hausse de plus de 20% par rapport 4T 2021

Jonathan Dhiver
Comme chaque trimestre, Rock-n-Data réalise une étude sur les performances du marché des fond immobiliers. Nous vous dévoilons les chiffres des SCPI au premier trimestre 2022 dont la capitalisation dépasse les 77 milliards d’euros au 31 mars 2022.
Lire (5 min.)