Zone euro : Allemagne, vive la divergence

Johannes Müller
Le climat des affaires fait grise mine en Allemagne. La confiance dans l'économie allemande se dégrade. Quels sont les facteurs macroéconomiques qui entrent en jeu dans ce constat ? Quelles en sont les conséquences sur le marché des actions européennes ? Johannes Müller, Responsable de la recherche macroéconomique chez DWS, partage son analyse.
Lire (2 min.)

Croissance : perspectives positives pour l’Asie

Mike Shiao
Malgré la volatilité de ce début d’année, les marchés d’Asie hors Japon devraient continuer de s’apprécier en 2018.
Lire (2 min.)

Elon Musk, l’homme qui ne faisait pas rire les marchés

Elon Musk ne fait rien comme tout le monde. Si le charismatique entrepreneur californien est parvenu à attirer des capitaux colossaux dans une entreprise qui n'a, depuis sa création en 2003, généré aucun bénéfice, il pourrait bien regretter son dernier fait de gloire. Apparemment conforté par ses annonces à venir, dimanche dernier, le fantasque patron s'est fendu d'une blague sur son compte Twitter, annonçant la faillite de son entreprise. Les marchés n'ont pas apprécié : dès le lendemain, l'action du constructeur abandonnait 7,7%, et la valeur boursière de Tesla perdait 2,5 milliards de dollars. Rappelons qu'en mars, le cours avait déjà dévissé de 20% et la valorisation d'une dizaine de milliards. Si on peut rire de tout, on ne peut manifestement pas rire de tout avec les financiers...
Lire (<1 min.)

Marchés actions : pourquoi ça baisse ?

Marc Renaud
Malgré une légère chute en février, tout semble indiquer que les marchés resteront bien valorisés en 2018.
Lire (1 min.)

SPB Family nomme sa Directrice Générale

Le groupe SPB — courtier-gestionnaire, spécialiste européen des assurances et services affinitaires — annonce ce mercredi 29 janvier la promotion de la nouvelle directrice générale de SPB Family, sa filiale dédiée à l’assurance prévoyance. Ce poste est désormais occupé par Mirelys Reyes.

SPB Family est une filiale du groupe SPB dédiée essentiellement à l’assurance prévoyance. La société conçoit, distribue en onnicanal, gère et pilote notamment des garanties d’assurance et d’assistance pour protéger les familles des aléas de la vie : perte d’autonomie, hospitalisation ou encore l’accompagnement de proches aidants.

Focus sur le parcours de Mirelys Reyes

SPB Family nomme sa Directrice Générale
Mirelys Reyes

Mirelys Reyes est diplômée des universités de La Havane et de Paris La Sorbonne. Elle affiche 20 ans d’expérience en développement commercial en France et à l’international, dans différents secteurs d’activité. Elle débute sa carrière en 2000 chez Companynews, en charge du développement commercial des marchés d’exportation jusqu’en 2005. De 2006 à 2009, elle est nommée Country Manager Spain (manager pays Espagne) chez Euronext avec la responsabilité de développer le marché espagnol.

De 2009 à 2010, Mirelys Reyes devient Business Development Manager (responsable du développement commercial) chez International SOS. De 2010 à 2014, elle rejoint Capgemini comme Senior Sales Executive (directrice commerciale senior). Elle rejoint le groupe SPB en octobre 2014 en tant que directrice grands comptes télécom.

Avec son équipe, Mirelys Reyes contribue au développement commercial du groupe SPB dans le secteur des télécommunications à la fois auprès des constructeurs, des distributeurs mais surtout des opérateurs. Avec ces derniers, elle mène d'importantes négociations sur le plan financier et opérationnel, avec des résultats optimaux grâce à une vision holistique et un pilotage serré de tous les intervenants de la chaine.

Lire (2 min.)

Amundi et LCL annoncent le 1er closing du fonds Amundi LCL Leveraged Midcap Loans

Amundi — gestionnaire d'actifs européen — et la banque française LCL — spécialiste des financements LBO Small et Midcap — annoncent ce mardi 28 janvier le premier closing à 130 M€ pour leur fonds commun « Amundi LCL Leveraged Midcap Loans » (ALL Midcap Loans). Ce fonds de dette privée s'adresse aux investisseurs professionnels. Il leur donne un accès privilégié aux opportunités de financements d’acquisitions, principalement en France.

Accompagner les PME et ETI

Le fonds « ALL Midcap Loans » est le premier compartiment d’un fonds commun de titrisation destiné exclusivement aux professionnels. Il sera investi exclusivement en euro dans des créances senior (premier rang) bénéficiant de garanties sur les actifs des sociétés financées. Il accompagnera des PME et ETI essentiellement en France (80 %), en répondant à leurs besoins généraux, de refinancement, d’acquisitions et de développement.

Le portefeuille cible devrait comporter environ 30 transactions, qui couvriront tous les secteurs sauf les sociétés financières. Le fonds a vocation à répondre aux critères d’éligibilité du label « Fonds de Prêts à l’Economie ». La gestion du portefeuille vise à générer un rendement brut — hors frais, commissions et charges attachés au fonds — de l’ordre de 4 % à 4,2 % au-delà de l’Euribor 3M. Cet objectif n'est pas garanti par contrat.

« LCL souhaite capitaliser sur sa position de leader du LBO Midcap en France — dette inférieure à 250 M€ — et accompagner ses clients PME et ETI le plus largement possible ainsi que les fonds de Private Equity. Le lancement du Fonds « ALL Midcap Loans » (...) s’inscrit parfaitement dans cette stratégie. Nous sommes également investisseurs et sommes ravis de ce premier closing », précise Olivier Nicolas, Directeur de la Banque Entreprises, Institutionnels et Gestion de Fortune chez LCL.

Taille cible de 250 millions d'euros

LCL — banque d’une ETI sur deux et d’une PME sur quatre en France — revendique le statut le premier financeur de dette LBO de moins de 250 M€ depuis 2015 en France, d'après un Classement DC advisory. Cette compétence lui permet de garantir le sourcing du fonds. La banque a également investit en fonds propres dès ce premier closing, assurant ainsi un alignement d’intérêt avec les autres investisseurs.

Amundi apporte sa capacité d'exécution en dette privée. Le pôle Dette Privée a été créé en 2012. Depuis 2016, il est intégré sur la Plateforme d’Actifs Réels et Alternatifs d’Amundi. Le pôle Dette Privée totalisait 6,9 Mds€ sous gestion à fin décembre 2019. Ce chiffre comprend également les poches gérées pour le compte d’autres expertises au sein du groupe. Dirigé par Thierry Vallière, le pôle s'appuie sur l'expertise de 21 professionnels de l'investissement. Ils affichent en moyenne 17 ans d'expérience.

« Dans un marché de la dette privée en croissance continue, l’accès aux actifs de qualité sur une base diversifiée, ainsi que la capacité à déployer rapidement tout en restant sélectifs, sont des facteurs clé de succès et de différentiation. Le fonds « ALL Midcap Loans » (...) devrait répondre aux attentes légitimes de nos investisseurs. Nous sommes donc ravis du premier closing de 130 M€ et visons avec LCL à atteindre une taille cible de 250 M€ », commente Pedro Arias, Directeur de la Plateforme Actifs Réels et Alternatifs chez Amundi.

Lire (4 min.)

Inflation, le double tranchant

John Bilton
Si janvier 2018 a semblé être, pour le moins, la continuation de 2017, la tonalité qui s’est imposée sur les marchés depuis février ne pouvait être plus différente.
Lire (3 min.)

La croissance mondiale permettra aux actions de poursuivre leur tendance haussière

Warin Buntrock
L’année 2016 s’achève mieux qu’elle n’avait commencé pour l’économie mondiale et pour les marchés financiers. Les nombreuses crises redoutées tout au long de l’an dernier (récession chinoise, crash pétrolier, Brexit, référendum italien, …) n’ont finalement eu qu’un impact éphémère sur les marchés. Le fait le plus marquant a été le retournement du prix du pétrole qui est passé de 33$ par baril à 55$.
Lire (4 min.)

Combien rapportent les Pokémons sur les marchés ?

L’action Nintendo est aussi populaire parmi les clients de Saxo Bank que le nouveau jeu Pokémon Go l’est parmi les amateurs de Pokémon. La croissance de 110% et la forte volatilité font de cette valeur une action très intéressante pour les investisseurs, Nintendo ayant désormais dépassé Apple et Facebook comme action la plus traitée sur la plateforme Saxo Bank cette semaine.
Lire (1 min.)