Réunion du FOMC de septembre : Encore 125 points de base cette année et sans récession ?

Christian Scherrmann
Ce mercredi, la Réserve fédérale a procédé à une nouvelle hausse de taux de 75 points de base. Quelles seront les conséquences de ce relèvement ? L'éclairage de Christian Scherrmann, économiste U.S. chez DWS.
Lire (3 min.)

Le dynamisme de l’emploi se confirme au deuxième trimestre

Sylvain Bersinger
Au second semestre, l'emploi salarié progresse à nouveau. Les seules ombres au tableau sont la baisse de l'intérim et la chute de la productivité. Le décryptage de Sylvain Bersinger, économiste chez Asterès.
Lire (4 min.)

« Emploi, emploi, le grand retour ! »

Philippe Crevel
Depuis le début de l’épidémie, l’économie française fait preuve d’une réelle résilience. Entre fin 2019 et le milieu de l’année 2022, la France compte 1,2 million d’emplois en plus.
Lire (4 min.)

L’inflation US ralentie, les marchés s’envolent

Vincent Boy
Les marchés financiers continuent de profiter des propos parus plus accommodant de Jerome Powell concernant la politique monétaire fin juillet. Bien que les probabilités d’une hausse de 75 pdb pour le FOMC de septembre aient bien rebondi depuis, les marchés restent focalisés sur la possibilité que le pic d’inflation soit atteint et que le pivot de Jerome Powell est déjà enclenché.
Lire (3 min.)

Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région d’une superficie de 7 247 mètres carrés

Serris REIM — société de gestion d’actifs patrimoniaux, spécialisée dans l’investissement immobilier paneuropéen — annonce ce mardi 4 octobre l’acquisition d’un portefeuille de sept locaux d’activités. Les actifs immobiliers concernés se répartissent entre les régions Aquitaine, Bretagne, Centre Val de Loire et Grand Est. 

L'ensemble des actifs développent une surface totale de 7 247 m². Ils sont occupés par des locataires de premier rang : Larivière, Seigneurie Gauthier, Point P et Frans Bonhomme. Cette opération représente un volume de 6,5 millions d'euros et offre une rentabilité acte en mains autour des 6,75 %.

Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région d’une superficie de 7 247 mètres carrés
Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région
Source : Serris REIM

ADN historique de Serris REIM

« Une acquisition de plus pour Serris REIM alliant dilution du risque, contreparties locatives solides et taux compétitif », déclare Anne-Catherine Hellmann, gérante de Serris REIM. Bien que de plus en plus présent en Ile-de-France et à l’étranger, Serris REIM renoue par cette acquisition avec son ADN historique d’investisseur majeur en Régions. 

Serris REIM était accompagnée par l’étude AFFIDAVIT NOTAIRES représentée par Me Alexandre Leroy-Pélissier et Me Claire Bojko. Le dossier a été apporté par les équipes de Phillipe Chabasse pour Tourny Meyer Rennes. Serris REIM rappelle que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Lire (2 min.)

Trophées de la Finance Responsable 2022 : DNCA Finance reçoit le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro »

DNCA Finance — société de gestion affiliée de Natixis Investment Managers — a annoncé ce mercredi 28 septembre avoir reçu le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro » pour son fonds DNCA Invest Beyond Climate, lors de la troisième édition des Trophées de la Finance Responsable 2022. L'événement était organisé par Investissement Conseils. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le lundi 26 septembre 2022, aux Salons Hoche à Paris.

DNCA Invest Beyond Climate est un fonds actions européennes labellisé ISR (Investissement socialement responsable) et conforme aux normes de l'article 9 de la règlementation SFDR. Il est accessible en assurance vie et PEA. Ce véhicule permet d'investir dans la transition bas carbone pour répondre aux objectifs climats des Accords de Paris. La gestion du fonds est confiée à Léa Dunand Chatellet, Romain Avice et Matthieu Belondrade, CFA.

Trophées de la Finance Responsable 2022 : DNCA Finance reçoit le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro »
Romain Avice, Gérant, Responsable adjoint du Pôle « Investissement Responsable » reçoit le prix.
Source : DNCA Finance

Trophées de la Finance Responsable

Les Trophées de la Finance Responsable visent à mettre en valeur les sociétés de gestion qui mettent au cœur de leur approche les considérations ESG-ISR. Objectif, être un point de repère pour les investisseurs et leurs conseillers. Cette année, la participation s'est également ouverte aux fonds SCPI, OPCI et FIA immobilier. Le jury — composé de professionnels reconnus — est présidé par Benoît Descamps, rédacteur en chef du magazine Investissement Conseils.

Les Trophées de la Finance Responsable ont pour objectif de :

  • réunir les société de gestion de portefeuille incontournables en matière d’ESG-ISR ;
  • promouvoir les véhicules d'investissement durable ;
  • récompenser les produits pour leur démarche ISR et leurs performances ;
  • accompagner les conseillers en gestion de patrimoine dans leurs préconisations ;
  • aider les investisseurs particuliers à sélectionner les fonds appropriés.
Lire (3 min.)

La hausse attendue des taux de la BCE ne devrait pas accentuer la lente dégradation du climat des affaires

Sylvain Bersinger
La Banque Centrale Européenne devrait annoncer ce jeudi une hausse de ses taux directeurs. Quel sera l'impact de cette hausse sur le climat des affaires ? Le décryptage de Sylvain Bersinger, économiste chez Asterès.
Lire (3 min.)

L’emploi américain reste le maillon fort de la croissance américaine

Sebastian Paris-Horvitz
Malgré le contexte inflationniste, le marché de l'emploi reste très solide aux Etats-Unis. Décryptage de Sebastian Paris Horvitz, Head of Research chez La Banque Postale Asset Management.
Lire (3 min.)

Emploi : au temps du travail rare

Philippe Crevel
La France fait actuellement face à une pénurie de main-d'œuvre dans certains secteurs. Pourtant, le taux de chômage demeure à 7,3 %. Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l'Epargne, livre son analyse.
Lire (4 min.)

Inflation, emploi américain, entrée de la Croatie dans la Zone Euro… on fait le point

Philippe de Gouville
Inflation en Europe, emploi aux Etats-Unis, gaz russe, l'entrée de la Croatie dans la Zone Euro... Philippe de Gouville, CEO et cofondateur d’ISMO, fait un tour d'horizon de l'actualité macroéconomique.
Lire (2 min.)

Gestion de fortune : Mirabaud nomme un responsable global

Le Groupe Mirabaud — groupe bancaire et financier international, fondé en 1819 à Genève — a annoncé ce lundi 3 octobre renforcer son positionnement de partenaire des gérants de fortune en nommant un nouveau responsable. Carel Huber rejoint ainsi la division Wealth Management de Mirabaud en tant que Responsable global des équipes dédiées aux gérants de fortune. Il poursuivra le travail de développement mené ces dernières années par Pierre Donnet, qui a souhaité se consacrer exclusivement à la gestion de la clientèle.

Objectif pour le Groupe Mirabaud, développer son offre sur le marché de la gestion de fortune multi-dépositaire. Carel Huber est basé à Genève et rapporte directement à Nicolas Mirabaud, Associé gérant de Mirabaud et Responsable du Wealth Management. Depuis le 1er octobre dernier, Carel Huber est en charge du management des équipes qui accompagnent les gérants de fortune, en Suisse et à l’international.

Accompagner les gérants de fortune

Bénéficiant de plus de 10 ans d’expérience dans l’accompagnement des gérants de fortune indépendants au sein de grandes banques universelles, Carel Huber a pour mission de renforcer ce segment au sein du Groupe Mirabaud. Il pourra pour cela compter sur une offre dédiée et des équipes spécialisées dans divers pays, tout en s’appuyant sur les synergies entre les activités du Groupe Mirabaud (Wealth Management, Asset Management, Corporate Finance).

Ce développement sera également soutenu par le nouvel écosystème digital de la banque privée de Mirabaud. Il s’agit du plus vaste chantier de transformation digitale de l’histoire du Groupe, permettant prochainement à ses équipes de combiner une approche humaine et personnalisée avec des technologies de pointe ainsi que de répondre aux attentes d’une nouvelle génération d’investisseurs.

Lire (2 min.)

Le marché de l’emploi commence à se refroidir, mais à quelle vitesse ?

Xavier Chapard
Aux Etats-Unis, les taux d'emplois vacants et de démissions demeurent à des niveaux quasi-historiques. Quels sont les conséquences sur l'économie mondiale ? Les explications de Xavier Chapard, Recherche & Stratégie chez La Banque Postale Asset Management (LBP AM).
Lire (10 min.)

Palatine Asset Management lance Palatine France Emploi Durable

Palatine Asset Management (Palatine AM) — société de gestion créée en 1957 — annonce ce mardi 15 février avec Palatine France Emploi Durable, la société de gestion filiale de la Banque Palatine, poursuivre le renforcement de sa stratégie d’investissement responsable. Sa suite de fonds thématiques couvre désormais l’ensemble des critères ESG : environnement (Palatine Planète), social (Palatine France Emploi Durable) et Gouvernance (Palatine Entreprises Familiales).

Thématique de l'emploi durable

« Il était essentiel pour Palatine AM de lancer ce fond sur la thématique majeure de l’emploi durable. Pour répondre le plus qualitativement aux préoccupations de nos clients soucieux d’être les plus responsables dans leurs investissements, nous avons mis en place une grille de sélection des plus rigoureuses », déclare Michel Escalera, Directeur Général de Palatine AM.

« Nous axons notre approche sur un dialogue constructif avec les entreprises insistant non seulement sur leur engagement mais également sur leur capacité à générer et maintenir un niveau de résultats exemplaires. Cette démarche, combinée en dernier lieu à une analyse fondamentale de leurs perspectives financières, devrait permettre de donner davantage de sens et de la durabilité aux investissements, tout en constituant un levier efficace de performance à long-terme », ajoute-il.

Trois niveaux de sélection

Palatine France Emploi Durable est une SICAV d’actions françaises de toutes tailles de capitalisation boursière qui vise à offrir à ses souscripteurs une performance nette de frais supérieure à son indice de référence, l’indice SBF 120, sur un horizon minimum de placement de 5 ans. France Emploi Durable respecte un processus d’investissement rigoureux structuré autour de trois niveaux de sélection : 

  • une première approche ESG dans l’objectif d’une labélisation ISR en partenariat avec la société de notation extra-financière V-E (Vigeo), qui procède pour chaque entreprise à une analyse de son engagement : politique sociale, protection de l’environnement, relations client-fournisseur, politique managériale, relations avec la société civile et respect des droits humains ;
  • ensuite, une approche thématique en partenariat avec la société de notation extra-financière Humpact spécialisée sur l’emploi, qui compare les entreprises sur leur engagement et résultats autour des critères suivants : création nette d’emploi en France, emploi pour les jeunes, maintien des seniors et intégration des personnes en situation de handicap (PSH), parité hommes-femmes, qualité d’emploi, partage des valeurs, transparence des données des informations, engagement sur les Objectifs de Développement Durables (ODD), diversité des collaborateurs, politiques d’achats responsables ;
  • enfin, une approche fondamentale reposant sur une analyse des critères qualitatifs (stratégie, management, etc.) et quantitatifs (rations financiers, valorisation, etc.) des entreprises.

Les entreprises éligibles pour intégrer Palatine France Emploi Durable obtiendront des scores indépendants et combinés respectant des seuils de notation discrétionnaires définis au sein de Palatine AM et supérieurs à leur univers d’investissement.

Lire (3 min.)