Coup de froid sur le crédit : des taux moyens proches de 2%

Immobilier - Le refrain est désormais habituel... Les taux de crédit immobilier moyens sont, une nouvelle fois, en hausse. Olivier Lendrevie, Président de CAFPI, passe les taux d'intérêt au crible.

Une fois encore, et selon une tendance qui se maintient depuis plus de six mois, les taux de crédit immobilier moyens sont, toutes durées confondues, en hausse par rapport au mois dernier. Ce mois-ci l’accélération de la remontée des taux est encore plus forte, avec plus de 16 centièmes de hausse sur toutes les durées pour les dossiers montés.

Ainsi, en juillet, les clients CAFPI ont pu emprunter en moyenne à 1,48% sur 15 ans contre 1,29% le mois dernier (+ 19 centièmes) ; 1,58% sur 20 ans contre 1,42% le mois dernier (+ 16 centièmes) et 1,75% sur 25 ans contre 1,57% le mois dernier (+ 18 centièmes).

Une dépréciation de l’euro

Selon les taux affichés actuellement par nos partenaires bancaires dans certaines régions, les meilleurs profils peuvent obtenir des taux très attractifs, encore en-dessous de 2%. Ainsi, pour les très bons profils, les taux affichés par nos partenaires bancaires sont à 1,30% sur 15 ans contre 0,90% le mois dernier (+ 40 centièmes) ; 1,45% sur 20 ans contre 1,10% sur 20 ans le mois dernier (+ 35 centièmes) et 1,55% sur 25 ans contre 1,30% sur 25 ans (+ 25 centièmes).

Le taux de l’OAT dix ans qui avait atteint 2,39% début juin est redescendu à 1,61% (son niveau de mai) au moment où nous écrivons ces lignes [NDLR : jeudi 28 juillet 2022]. Jeudi 21 juillet, la Banque Centrale européenne (BCE) a annoncé un relèvement de ses taux directeurs de 0,50%, mettant ainsi fin à l’ère des taux négatifs connue depuis 2014. Cette hausse ne suffira malheureusement pas à lutter contre la spirale inflationniste engagée depuis plusieurs mois.

Cette décision condamne les pays de la zone euro à une dépréciation de leur monnaie face au dollar (- 14% sur un an). Les prochains mois seront déterminants pour le futur de la politique monétaire européenne.

Les indicateurs du crédit au rouge

Tous les indicateurs du crédit sont au rouge : les taux poursuivent leur rapide remontée et le montant des crédits accordés est en baisse (- 12,5% au deuxième trimestre, en glissement annuel), selon les derniers chiffres du Crédit Logement. Ce dernier prévoit également un recul de 15% en 2022 pour la production de crédit (offres acceptées).

Nous observons sur le terrain un gel progressif des crédits immobiliers. Depuis le début du mois, c’est un dossier sur deux qui connaît des difficultés à cause du taux d’usure ! Celui-ci est de 2,57% pour les prêts à 20 ans ou plus mais il convient cependant de rappeler qu’il comprend les frais de prises de garanties, les frais de dossier et le coût de l’assurance-emprunteur.

De nombreux réseaux bancaires se sont mis ouvertement sur le banc de touche plutôt que de prêter à perte. Malgré la période estivale, les partenaires bancaires font mieux que le mois dernier pour confirmer leurs propositions commerciales. Il leur faut 18 jours en moyenne, contre 20 jours le mois dernier.

Olivier Lendrevie

Président de CAFPI

Voir tous les articles de Olivier