Assurance vie : fonds euros, Garance Épargne annonce 2,75 % de taux de rendement en 2021

Garance — spécialiste de l'épargne-retraite dédié aux indépendants — annonce ce mercredi 19 janvier maintenir le taux de rendement du fonds en euros de son contrat d’assurance-vie multisupport Garance Épargne à 2,75 % net de frais de gestion et hors prélèvements sociaux et fiscaux en 2021. Il s'agit d'un contrat d’assurance-vie multisupport, constitué d’un fonds en euros et de 18 unités de compte (UC).

Limiter les frais de gestion

« En 2021, le taux de rendement stable à 2,75% du fonds en euros pour Garance Épargne, allié au dynamisme de notre sélection d’unités de compte permet à chaque épargnant, quel que soit son profil, de trouver l’investissement qui lui correspond et qui servira au mieux ses différents projets de vie. Grâce à sa propre filiale de gestion d’actifs Indép’AM, à son statut mutualiste et son indépendance, Garance limite les frais de gestion de ses fonds et fait bénéficier largement ses clients des plus-values réalisées, sans avoir à rémunérer d’actionnaires ou de maison-mère », déclare Virginie Hauswald, Directrice Générale de Garance.

Le contrat Garance Épargne permet également de bénéficier de la solution Garance Smart Life, nouvelle plateforme de gestion qui révolutionne l’assurance-vie en pilotant l’épargne investie par projets de vie. Avec plus de 1 000 souscriptions depuis son lancement en septembre 2021, le dispositif Garance Smart Life est désormais ouvert à l’ensemble des clients Garance.

Vision de placement à long terme

Garance mène une politique de placement qui repose sur une vision de long terme. La solidité financière de la mutuelle résulte de la structure de l’actif général, qui comprend 72 % d’obligations (pour une duration moyenne de 12 ans) et 28 % d’actifs à plus haut niveau de risque et de rendement potentiel. Garance assure allier « un fonds en euros performant, une sélection d’unités de compte compétitive, diversifiée et engagée (gestion indicielle, ISR, etc.) et des options de gestion répondant au plus grand nombre ».

« Depuis plusieurs années, Garance supplée la faiblesse des taux obligataires en renforçant les actifs de rendement (immobilier, infrastructure). Cette stratégie et la bonne performance des actions ont permis de maintenir un rendement élevé sur le fonds en euros des produits épargne et retraite », indique Florent Combes, Directeur Risques et Investissements de Garance.

Lire (2 min.)

Assurance vie : la MIF dévoile son taux 2021 pour le fonds en euros

La MIF — assureur vie mutualiste — présente ce mardi 18 janvier ses performances 2021. Le Conseil d’Administration de la MIF s’est prononcé sur la rémunération servie par la MIF au titre de 2021 sur le fonds en euros de l’ensemble de ses contrats d’assurance vie de type épargne, et de son nouveau plan d’épargne retraite individuel, « MIF PER Retraite » : + 1,70 %.

« Parmi les plus élevés du marché, le rendement MIF 2021 atteste tout à la fois de la qualité de notre gestion financière et de notre volonté de servir le plus justement nos sociétaires tout en préservant l’avenir. Il marque aussi cette année la prise en compte du contexte inflationniste actuel et le souci de chercher à en limiter les effets sur le pouvoir d’achat de l’épargne », déclare Olivier Sentis, Directeur général de la MIF.

Gestion sous mandat

Dans le même temps, la MIF a veillé à la stabilité de ses réserves afin de sécuriser les rendements futurs : la Provision pour Participation aux Excédents (PPE) est à nouveau renforcée pour représenter désormais 3,47 % des encours épargne. La gestion sous mandat, proposée au sein de son contrat phare, le Compte Épargne Libre Avenir Multisupport, et du nouveau contrat MIF PER Retraite, affiche également pour 2021 des performances qui se distinguent sur ses différents profils de gestion :    

  • Prudent (30 % d'UC) : + 4,10 % ;  
  • Équilibré (50 % d'UC) : + 6,07 % ;
  • Dynamique (70 % d'UC) : + 8,22 % ;
  • Offensif (90 % d'UC) : + 12,06 %.

« La qualité du rendement 2021 du fonds en euros MIF ne peut cependant s’exempter de l’environnement durable de taux bas où seule la diversification permet d’espérer des rendements meilleurs. Les performances de notre gestion sous mandat, plébiscitée par nos sociétaires, viennent ainsi témoigner des bénéfices de cette diversification sur les rendements, tout en tenant compte du profil de chaque épargnant et notamment de son appétence au
risque
», commente Olivier Sentis.

Lire (2 min.)

Assurance vie : fonds garanti en euros, l’Afer annonce un taux de 1,70 %

Le président de l’Association Française d'épargne & de retraite (Afer), Gérard Bekerman, dévoile ce jeudi 13 janvier le taux de rendement  du fonds garanti en euros pour l’année 2021. Il s’élève à 1,70 % net de frais de gestion, et brut de prélèvements sociaux et fiscaux. La réserve globale de PPB affiche une hausse spectaculaire de près de 50 %, qui s’établit désormais à 401 M€. 

« Nous nous félicitons de cette tendance, car elle sécurise les taux  futurs, renforce la solidité de notre partenaire assureur et permet une gestion plus active au bénéfice de nos entreprises. Une fois de plus, ce taux de 1,70 % sera sans doute la référence du marché », déclare le Président de l’Afer.

Cession d'Aviva France et héritages

Le président de l’Afer a également fait le point sur la cession de son partenaire historique Aviva France,  devenu Abeille Assurances : « Aéma est une institution puissante, qui a des valeurs, et avec laquelle l’Afer  partage une même fibre associative et mutualiste. Avec Aéma, oui, l’Afer a dorénavant le meilleur  partenaire pour bâtir dans le cadre d’une gouvernance paritaire, au service de la performance et de la  qualité de service à l’adhérent. Plaçons cette première pierre sous l’égide du « triple A » : Afer, Abeille,  Aéma ! ». Gérard Bekerman rappelle que la voix de l’Afer se fera entendre à l’heure de la présidentielle et des législatives.

L’Afer interpellera les candidats sur la taxation des héritages : « Cette remise en cause civile de la désignation des bénéficiaires n’est pas tolérable. Il n’appartient à aucun politique de désigner à notre place nos héritiers. Défendre l’assurance vie, c’est servir l’intérêt général. L’attaquer, c’est servir des intérêts catégoriels, c’est punir une France qui réussit et qui transmet. L’assurance vie, c’est l’affaire de tous les Français, y compris les classes moyennes. Transmettre est un acte de la vie car, au-delà de l’aspect économique, il n’y a rien de plus beau que de transmettre  ’exemplarité d’une réussite aux yeux des générations futures ».

Lire (2 min.)

Thierry Renard – ritchee : bitcoin, « l’offre reste confidentielle en matière d’assurance vie »

Depuis la loi PACTE, l'assurance vie peut intégrer une exposition aux bitcoins et autres cryptos. Sous quelles conditions ? Le bitcoin va-t-il devenir incontournable pour les épargnants ? Thierry Renard, co-fondateur de la plateforme ritchee, répond en exclusivité aux questions du Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Crypto-actifs : la néo-bourse Kriptown obtient l’agrément PSAN auprès de l’AMF

La néo-bourse Kriptown — qui permet aux PME de renforcer leurs fonds propres et d’investir en euros dans des actifs numériques — annonce ce mercredi 19 janvier son enregistrement en tant que Prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Kriptown assure des services de négociation d’actifs numériques, achat / vente d’actifs numériques contre monnaie ayant cours légal et de conservation d’actifs numériques.

« Nous sommes ravis de devenir le premier acteur PSAN et agent émetteur de monnaie électronique. La combinaison de ces deux statuts permettant d'offrir la meilleure expérience clients grâce à un règlement livraison instantanée en actifs numériques et en euro. Cela ouvre la voie à beaucoup de futures innovations dans le fonctionnement des exchange et même des bourses « traditionnelles », déclare Mark Kepeneghian, CEO de Kriptown.

Négociation d'actifs numérique

La fintech, qui est la quatrième société seulement à être enregistrée pour les services de Plateforme de négociation d’actifs numériques, est le seul PSAN à être également agent d'Établissements de Monnaie Électronique. C’est ce qui permet à Kriptown de créer des comptes avec un Iban dédié à chacun de ses utilisateurs et de faire circuler l’euro de manière instantanée dans son infrastructure.

Ce statut unique lui permet d’opérer un règlement-livraison instantané sans risque de contrepartie et en euro. Cette fonctionnalité technique représente une innovation majeure, permettant à Kriptown d’être en avance de plusieurs années sur le fonctionnement traditionnel des bourses. Kriptown a déjà mis à disposition cette technologie au profit de la Banque de France dans le cadre de leur expérimentation sur l'euro digital en juillet 2021.

Au service du financement des PME

Le statut PSAN et la réglementation sur les actifs numériques ont été créés par le gouvernement dans le cadre de la loi Pacte, qui énonçait : « Les entreprises manquent aujourd'hui de fonds propres indispensables à leur développement. Le PACTE facilitera l'accès à des financements diversifiés. Il orientera l'épargne des français vers les fonds propres des entreprises pour financer l'innovation et la croissance de demain ».

Obtenir cet enregistrement auprès des autorités compétentes permet à Kriptown d'être le premier PSAN à mettre ses équipes et sa technologie au profit du financement en fonds propres des PME françaises et à ainsi participer activement au développement de l’économie française. La néo-bourse s'aligne ainsi avec la philosophie de la Loi Pacte et du régime PSAN.

Lire (2 min.)

Grande distribution : le fonds M&G European Property Fund acquiert deux hypermarchés en France

M&G Real Estate — branche immobilière de la division Actifs Privés et Alternatifs de M&G plc — annonce ce mercredi 19 janvier renforcer son exposition au secteur défensif de l'alimentaire, avec l’acquisition pour 60 M€ de deux hypermarchés à Albertville (Savoie) et Montpellier (Hérault). Ces deux actifs sont 100 % loués au groupe Casino, acteur majeur du secteur français de la distribution alimentaire.

Peu après l’acquisition de l'hypermarché Géant Casino de La Valentine à Marseille (Bouches-du-Rhône) en septembre 2021, cette transaction illustre la stratégie de M&G Real Estate d’exposition à des actifs core bien établis, non duplicables et situés dans des lieux stratégiques. L'opération a été réalisée pour le compte du fonds core, M&G European Property Fund. M&G Real a été conseillé par JLL (Jessica Jaoui), Hogan Lovells (Michael Levy) et Acte 2 Notaires (Marie-Laure Baffoy).

Zone commerciale attractive

Implanté dans une zone commerciale attractive, aux côtés d'enseignes de premier plan, le Géant Casino d'Albertville se situe le long de la route nationale N90 qui donne accès aux « 3 Vallées », le plus grand domaine skiable au monde. Il comptabilise environ 14 000 m², dont environ 7 300 m² de surface de vente.

Avec environ 14 100 m², dont 5 728 m² de surface de vente, le second Géant Casino se situe au cœur d’une zone densément peuplée de Montpellier, la septième plus grande ville de France, connue pour le dynamisme de ses universités, ses centres de R&D, ainsi que ses lieux de loisirs, tous sources d’une croissance démographique soutenue.

Ces deux actifs bénéficient d'une zone urbaine de chalandise très dense, ainsi que d'une offre foncière insuffisante et de l'absence de concurrents directs. Par ailleurs, ces deux actifs constituent des lieux majeurs pour le commerce alimentaire dans leur zone respective.

Transformation de la consommation

« Malgré les mutations structurelles en cours, les points de vente bien situés à dominante alimentaire restent une composante irremplaçable du processus de distribution alimentaire et un élément central de la vie quotidienne des consommateurs », déclare Antonin Prade, Directeur des investissements pour la France chez M&G Real Estate.

« Les locataires de qualité comme le groupe Casino, qui ont su répondre à la transformation des modes de consommation en se recentrant sur l'alimentation, en optimisant leurs espaces de stockage et en accélérant leur digitalisation ont très bien résisté à la pandémie, avec de bons niveaux de performance. Nous sommes impatients de travailler à nouveau avec eux pour continuer à exploiter le succès de leur projet qui répond aux besoins des communautés locales, tout en améliorant le profil ESG des biens que nous achetons », ajoute-il.

Dynamique du marché européen

« Cette opération vient renforcer notre relation avec le groupe Casino après l’acquisition récente du Géant Casino La Valentine à Marseille. Nous pensons que ce sous-secteur du commerce est injustement délaissé par les investisseurs ce qui aboutit à des écarts de rendement pouvant aller jusqu'à 200 points de base par rapport à d’autres secteurs comme la logistique », déclare Dimitri Doublet, Directeur au sein de l’équipe de gestion du fonds du M&G European Property Fund.

« Selon nous, la dynamique du marché européen de l'investissement immobilier dédié au commerce alimentaire va s’accélérer. Les rendements vont encore se comprimer car les magasins physiques continueront à jouer un rôle majeur dans le processus de distribution alimentaire, ce qui soutiendra les ventes physiques et en ligne. Cette opération offre ainsi une valeur relative intéressante et témoigne des avantages d'une stratégie paneuropéenne diversifiée pour nos investisseurs », conclut-il.

Lire (4 min.)

Assurance vie : les rendements euros des contrats de Mutavie se situent entre 1 % et 1,75 %

Mutavie — spécialiste en épargne assurance-vie, filiale épargne assurance-vie de la Macif — annonce ce jeudi 13 janvier que les rendements euros de ses contrats d’assurance vie se situent entre 1 % et 1,75 % pour l'année 2021. Conformément à ses valeurs mutualistes et à ses engagements de long terme, Mutavie, maintient un niveau de réserve élevé (5,4 %) — dans un contexte de taux d’intérêt très bas.

Diversifier vers la finance durable

Grâce à la gestion responsable de ses actifs financiers, Mutavie contribue à l’atteinte de 10 objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies. L'assureur estime « essentiel d'accompagner [ses] sociétaires vers la nécessaire diversification de leur épargne » à travers ses différents placements — avec une forte logique d'investissement durable.

« Nous maintenons donc une différenciation entre nos contrats monosupports et multisupports, ces derniers offrant un rendement supérieur de leur support en euros. Notre volonté est d’encourager l’investissement vers les unités de compte (UC), qui cette année encore affichent de belles performances et permettent de s’engager vers une épargne solidaire et responsable », déclare Odile Ezerzer, Directrice de Macif Finance Épargne et Directrice générale de Mutavie.

« Dans la continuité de notre engagement pour une épargne durable et responsable, il est important de proposer une offre d’épargne composée de supports en unités de compte sélectionnés sur des critères ESG et, en choisissant le plus possible des fonds validés par des labels, qui apportent des éléments de preuve. Depuis décembre dernier, 100 % des fonds en UC de notre contrat phare Multi Vie sont labellisés responsable ou solidaire », ajoute-elle. 

Associer fonds en euros et UC

Malgré un contexte économique difficile pour l’épargne sécurisée, le support en euros reste accessible à tous — sans conditions ni contraintes. L’assurance vie est un produit d’épargne qui s’apprécie sur le long terme. Il est conseillé aux adhérents en fonction de leurs projets, de leur profil de risque et de leur situation personnelle. L’offre de produits d’épargne doit « [répondre] aux besoins de chaque épargnant, qu’il soit modeste, prudent ou patrimonial » relève Mutavie.

C’est dans cette perspective que le contrat d’assurance-vie multisupport doit être envisagé avec une épargne sécurisée sur le fonds en euros et une épargne plus dynamique sur les unités de compte pour une meilleure performance. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. De plus, sur les supports en UC, il existe un risque de perte en capital supporté par l’épargnant. Les performances 2021 par contrat se présentent ainsi :

Assurance vie : les rendements euros des contrats de Mutavie se situent entre 1 % et 1,75 %
Source : macif.fr

Investir à horizon long terme

Les contrats d’épargne assurance vie de Mutavie s'apprécient dans leur globalité. La qualité et la compétitivité des offres se mesurent selon plusieurs critères : le rendement du support en euros, les performances des supports en UC, les frais bas, l’accessibilité des contrats et les services à travers notamment l’accompagnement des adhérents.

Les rendements et performances des supports sont calculés nets de frais prélevés par le gestionnaire financier le cas échéant, et nets de frais annuels de gestion liés au contrat. Hors prélèvements sociaux et fiscaux et garantie plancher éventuelle pour le contrat Jeewan Patrimoine.

D'après une étude BVA - Viséo CI, Mutavie remporte en 2022 le trophée dans la catégorie « Assurance de personnes », pour la septième fois et la deuxième année consécutive. Cette distinction traduit l’engagement des conseillers dans l’accompagnement des sociétaires.

Lire (4 min.)

Joseph Choueifaty – Goodvest : finance durable, l’assurance vie « compatible avec l’Accord de Paris »

Fondée fin 2020, la fintech Goodvest promeut « une épargne durable et éthique ». La plateforme propose des portefeuilles sur-mesure bas carbone, compatibles avec l'Accord de Paris. A quels enjeux de finance responsable leur contrat d'assurance vie répond-t-il ? Comment fonctionne-t-il ?
Voir (<4 min.)

Assurance vie : pourquoi faut-il vérifier la rédaction de la clause bénéficiaire ?

Avy Amiel
La clause bénéficiaire permet de déterminer à qui sera versé le capital d'un contrat d'assurance vie après le décès du souscripteur. Comment cette clause fonctionne-t-elle ? Le point avec Avy Amiel, Gérant privée à La Financière de l’Echiquier (LFDE).
Lire (3 min.)

Assurance vie : Hedios Patrimoine lance H Performance 41

Hedios Patrimoine — courtier en assurance et conseiller en investissements financiers — annonce ce mardi 2 novembre le lancement de H Performance 41, le dernier-né des Gammes H. Ce support est éligible comme support d'unités de compte (UC) dans le contrat d'assurance vie Hedios Life et les contrats Vie Plus (Suravenir). Il continue à jouer la progression des marchés européens, à travers une possibilité de sortie, chaque année, avec une rémunération annuelle de 17 %.

Le placement H Performance 41 dispose d'une protection conditionnelle du capital à l'échéance des 12 ans — jusqu'à une baisse de 30 % de son indice de référence Euro iStoxx 50 Equal Weight NR Decrement 5 %. Objectif pour H Performance 41, bénéficier à plein de « l'effet mémoire » en cas de progression des marchés à compter de la troisième année. La souscription est ouverte jusqu'au 31 décembre 2021.  

Historique de performance  

Depuis la création en 2009 des Gammes H, 81 supports sur 104 ont déjà été remboursés au 2 novembre 2021, avec une moyenne de rémunération nette de tous frais de 9,10 % par an — sur la base d'une hypothèse des frais liés au cadre d'investissement de 0,60 % par an et avant prélèvements sociaux et fiscalité — pour une durée moyenne de détention de 2 ans.

Les supports Gammes H non encore remboursés bénéficient à leur échéance d'une protection conditionnelle du capital investi en cas de baisse limitée de leur indice de référence. Toutefois, ils demeurent exposés à un risque de perte en capital partielle ou totale, que ce soit en cours de vie et à leur échéance. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Profiter de la reprise économique

Les marchés boursiers européens se sont à présent clairement remis de la crise sanitaire. La hausse n'est probablement pas terminée. Lorsque les vaccins progresseront encore en Europe, le regain d'optimisme devrait continuer à entraîner la reprise de la consommation et, dans son sillon, la hausse des marchés européens qui sont encore en retard.

Hedios Patrimoine anticipe une revalorisation des grandes sociétés européennes, avec des hauts et des bas (volatilité) et par paliers successifs. Ces sociétés ont globalement su résister à la crise. Elles s'appuient toujours sur des fondamentaux solides. Grâce à leur accès quasi illimité au crédit, elles ont les moyens de se restructurer et d’investir en vue de la reprise économique. Elles sont à la fois fleurons et champions nationaux.

Soutenues par leurs États, elles sortent pour la plupart renforcées de la crise sanitaire. Elles attaquent de nouveaux marchés et profitent des plans Marshall que les politiques de relance ne manquent pas de mettre en œuvre. Ces entreprises sont aussi prêtes à réaliser des opérations de croissance externe, sans doute à bon compte. La sortie de crise est en cours.

Lire (3 min.)

Italie : Lombard Odier recrute une Head of Product Offering et Senior Portfolio Manager

Le Groupe Lombard Odier — gestionnaire de fortune et d'actifs mondial — annonce ce jeudi 20 janvier la nomination d'un responsable de l'offre produits de Lombard Odier (Europe) SA (LOESA) et gestionnaire de portefeuille senior pour l'Italie. Basée dans les bureaux de LOESA à Milan, Manuela Maccia a pris ses fonctions le 10 janvier 2022.

La nomination de Manuela Maccia confirme la volonté du Groupe de renforcer sa position et son offre clients en Italie, marché prioritaire pour Lombard Odier. En tant que son adjointe, Manuela Maccia collaborera étroitement avec Alberica Brivio Sforza qui a rejoint Lombard Odier en 2021 en qualité de Managing Director de la branche italienne de LOESA. 

Focus sur le profil de Manuela Maccia

Italie : Lombard Odier recrute une Head of Product Offering et Senior Portfolio Manager
Manuela Maccia

Manuela Maccia est titulaire d'une maîtrise en économie de l'université Bocconi, d'un diplôme en économie et finance d'HEC Paris, et est également Chartered Financial Analyst (CFA). Elle effectue la plus grande partie de sa carrière au sein du Groupe BNP Paribas. Au cours des 23 dernières années, elle y occupe des postes internationaux — à Londres, Paris, Rome et Milan.

Récemment, Manuela Maccia était directrice des produits et services financiers pour la gestion de patrimoine de BNP Paribas en France. En 2020, elle revient en Italie et est nommée CIO pour la banque BNL BNP Paribas. Chez Lombard Odier, Manuela Maccia contribuera à développer l'offre de produits du groupe en Europe au sein de la division Private Clients. Basée à Milan, elle renforcera la branche italienne locale et offrira une expertise précieuse aux clients italiens, en gérant à la fois des comptes discrétionnaires et des comptes de conseil. 

Renforcer Lombard Odier en Italie

« Nous sommes impatients de travailler avec Manuela pour développer l'offre de la Banque en Italie. Ses connaissances approfondies et son expérience, notamment en matière de développement d'une division de banque privée, nous permettront de renforcer la présence de Lombard Odier sur le marché italien », explique Stephen Kamp, responsable de l'Europe du Sud et de l'Amérique latine pour les clients privés.

« Avec son expertise internationale et sa présence établie dans la sphère financière italienne, nous sommes ravis que Manuela rejoigne notre équipe. Elle sera parfaitement placée pour conseiller nos clients en Italie et développer notre offre en Europe », ajoute Stéphane Monier, Chief Investment Officer de la Banque privée Lombard Odier.
 

Lire (3 min.)

Varsovie : MNK Partners acquiert un premier actif pour son fonds Polska by MNK

MNK Partners — spécialiste des investissements immobiliers paneuropéens — poursuit ses investissements en Europe. Moins de 3 mois après le lancement de son fonds professionnel spécialisé, Polska by MNK, dédié à l’investissement […]

MNK Partners — spécialiste des investissements immobiliers paneuropéens — poursuit ses investissements en Europe. Moins de 3 mois après le lancement de son fonds professionnel spécialisé, Polska by MNK, dédié à l’investissement en Pologne, MNK Partners annocne l’acquisition de l’immeuble à usage mixte « Point 44 » livré en mars 2020, à Varsovie (Pologne).

MNK Partners a été conseillée par Gide, Deloitte, CBRE et Savills sur les aspects juridiques, financiers, fiscaux et techniques de l’acquisition.

Attractivité de la Pologne

« Cet actif répond entièrement à la stratégie Core + du Fonds Polska by MNK et nous sommes très heureux qu’il fasse partie du portefeuille de MNK Partners. Nous apprécions le bâtiment avant tout pour sa qualité, sa fonctionnalité, son excellent emplacement et la qualité de ses locataires », explique Mansour Khalifé, Président de MNK Partners.

« La Pologne est selon nous, l'un des pays les plus attrayants d'Europe, avec des perspectives de croissance qui nous semblent durables et prometteuses. En sus de notre déploiement en Europe, nous allons continuer à nous développer en Pologne dans les prochains mois avec une quarantaine de millions d’euros d’investissement en cours », ajoute-il.

Un actif de grande qualité

Cette première acquisition porte sur un actif mixte récent de « classe A » composé de bureaux et de commerces pour un volume d’environ 12 M€. Cet actif de grande qualité a été nominé à la onzième cérémonie des «CEE Eurobuild Awards» dans la catégorie « small retail asset », soit l’un des prix les plus prestigieux du secteur en Pologne.

L’actif de quatre étages offre plus de 5 700 m2 de surface locative ainsi qu’un parking de 220 m2 composé de 137 places dont 82 places en sous-sol réservé aux locataires. L’actif est loué pour une durée ferme restante de 7 ans. Le bâtiment se situe sur l’une des routes les plus fréquentées de la ville. Il est très facilement accessible, que ce soit en transport en commun ou en voiture. Il se trouve également à proximité immédiate de l’aéroport.

Varsovie : MNK Partners acquiert un premier actif pour son fonds Polska by MNK
L’immeuble à usage mixte « Point 44 » à Varsovie (Pologne)
Source : MNK Partners

Opportunités de marché

Point 44 se démarque des autres retail park en Pologne grâce à une offre dédiée aux sportifs. L’actif est loué à quatre locataires dont Liberty Moto, un des spécialistes de la vente de moto en Pologne, LTEC, une entreprise polonaise dédiée aux technologies innovantes et spécialiste sur le marché en Pologne, et Air Bike, une chaîne de magasins de vélos proposant des équipements professionnels et des services de réparation.

« L’implantation locale de MNK Partners en Pologne avec une équipe dédiée sur le terrain nous permet d’accéder aux meilleures opportunités du marché et dans de très bonnes conditions d’acquisition, MNK Partners est aujourd’hui identifié sur le marché Polonais comme un acteur dynamique et nous comptons renforcer cette position sur l’ensemble de la région », développe Miranda Khabiri, Directrice chez MNK Partners.

Lire (3 min.)

Septembre 2021 : assurance vie, une rentrée en douceur

Philippe Crevel
En septembre 2021, l'assurance vie retrouve son niveau d'avant-crise et confirme son statut de premier placement financier des ménages français. Quelles perspectives d'ici la fin de l'année ?
Lire (3 min.)

SCI ViaGénérations : une performance de +4,67 % pour son UC qui est passé à un profil de risque SRI 2

Turgot Asset Management (Turgot AM) — société de gestion — annonce ce mardi 26 octobre que son fonds de maintien à domicile, la SCI ViaGénérations, a franchi le cap des 561 M€ sous gestion au 15 octobre 2021. Sur la même période, l'unité de compte (UC) affiche une croissance de la performance de +4,67 %. Ces résultats « en font le fonds viager le plus important du marché », indique le communiqué. Enfin son profil de risque évolue d'un SRI 3 à un SRI 2 pour fêter son quatrième anniversaire.

Maintien à domicile des seniors

La SCI ViaGénérations est un fonds viager qui est distribué exclusivement sous la forme d'UC dans des contrats d'assurance-vie, de capitalisation et Plan d'Épargne Retraite assurés par les groupes Generali, SwissLife, Ageas et Apicil. Ils sont distribués par les principales plateformes du marché : Nortia, Primonial, Eres, Alpheys, SwissLife, Intencial Patrimoine, EDRAC, Ageas Patrimoine et l'UNEP.

Engagée autour du maintien à domicile des seniors et du « mieux vieillir » chez soi, la SCI ViaGénérations transforme le viager en un « outil de gestion patrimonial performant et utile » face aux problématiques du financement des retraites, de la dépendance et du grand âge. La SCI ViaGénérations propose un viager « sans rente » 100 % bouquet. Objectif, offrir aux seniors la possibilité de se maintenir à domicile ad vitam — tout en assurant leur retraite, les frais liés à leur logement ou à un héritage à leurs enfants.

 +5,82 % sur un an glissant

La performance de cette UC la positionne aujourd'hui « sur la première marche du podium de sa catégorie » : +6,81 % en 2020, +6,73 % en 2019, +6,42 % en 2018, et déjà +5,82 % sur un an glissant au 15 octobre 2021. Cela représente une performance cumulée de +26,99 % depuis sa création en 2017. A la fin du T2 2021, la SCI ViaGénérations atteignait les 375 M€ d'encours sous gestion. 

Au 15 octobre 2021, c'est un encours de 531 M€ que le fonds affiche et qui en fait le fonds viager le plus important du marché. La régularité des performances que la SCI ViaGénérations affiche depuis quatre ans maintenant laisse présager de très belles perspectives d'ici à la fin de l'année. « ViaGénérations est depuis deux ans l'UC la plus plébiscitée du marché chez nos assureurs partenaires », souligne Thibault Corvaisier, Directeur de la gestion immobilière de la SCI ViaGénérations.

« Nous sommes particulièrement fiers de cette réalité qui récompense la qualité et le sérieux de toute l'équipe de Turgot AM dont la réussite est à portée au crédit de son indépendance totale vis à vis de ses partenaires distributeurs, son agilité entrepreneuriale et sa culture digitale nous permettant d'accompagner sereinement notre croissance, nous inscrire dans une dynamique vertueuse avec nos partenaires CGP et démultiplier notre capacité d'acquisitions », conclut Thibault Corvaisier.

Lire (3 min.)