Immobilier locatif : un Français sur deux prêt à investir

Immobilier - Cette semaine, la proptech Maestos publie une étude sur l'investissement locatif en France en ce début 2021. En pleine crise sanitaire, comment les Français envisagent-ils ce type de placement ?

Que pensent les Français de l’immobilier locatif ? En dépit de la crise sanitaire, une majorité d’entre eux (56 %) se disent prêts à investir. Dans une étude poll&roll publiée ce mardi 6 avril, Maestos — proptech spécialisée dans l’investissement locatif clé-en-main — a souhaité « prendre la température » après une année rythmée par l’alternance entre périodes de confinement et de couvre-feu. L’enquête a été menée du 12 au 15 mars derniers, auprès d’un échantillon de 1 000 personnes. Malgré un contexte favorable à l’épargne financière, 87 % des Français considèrent la pierre comme un placement « concret, sûr et rentable ».

Immobilier locatif : un Français sur deux prêt à investir
« Si vous pouviez investir cette année, quel placement choisiriez-vous ? »
Source : « Immobilier & Investissement locatif : Qu’en pensent les Français ? »
étude de Poll&Roll pour Masteos

Jusqu’à 200 000 euros

L’immobilier locatif bénéficie d’un véritable plébiscite. Un Français sur cinq (20 %) choisirait ce support pour investir en 2021 — loin devant les livrets d’épargne (11 %), l’assurance vie (9 %) ou les actions en bourse (6 %) — en priorité pour se constituer un patrimoine (46 %) et compléter leurs revenus (30 %). C’est un placement sûr (12 %) qui permet de préparer l’avenir, tout en réduisant son imposition (11 %) grâce aux niches fiscales — loi Pinel, déficit foncier, loi Malraux, etc. Les jeunes de 18 à 34 ans s’y intéressent davantage (21 %) que les seniors de plus de 50 ans (16 %). Une façon d’anticiper une future réforme du système de retraite ?

En 2021, l’étude dresse le portrait-robot d’un investisseur jeune et urbain. Nous avons affaire à un Français âgé en moyenne de 25 à 34 ans, et qui réside dans une ville de plus de 100 000 habitants. D’après le dernier recensement publié par l’Insee en février 2020, la France compte 42 agglomérations de cette taille sur son territoire. L’investisseur type décrit dans l’étude souhaite investir en priorité dans le Sud Ouest de l’Hexagone. Le budget moyen consacré à l’investissement locatif reste inférieur à 200 000 euros. Dans le détail, 46 % des sondés y consacreraient moins de 100 000 euros et 39 % entre 100 000 et 200 000 euros.

Immobilier locatif : un Français sur deux prêt à investir
« Quel serait votre budget pour réaliser un investissement locatif ? »
Source : « Immobilier & Investissement locatif : Qu’en pensent les Français ? »
étude Poll&Roll pour Masteos

Du rêve à la réalité…

En théorie l’investissement locatif séduit… mais dans la pratique, les Français restent frileux. Presque deux sondés sur trois (63 %) considèrent que la période n’est « pas propice à l’investissement ». Si un sondé sur trois (33 %) envisage de se tourner vers l’investissement locatif à long terme, seuls 15 % des sondés ont déjà sauté le pas. Au-delà de la conjoncture, certaines idées reçues ont la vie dure. Plus de six Français sur dix (72 %) admettent avoir renoncé à investir faute de disposer d’un apport personnel… Alors que l’effet de levier (l’emprunt bancaire) permet justement d’alléger les charges, tout en augmentant la rentabilité !

Il y a sans doute là un terrain fertile à explorer pour les professionnels du conseil — et notamment les conseillers en gestion de patrimoine (CGP). Chez les sondés qui envisagent à terme l’investissement locatif, près des deux tiers (63 %) n’ont pas encore concrétisé leur projet en raison de sa complexité. D’après eux, ils ne maîtrisent « pas suffisamment toutes les dimensions (financières, fiscales, légales, techniques) ». Cette raison est même avancée par près de huit interrogés sur dix (79 %) parmi ceux qui ont renoncé définitivement à ce type de placement. Avec le manque de visibilité lié à la crise sanitaire, les CGP ont du pain sur la planche.

Mathilde Hodouin - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef

Voir tous les articles de Mathilde