ISR Academy : Perial Asset Management lance sa formation pour les CGP

Perial Asset Management (Perial AM) — spécialiste de l'épargne immobilière — lance le programme ISR Academy by Perial AM à destination de ses partenaires conseillers en Gestion de Patrimoine : une formation sur l’ISR appliquée à l’immobilier et illustrée par des exemples concrets. L’objectif est de positionner les CGP partenaires de Perial AM comme les référents sur les sujets ISR auprès de leurs clients.

Décliner l'ISR dans l'immobilier

L'ISR devient incontournable dans le monde de l’épargne immobilière. Toute le monde en parle mais peu de professionnels en cernent les réels contours. Un an après l’ouverture du label ISR aux fonds immobiliers, 28 véhicules ont été labellisés soit 11 % de la collecte au troisième trimestre 2021 (source ASPIM au 30 septembre 2021). La demande est forte du côté des investisseurs institutionnels et des épargnants particuliers.

Fort de ce constat, Perial AM — spécialiste des enjeux ESG depuis de nombreuses années — a décidé de lancer l’ISR Academy by Perial AM : un programme court à destination des conseillers en gestion de patrimoine, pour leur permettre de mieux comprendre l'Investissement Socialement Responsable (ISR) et ses déclinaisons dans l'immobilier. 

Quatre sessions à venir en 2022

La première session de l’ISR Academy s’est déroulée en novembre 2021. Animée par Claire Chaves d’Oliveira, spécialiste de la Finance Durable, cette session s'appuyait sur des études de cas concrètes. L'ISR Academy by Perial AM permet aux CGP de comprendre les leviers de l’ISR pour transformer les pratiques d’investissement en immobilier, et de prendre en compte les critères d’analyses extra-financières dans leurs choix d’investissements.

L'ISR Academy est « une excellente formation », se félicite Claude Parolin, CGP Olifan Groupe qui a participé à la première session de formation. « Un cycle clair et performant qui permet de progresser et de mieux appréhender cette masse d’information », résume Fabrice Gil, CGP chez Gil Conseil. Perial AM organisera quatre sessions de l’ISR Academy au cours de l’année 2022.

Lire (2 min.)

[REPORTAGE] Groupe Covéa – Femmes du Patrimoine : les affaires reprennent

Ce mardi 23 novembre, la Direction MMA Expertise Patrimoine (Groupe Covéa) a réuni le groupe des Femmes du Patrimoine dans le VIIIe arrondissement de Paris. Après les restrictions sanitaires, comment le réseau de femmes courtiers/CGP envisage-t-il l'avenir ? Le Récit de la matinée, avec Le Courrier Financier.
Lire (8 min.)

Thomas Laforêt – ATLAND Voisin : conseils en investissement, « 66 % des Français se tourneraient en priorité vers un CGP »

D'après une récente étude OpinonWay, près d'un Français sur deux admet avoir une culture financière insuffisante. Pourtant, ils sont avides de conseils en investissement. Comment les CGP peuvent-ils répondre à cette aspiration ? Thomas Laforêt, Directeur de l'expérience client d'ATLAND Voisin, répond en exclusivité au Courrier Financier.
Lire (7 min.)

Ciméa Patrimoine et le Groupe Cyrus entrent en négociations exclusives

Ciméa Patrimoine — cabinet de gestion de patrimoine, société créée par des entrepreneurs au service d’entrepreneurs régionaux — annonce ce mercredi 10 novembre être entré en négociations exclusives avec le Groupe Cyrus, afin de finaliser un rapprochement dans les prochains mois.

Depuis 30 ans, Ciméa Patrimoine accompagne ses clients à chaque étape de leur vie à travers une méthodologie éprouvée et un savoir-faire d’excellence en conseil patrimonial. Afin de soutenir le développement de leur cabinet, les associés de Ciméa Patrimoine souhaitent s’adosser à un acteur de référence du conseil en gestion de patrimoine.

400 millions d'euros d'encours

Ciméa Patrimoine rassemble une équipe de 15 experts aux multi-compétences patrimoniales. Le cabinet gère actuellement près de 400 millions d’euros d’encours. Le projet de rapprochement entre Ciméa Patrimoine et le Groupe Cyrus s’inscrit dans la volonté commune de créer un leader incontournable de la gestion privée dans la région Grand Ouest.

Les 56 collaborateurs du nouvel ensemble régional géreront près d’un milliard d’euros dans six bureaux : La Roche-sur-Yon, Nantes, Angers, Vannes, Le Mans et Rennes. Les six actionnaires de Ciméa Patrimoine rejoindront le Groupe Cyrus en tant qu’associés pour participer au développement du nouvel ensemble.

Stratégie de maillage territorial

« Nous avons souhaité sécuriser la qualité de nos services sur mesure en nous adossant au Groupe Cyrus, leader en France, partageant les mêmes valeurs d’entreprise, le même ADN clients, la même vision de la profession et du métier. Les échanges entre les équipes ont confirmé les compétences respectives et les enjeux de ce rapprochement pour toujours avoir une longueur d’avance au service de nos clients », déclare Jean-François Boudaud, Gérant de Ciméa Patrimoine.

« D’une part, cette opération s’inscrit totalement dans le cadre de notre stratégie de maillage territorial pour être au plus près de nos clients et de nos partenaires experts comptables et avocats. D’autre part, nos valeurs communes et notre conception partagée du métier vont permettre aux équipes de Ciméa Patrimoine de disposer d’une grande autonomie pour accélérer leur développement dans la région Grand Ouest », précise Meyer Azogui, Président du Groupe Cyrus.

Lire (2 min.)

TwentyFour Asset Management nomme son PDG

TwentyFour Asset Management (TwentyFour AM) — société de gestion spécialisée dans l’obligataire, et boutique du Groupe Vontobel — annonce ce mercredi 8 décembre la nomination de son directeur général. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Ben Hayward (associé fondateur de TwentyFour) remplacera Mark Holman, qui était le PDG de l’entreprise depuis sa création en 2008 et qui quittera cette fonction en janvier 2022.

Croissance rapide de TwentyFour AM

Au cours de la dernière décennie, TwentyFour a connu une croissance rapide de ses encours sous gestion et du nombre de clients. Durant cette période, Mark Holman combine ses fonctions de PDG avec celles de gérant à plein temps pour le fonds phare de TwentyFour, Strategic Income. La croissance de la société rend difficile le cumul de ces deux fonctions. C’est pourquoi Mark Holman consacrera désormais 100 % de son temps à la gestion en tant que membre de l'équipe Obligations multisectorielles de la société.

Ben Hayward est membre du comité exécutif de TwentyFour depuis six ans, et le restera en tant que PDG. Il abandonnera ses responsabilités de gérant ABS, mais restera membre du comité d'allocation d'actifs de la société. Les trois associés actuels de l'activité ABS, Rob Ford, Douglas Charleston et Aza Teeuwen, ainsi que huit autres professionnels de l'investissement, continueront de gérer cette stratégie.

Maintenir les performances à long terme

TwentyFour va également élargir son comité exécutif avec l'arrivée de deux associés : Eoin Walsh et Sujan Nadarajah, qui font suite à l'arrivée de John Magrath (associé) plus tôt cette année. « Au fur et à mesure de notre croissance, nous avons constamment investi dans nos activités, notre personnel et, bien sûr, dans notre propre équipe de direction », déclare Graeme Anderson, président de TwentyFour Asset Management.

« Ben Hayward a été un membre clé de notre équipe de gestion pendant de nombreuses années et je me réjouis de continuer à travailler avec lui en tant que nouveau PDG. Ces changements représentent une évolution positive naturelle chez TwentyFour AM qui, selon nous, est dans le meilleur intérêt de nos clients, et nous aidera à maintenir notre excellente performance à long terme », conclut Graeme Anderson.

Lire (2 min.)

Changement climatique : RGreen Invest lance son 3e fonds dédié au financement court-terme des acteurs de l’adaptation

RGreen Invest — société de gestion française indépendante créée en 2013, entreprise à mission, spécialiste du financement de la transition énergétique — annonce ce mercredi 8 décembre le lancement de son troisième fonds dédié au financement court-terme des acteurs de l’adaptation au changement climatique. Ce véhicule vise une taille cible de 200 M€.

L’heure est au premier closing du fonds Infrabridge III à 105 M€, soit plus de la moitié de son objectif cible. Anciennement connu sous le nom Nouvelles Energies, ce véhicule se destine au besoin de financement en dette court-terme des impulseurs clés de la transition énergétique et climatique.

Financement flexible pour la transition énergétique

Les établissements financiers classiques se sont récemment adaptés pour répondre plus vite aux besoins en dette senior des développeurs sur des projets prêts à construire, mais ils manquent toutefois de réactivité sur des projets en phase de développement. Partant de ce constat, Infrabridge III a été conçu pour apporter une solution aux développeurs européens qui nécessitent un financement rapide en phase d’amorçage, afin qu’ils puissent bénéficier par la suite d’un financement bancaire compétitif.

« Du fait de la compétitivité des énergies renouvelables par rapport aux énergies fossiles, nous sommes passés d’un monde subventionné à un monde rentable accélérant ainsi le nombre de projets EnR, d’e-mobilité et de stockage en développement. Nous soutenons cette dynamique d’accélération en dotant rapidement les développeurs des outils financiers nécessaires pour les accompagner dans la phase critique de développement », indique Nicolas Rochon, Président fondateur de RGreen Invest.

S'adapter aux évolutions du secteur 

Les solutions Infrabridge se veulent flexibles pour s’adapter au mieux à un marché en forte évolution. Par leurs tailles d’environ 200 M€ et leurs maturités courtes, ces solutions s’investissent très vites et permettent de proposer aux investisseurs une performance attractive.

Ainsi, Infrabridge III investit-il en dette court-terme dans des projets greenfield (en développement ou prêts à construire) ou brownfield, mais également au niveau de la maison mère jusqu’à ce qu’une solution de refinancement long terme prenne la relève ou que le partenaire cède ses actifs, selon sa stratégie. 

Si les projets et sociétés financés par les deux premiers millésimes sont localisés ou opèrent principalement dans l’Espace Economique Européen, Infrabridge III se donne la possibilité d’investir hors Europe dans les pays de l’OCDE afin de favoriser le développement à l’international des partenaires historiques de RGreen Invest.

Lire (3 min.)

Rachat : Crystal annonce l’acquisition de 3AO Patrimoine

Crystal — acteur français de la gestion de patrimoine et de la gestion privée, récemment rejoint par les associés du projet Victoire — annonce ce mardi 9 novembre l'acquisition de 3AO Patrimoine en vue d'un rapprochement, afin de consolider sa position de leader de la gestion de patrimoine française.

3AO Patrimoine — conseiller en gestion privée, dirigé par Bertrand Lefeubvre, Emmanuel de La Palme, Cédric Marc, Xavier Béal et Christophe Thiboult — s'apprête à engager une nouvelle phase de son développement aux côtés du groupe Crystal et de son pôle « Projet Victoire » regroupant des CGP tournés vers la gestion privée.

Création de Patrimonio

Bertrand Lefeubvre sera nommé Directeur Général Adjoint du « Projet Victoire », membre de son comité de direction, tandis qu'Emmanuel de La Palme, Xavier Béal et Christophe Thiboult seront nommés Directeurs Associés Senior. Ils seront également associés dans Crystal Holding. Dans le cadre de cette opération, Cédric Marc, associé fondateur de 3AO Patrimoine, prendra son indépendance et créera Patrimonio, structure avec laquelle il accompagnera de nouveaux clients.

Ce rapprochement confirme la dynamique engagée par Crystal et par les associés du Projet Victoire pour construire le Partnership de référence, pour les professionnels les plus expérimentés de la gestion de patrimoine. « Je me réjouis, avec mes associés, de rejoindre Crystal et le Projet Victoire pour écrire une nouvelle page de l'histoire de 3AO Patrimoine au service de nos clients », déclare Bertrand Lefeubvre de 3AO Patrimoine.

500 millions d'euros

Quatre mois après la finalisation du Projet Victoire, Benoist Lombard, Directeur Général Délégué de Crystal Holding et Président de Victoire indique que « ce rapprochement confirme notre capacité d'attraction des meilleurs acteurs du secteur. »

« Dans un marché évoluant rapidement, nous nous affirmons comme le principal consolidateur des CGP français », ajoute Benjamin Brochet, Directeur Général Délégué de Crystal Holding.

« Ce rapprochement renforcera Crystal à Paris avec l'arrivée d'une équipe de grand talent, dotée d'un encours de 500 M€ en gestion privée et d'une forte compétence immobilière », ponctue Bruno Narchal, Président de Crystal Holding.

Lire (2 min.)

Crystal Holding acquiert la société de gestion WiseAM

Crystal Holding — acteur français majeur du conseil en investissement et en gestion de patrimoine — annonce ce mardi 2 novembre avoir finalisé l'acquisition de la société de gestion WiseAM. Quatre mois après son rapprochement avec les associés du projet Victoire, Crystal Holding indique également faire évoluer le comité exécutif.

Enregistrée auprès de la SEC

Créée il y a dix ans par les associés du projet Victoire, WiseAM gère aujourd'hui 750 M€. Dorénavant détenue par Crystal Holding, WiseAM proposera à ses entités « un vaste panel de solutions d'investissements, mandats de gestion et investissements immobiliers ». WiseAM continuera de proposer son offre à l'ensemble des professionnels du patrimoine, axe historique de son développement.

La société est enregistrée auprès de la Security and Exchange Commission (SEC), ce qui lui permet de s'adresser à des particuliers présentant des indices d'américanité. Cette évolution du capital s'accompagne de la nomination d'un nouveau Comité Exécutif désormais composé de Benjamin Brochet, Président, François Jubin, Directeur Général, Guillaume de Trogoff, Directeur Général Adjoint et Emilie Degorce, Secrétaire Générale. Benjamin Brochet demeurera Directeur Général Délégué de Crystal Holding.

Répondre aux besoins des CGP

Bruno Narchal, Fondateur et Président de Crystal Holding se réjouit « d'accueillir WiseAM et ses talents au sein du Groupe pour renforcer son leadership dans la gestion privée et proposer des solutions à haute valeur ajoutée. Nous allons gagner en flexibilité et en agilité pour nos clients français et internationaux et ceux de nos partenaires. » 

Benjamin Brochet (41 ans), nouveau Président de WiseAM et Directeur Général Délégué de Crystal Holding rajoute que « WiseAM est un acteur créé par des conseillers en gestion de patrimoine afin de répondre à leurs besoins. Très implanté dans l'univers de la gestion privée, nous disposons d'une équipe très proche de nos partenaires CGP et d'une gamme adaptée aux besoins des clients patrimoniaux, fruit de de nos incessants développements. » 

Biographie de Benjamin Brochet

Benjamin Brochet est diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Lille en 2001 et de l'EM Lyon en 2003. Il débute sa carrière à l'Inspection Générale de la Société Générale puis devient consultant en stratégie chez Bain & Company en 2005. En 2009, il est chargé des investissements en Private Equity d'Octant Partenaires, holding de participations de Robert Zolade, avant de devenir Vice Président d'Alix Partners en 2012.

En 2014, il est nommé Directeur adjoint de la Stratégie du Groupe Edmond de Rothschild, où il pilote le développement, l'organisation et la transformation des activités de banque privée et de gestion d'actifs à Paris, Genève et Luxembourg. En 2020, il lance avec les associés du projet Victoire un regroupement des acteurs emblematiques de la gestion de patrimoine.

Suite à l'adossement du projet Victoire à Crystal Holding, Benjamin Brochet est devient Directeur Général Délégué du Groupe le 1er juillet 2021. Il est nommé Président de WiseAM le 28 octobre 2021, à l'issue de son processus d'autorisation par l'AMF.

Lire (3 min.)

Patrick Le Maire – UNEP : Focus SCPI, « un portefeuille type qui répond aux besoins de tous les CGP »

Pour cette fin 2021, l'Union Nationale d'Epargne et de Prévoyance (UNEP) revient sur son actualité pour les professionnels du patrimoine. Le 20 septembre dernier, l'UNEP lançait sa plateforme « Focus SCPI by UNEP ». Quelles sont les caractéristiques de cet outil pour les CGP ?
Voir (<1 min.)

Digitalisation : Crystal rachète la technologie de Finansemble

Afin d'accélérer sa transformation digitale engagée depuis le début de l'année, le groupe Crystal — acteur français du conseil indépendant en investissement et en gestion de patrimoine — annonce ce mardi 12 octobre racheter la technologie de Finansemble. Cet éditeur de logiciels patrimoniaux en ligne a notamment développé Grisbee, outil complet de gestion de patrimoine et une solution CRM dédiée aux conseillers.

L'accent sur le digital

Crystal entend ainsi continuer d'apporter un accompagnement patrimonial haut de gamme à ses clients, « leur consacrer encore plus de temps et leur délivrer du conseil sur mesure, en adéquation avec sa démarche commerciale et sa vision à 360 degrés » indique le groupe dans un communiqué. « La digitalisation est un des éléments déterminants pour l'avenir de notre profession et pour offrir le meilleur de la gestion de patrimoine », déclare précise Bruno Narchal, Président du groupe Crystal.

« Le choix d'Apax Partners, comme partenaire de notre développement, repose notamment sur leur capacité d'accompagnement dans notre nécessaire transformation digitale. Cet outil de gestion de patrimoine digital dédié à notre Groupe (...) nous permettra également de répondre aux besoins de nos conseillers Crystal et du Pôle Victoire et d'attirer de nouveaux cabinets de gestion de patrimoine », ajoute-il.

Gestion de patrimoine

Une opportunité pour développer la marque Grisbee ? « Cela conforte la pertinence de notre modèle et participe au mouvement de digitalisation indispensable du secteur de la gestion de patrimoine. Dans la mesure où nous conservons notre cabinet Grisbee Gestion Privée et la propriété de la marque Grisbee, cela ne change rien dans notre relation avec nos utilisateurs et clients », précise Maxime Camus, Directeur Général de Finansemble.

« Cette opération nous permet de confier les développements techniques de notre plateforme au groupe Crystal, qui dispose de toutes les ressources nécessaires pour continuer à améliorer la solution que nous avons développée, pour le plus grand bénéfice des épargnants. Elle nous dote par ailleurs de moyens supplémentaires pour accélérer le développement de l'activité de conseil en gestion de patrimoine portée par Grisbee Gestion Privée », conclut-il.

Lire (2 min.)

Turgot Capital passe la barre du milliard d’euros d’encours

Turgot Capital — groupe financier indépendant créé à Paris en 2003 — annonce ce mercredi 8 décembre qu’il vient de dépasser le milliard d’euros d’encours gérés et/ou conseillés. Turgot Capital concentre ses expertises autour de quatre filiales dédiées et verticalement intégrées : la gestion d’actifs financiers & immobiliers avec Turgot Asset Management, le courtage avec Turgot Life et […]

Turgot Capital — groupe financier indépendant créé à Paris en 2003 — annonce ce mercredi 8 décembre qu’il vient de dépasser le milliard d'euros d'encours gérés et/ou conseillés. Turgot Capital concentre ses expertises autour de quatre filiales dédiées et verticalement intégrées : la gestion d'actifs financiers & immobiliers avec Turgot Asset Management, le courtage avec Turgot Life et le conseil avec Turgot Wealth et Turgot Real Estate.

Sa clientèle — historiquement les investisseurs privés — s’est fortement développée ces 12 derniers mois sur le segment des investisseurs institutionnels. Le groupe compte actuellement 22 collaborateurs. Depuis sa création, la société a connu un développement constant. Celui-ci s’est fortement accéléré cette année avec le référencement en unité de compte (UC) de son produit phare, la SCI ViaGénérations chez deux nouveaux assureurs : Swiss Life et Generali.

Succès de la collecte des fonds

La qualité des performances de ses principales stratégies : la Gestion Obligataire Flexible au travers de son fonds Turgot Oblig Plus noté 5 étoiles par l’agence QUANTALYS et de sa gamme de fonds de Multigestion HASTINGS, a également contribuée à porter le fort développement des encours du groupe.

Les stratégies de gestion du groupe trouvent ainsi leur place dans les allocations d’actifs des investisseurs en assurance vie, dont la collecte s’est très fortement développée ces derniers mois. La collecte des fonds Turgot est également portée par le succès des Plans d'Épargne Retraite (PER). En octobre 2021, la Fédération française de l’assurance (FFA) annonçait des chiffres records dans les placements en UC et un développement rapide des PER.

L'essor de la SCI Viagénérations

« La bonne tenue sur trois ans de notre gestion traditionnelle sur les marchés financiers permet d’asseoir notre développement. Depuis plus de quatre ans, nous avons étendu notre savoir-faire à l’immobilier et avons ainsi accéléré notre croissance »déclare Waldemar Brun-Theremin, Directeur Général Associé et Directeur des Gestions.

La SCI ViaGénérations a fêté ses 4 ans en octobre dernier. Son profil de risque a évolué d'un SRI 3 à un SRI 2. Elle affiche une croissance de la performance de son UC de +5,21 % au 1er décembre 2021. Aujourd’hui, la régularité des performances, que la SCI ViaGénérations affiche depuis sa création, la positionne en tête de sa catégorie : +6,81 % en 2020, +6,73 % en 2019, +6,42 % en 2018, et déjà +6,12 % sur un an glissant. Cela représente une performance cumulée de +27,64 % depuis sa création en 2017.

Lire (3 min.)

Santé : REALITES signe un partenariat avec Norma Capital

REALITESgroupe de développement territorial — annonce ce mercredi 7 décembre la signature d’un accord avec Norma Capital qui s’engage à acquérir, via ses fonds labellisés ISR Immobilier, les murs des futurs Pôles Santé MedCorner City, filiale de maîtrise d’usage du Groupe.

MedCorner City, répondre professionnels de santé libéraux

MedCorner City a pour vocation d’être utile aux professionnels de santé, aux territoires et à leurs habitants par l’implantation et l’exploitation de Pôles Santé attractifs, et de répondre ainsi aux principaux enjeux « santé » de proximité.

En ce sens, les Pôles Santé MedCorner City proposent un environnement de travail et des services adaptés aux besoins et aux usages des professionnels de santé libéraux, que ce soit en termes de mutualisation des moyens, de simplification des formalités d’installation et d’exercice, ou encore de développement du parcours de soins des patients en s’appuyant sur les forces d’une équipe pluridisciplinaire.

Outre le regroupement de professionnels de santé locaux désireux de faire évoluer leur mode d’exercice, MedCorner City apporte une solution aux territoires et à leurs habitants en créant, par l’identification de cette destination santé, les conditions pour en attirer de nouveaux. MedCorner City entend ainsi lutter contre la désertification médicale dans les territoires, en particulier dans les villes moyennes.

Fair Invest, la santé et l’éducation

Partageant la même vision d’un immobilier socialement utile, Norma Capital, Société de Gestion de Portefeuille dans l’immobilier gérant 750 M€ d’actifs, s’engage à se porter acquéreur des murs des futurs Pôles Santé exploités par MedCorner City. L’acquisition des futurs Pôles MedCorner City par Norma Capital s’effectuera notamment pour le compte de sa SCPI Fair Invest labellisée ISR immobilier.

Créé en juillet 2018, ce fonds à capital variable investit en immobilier tertiaire en prenant systématiquement en compte des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG). Dans ce cadre, le fonds investit dans des activités socialement utiles, dont principalement la santé et l’éducation, tout en excluant certains secteurs d’activité de son parc immobilier — exploitation de matières fossiles, armement, etc. À travers sa stratégie d’investissement, Fair Invest permet d’investir dans une épargne utile et responsable.

4 à 5 Pôles Santé MedCorner City par an

Ciblant en France les quartiers des grandes villes offrant des opportunités (déficit d’offre ou volonté de regroupement des professionnels de santé), mais aussi les agglomérations de 20 000 à 100 000 habitants, soit 26 % de la population, MedCorner City prévoit de développer en moyenne quatre à cinq Pôles Santé par an. Dimensionné en fonction d’une étude d’opportunité, chaque nouveau Pôle représente en moyenne une surface de 800 m².

À ce jour, cinq Pôles Santé sont en cours de construction, tandis que six autres Pôles sont en phase de montage. L’objectif est d’ouvrir 20 établissements à horizon 3/5 ans. Dans le premier portefeuille validé par Norma Capital, les trois Pôles, tous en travaux, totalisent plus de 2 800 m² pour un investissement global de l’ordre de 10 M€ :

  • Pôle Santé Gavarnie à Villenave d’Ornon (Gironde) : 536 m² mis en service au 3e trimestre 2022 ;
  • Pôle Santé de la Paix à Cherbourg - Equeurdreville (Manche) : 533 m² mis en service au 1er trimestre 2023 ;
  • Pôle Santé Les Villes Dorées à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) : 1 630 m² mis en service au 2e trimestre 2023.

Un partenariat tripartite et complémentaire

Ce partenariat s’appuie désormais sur des expertises complémentaires :

  • REALITES, développeur territorial, pour le développement et le montage des Pôles Santé, à travers REALITES LIFE+, sa filiale dédiée aux ouvrages dans les domaines de la santé, du médico-social, de l’immobilier géré et de l'habitat spécifique, ou ses Directions de la Maîtrise d’Ouvrage en Régions ;
  • Norma Capital, gérant d’épargne immobilière pour le grand public et investisseur précurseur dans l’investissement socialement responsable, pour le portage des murs ;
  • MedCorner City pour le conseil aux collectivités, la conception, l’aménagement, et l’exploitation des Pôles Santé.

Développer l'offre de santé de proximité

« Notre partenariat avec Norma Capital consacre la pertinence de notre positionnement d’acteur d’un développement territorial soucieux des enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux. Il marque la concrétisation des perspectives de développement de notre activité d’usage santé avec MedCorner City, qui ambitionne de repenser les services en soins médicaux et paramédicaux de proximité sur un marché où l’offre est structurellement déficitaire », déclare Yoann Choin-Joubert, PDG du groupe REALITES.

« Nous sommes enthousiastes face aux perspectives de développement d’une offre de santé de proximité sur l’ensemble du territoire, actuellement déficitaire. Ce partenariat permet à Norma Capital de poursuivre sa stratégie d’investissement à impact social et sociétal. MedCorner City porte un projet valeureux pour l’ensemble de nos associés en recherche de sens et d’utilité pour leur épargne », déclare Faïz Hebbadj, Président de Norma Capital.

« Nous sommes fiers de la confiance que nous accorde Norma Capital qui, grâce à son soutien, sécurise le développement du réseau MedCorner City. Forts de ce partenariat, nous avons pour objectif de créer entre 15 et 20 Pôles Santé d’ici 2024 et faire de notre activité une marque de référence dans la qualité des soins médicaux et paramédicaux de proximité », déclare Julien Omnes, Cofondateur et Directeur Général de MedCorner City.

Lire (6 min.)

Manymore et PLPSOFT mettent en place un partenariat

Le fournisseur de logiciels Manymore et PLPSOFT — fintech des conseillers patrimoniaux et de la bancassurance — ont annoncé le 23 septembre dernier un nouveau partenariat, avec le lancement d’une offre commerciale commune qui couvre la totalité de la chaîne de valeur.

Stratégie patrimoniale

Spécialistes du digitale pour la gestion de patrimoine, Manymore et PLPSOFT veulent proposer aux professionnels un outil global, ouvert, flexible et pérenne. Il va la connaissance client aux recommandations de stratégie patrimoniale, en passant par la conformité réglementaire (LAB, rapports d’adéquation, suivi), l’agrégation de comptes, le CRM, la simulation d’investissements, les études thématiques (retraite, succession, etc.).

  • sur le plan technique, les clients bénéficieront d’une expérience utilisateur fluide et « sans coutures » entre PRISME — l’outil digital et réglementaire d’agrégation de données, KYC, profil de risque, adéquation, gestion de cabinet, extranet client (Nexus) de Manymore — et la plateforme digitale de PLPSOFT d’aide à la vente et au conseil patrimonial (bilans, diagnostics, recommandations, simulations, suivi patrimonial, etc.) ;
  • sur le plan commercial, ils pourront souscrire à une offre commune dans des conditions tarifaires attractives.

Manymore et PLPSOFT investiront ensemble durablement pour que leurs clients bénéficient de leurs expertises au sein d’une solution intégrée.

Ecosystème digital ouvert

« Avec ce partenariat privilégié PLPSOFT-Manymore, nous illustrons notre vision d’un écosystème digital ouvert, transparent, dans lequel les professionnels peuvent s’appuyer sur les outils les plus efficaces, tout en offrant de vraies garanties à nos clients en matière de pérennité de la solution proposée. Il faut libérer notre marché qui pourrait s’asphyxier par manque de concurrence », indique Pierre-Laurent Fleury, Président de Manymore.

« Manymore et PLPSOFT se complètent parfaitement pour offrir une chaîne de valeur digitale globale aux professionnels de la gestion de patrimoine et leurs clients. Grâce à ce partenariat, chacun peut concentrer ses investissements sur son cœur de métier tout en répondant à l’ensemble des besoins de ses clients, indépendants, groupements, grands réseaux ou fintech », déclare Gilles Artaud, Président de PLPSOFT.

Lire (2 min.)

Claire Castanet – AMF : éducation financière, « le conseiller a un rôle clé » auprès de l’épargnant

Pour la rentrée 2021, l'éducation financière revient au premier plan dans un contexte de reprise. Comment les conseillers peuvent-ils favoriser l'éducation financière des épargnants ? Quels outils le régulateur met-il à leur disposition ? Quels sont les points de vigilance à surveiller ?
Voir (<1 min.)