Hervé Goulletquer

Banque du Japon : avant tout garder le cap

Hervé Goulletquer
Entre les 20 et 27 juillet, le taux d’Etat japonais à 10 ans était passé de 0,035% à 0,1040%. Le mouvement avait été pointé comme une des explications à la hausse des taux longs observés aux Etats-Unis et en Europe.
Lire (3 min.)

Rencontre Juncker – Trump : un moment important pour les marchés ?

Hervé Goulletquer
Vu du marché, ces derniers jours, il apparaissait clairement que les bonnes nouvelles devaient être recherchées plus du côté de la microéconomie (la saison de résultats devrait être bonne) que de la macroéconomie (une situation aujourd’hui satisfaisante saura-t-elle résister aux coups de boutoir protectionnistes de l’Administration Trump ?).
Lire (4 min.)

Environnement de marché : positif ou négatif ?

Hervé Goulletquer
Il y a sans doute deux façons de regarder à l’heure actuelle l’environnement des marchés : suivre de près le newsflow et les signaux de politique économique ou s’efforcer de prendre du recul pour repérer les tendances de fond et tenter de peser le risque d’inflexion.
Lire (4 min.)

Les États-Unis, entre calme et tempête

Hervé Goulletquer
Ce matin les marchés d’actions en Asie se maintiennent sur la trajectoire positive dessinée aux États-Unis en fin de semaine dernière.
Lire (3 min.)

Actuaris annonce l’arrivée d’un nouvel Equity Partner

Actuaris annonce l'arrivée d'un nouvel Equity Partner

Actuaris, cabinet de conseil en actuariat - édition de logiciels actuariels pour l'assurance et la finance, annonce ce lundi 18 février à Paris l'arrivée d'un nouvel associé (Equity Partner). Actuaris est une société membre d’Addactis Group, société basée à Bruxelles et présente dans 24 localisations à travers le monde. Le Groupe Addactis déploie ses activités autour de 4 marques : Actuaris, Adding, Addactis et Previsoft.

Laurent Devineau (45 ans), titulaire d’un Master de sciences actuarielle et financière (ISFA, 2005), Membre certifié de l’Institut des Actuaires, Agrégé de mathématiques (1997), a rejoint Actuaris en tant que Equity Partner. Membre du COMEX, il interviendra plus particulièrement sur les sujets de modélisation actuarielle et financière en collaboration et animation des practices Modeling & Finance Life & Heath, Modeling & Risk  P&C et du Modeling Lab au sein d’Actuaris.

Focus sur le parcours de Laurent Devineau

Laurent Devineau a débuté sa carrière comme enseignant en mathématiques avant d’intégrer la société Suravenir. Il a ensuite occupé les fonctions de Directeur Recherche & Développement durant une douzaine d’années au sein de cabinets de conseils internationaux où il a accompagné un grand nombre d’acteurs du marché dans le développement de leurs modèles internes Solvabilité 2 ainsi que dans la modélisation de leurs risques financiers et de souscription.

Avant de rejoindre Actuaris, il occupait la fonction de Directeur de la Mesure des Risques au sein d’Allianz France, où il était responsable du calcul du capital économique Solvabilité 2 de cette entité. L’expérience acquise au sein de structures d’assurance et dans le domaine du conseil, a permis à Laurent de développer une réelle expertise sur les aspects quantitatifs associés au dispositif Solvabilité 2.

Parallèlement à ces nouvelles fonctions, Laurent Devineau continuera à s’investir dans le monde académique. Il intervient notamment dans le cadre de la formation Expert ERM-CERA de l’Institut des Actuaires et est également Chercheur associé au laboratoire SAF de l’Université de Lyon 1.

Lire (3 min.)

Développement durable : PERIAL renouvelle son partenariat avec L’ESSEC Business School

Pour la 3e année consécutive, PERIAL annonce ce lundi 18 février poursuivre son partenariat avec la Chaire de recherche et d’enseignement Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC Business School, aux côtés de Allianz Real Estate, Frey, Gecina, Vinci Energies et Immobilier. Le Groupe prendra une part active dans la transmission et le partage des expertises sur la gestion d’actifs, notamment en matière de Développement Durable.

Retour sur les objectifs de ce partenariat

Créée en 2002, la Chaire Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC (1ère grande école de management en France) a pour objectif de favoriser à la fois l’enseignement et la recherche en économie, finance et management de l’immobilier en intégrant les enjeux du développement durable.

Pour PERIAL, ce partenariat vise d'abord le mentorat des étudiants : le Groupe accueille plusieurs étudiants pour les aider à décoder les rouages de leurs futurs métiers avec l’appui de Stéphane Collange, Directeur des Investissements et Céline Desplanche, Directeur de l’Asset Management. PERIAL propose également du tutorat, en accompagnant les étudiants sur leurs sujets de mémoire et en travaillant sur différentes pistes de réflexion, avec l’aide de Yann Videcoq, Directeur du Fund Management et Cédric Nicard, Directeur du Développement Durable.

Trois événements marquants de ce début d’année 2019 :

  • Le 15 janvier, s’est tenue, dans les locaux du cabinet LPA-CGR, la soirée d’accueil des étudiants de la promotion 2018-2019 de la Chaire Immobilier et Développement Durable.
  • Le 21 janvier, PERIAL a accueilli dans ses locaux les étudiants de la Chaire Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC composée de 25 étudiants, dont 7 étudiants étrangers, pour une présentation de PERIAL par Eric Cosserat, mais également deux études de cas présentées par Yann Videcoq, Directeur du Fund Management de PERIAL Asset Management et Nicolas Jullien, Directeur des Opérations de PERIAL Développement.
  • Les 29 et 30 janvier, PERIAL était présent aux Talent Days de l’ESSEC sur le campus de Cergy-Pontoise. Cet événement a permis aux étudiants de rencontrer l’équipe Ressources Humaines de PERIAL et d’échanger autour des opportunités de postes à pourvoir. PERIAL a également animé une table ronde autour des métiers du Fund, de l’Asset et du Portfolio Management. 
Lire (3 min.)

Où va la croissance ?

Hervé Goulletquer
La question centrale qui taraude les marchés est de savoir comment toutes ces remises en cause de la logique de l’intégration économique (qu’il s’agisse de commerce mondial ou d’Europe) vont peser sur le tempo de la croissance. D’où l’intérêt aujourd’hui élevé pour les indicateurs avancés et les enquêtes de conjoncture.
Lire (3 min.)

Guerre commerciale : bravades américaines et réalités chinoises

Hervé Goulletquer
Les investisseurs et les opérateurs s’interrogent sur la politique commerciale du Président Trump.
Lire (4 min.)

Les mots et les chiffres de la FED

Hervé Goulletquer
Le marché paraît plutôt avoir considéré que la Fed, la banque centrale américaine, a été un peu plus « dure » que prévue au sortir de son comité de politique monétaire (FOMC).
Lire (3 min.)

Histoire de taux

Hervé Goulletquer
Le marché des titres d’Etat retient l’attention, avec un taux américain à 10 ans au-dessus de 3,10% et un écart entre taux à 10 ans italien et allemand qui a augmenté de près de 20pdb au cours de la séance d’hier pour atteindre 149pdb.
Lire (5 min.)

Amundi Immobilier annonce l’acquisition de l’hôtel « INK, MGallery by Sofitel » au cœur d’Amsterdam

Amundi Immobilier a acquis l'hôtel "INK" en décembre 2018, dans le cadre de la gestion active de son OPCI Opcimmo. Situé au centre d'Amsterdam, aux Pays-Bas, cet actif a été acquis auprès de Principal. Ce dernier avait acheté l'hôtel « INK MGallery by Sofitel » en 2012 dans le cadre d'une transaction de cession-bail avec Accor.

Un hôtel de luxe entièrement rénové en 2015

L'hôtel 4 étoiles présente un style architectural typiquement néerlandais. Il compte 149 chambres, un bar et un restaurant. Ce bien a été entièrement rénové par Principal en 2015. Depuis sa rénovation, l'hôtel a remporté plusieurs prix de design, notamment le "Luxury Boutique Hotel 2017" et "Luxury Design Boutique Hotel 2017".

L'hôtel est loué à Accor Hospitality Nederland B.V. sur la base d'un bail de 20 ans. Dans le cadre de cette opération, Amundi Immobilier était conseillé par L’Etoile Properties, HVS, Greenberg Traurig et Royal Haskoning. Le vendeur était conseillé par BNP Paribas Real Estate et DLA Piper.

Lire (1 min.)

DNCA Finance renforce ses équipes de gestion

DNCA Finance renforce ses équipes de gestion

DNCA Finance, affilié de Natixis Investment Managers, qui réunit plus de cent vingt personnes au sein de ses trois bureaux à Paris, Luxembourg et Milan, annonce ce vendredi 15 février l'arrivée d'une nouvelle gérante–analyste dans son équipe de gestion. Dans le cadre de ses fonctions, cette nouvelle recrue interviendra sur les actions françaises et européennes des fonds de la gamme.

Emilie Brunet-Manardo, 36 ans, est diplômée de l’ESCP. Elle affiche 13 ans d’expérience en analyse financière et en investissement (public ou privé). Emilie Brunet-Manardo a débuté sa carrière chez Oddo & Cie en 2006 en tant qu’analyste financier sell-side sur les valeurs européennes du secteur Agroalimentaire et Boissons.

Focus sur le parcours d'Emilie Brunet-Manardo

En 2010 elle rejoint l’équipe d’investissement du FSI, devenu Bpifrance, où elle occupe à partir de 2013 le poste de directrice d’investissement dans l’équipe de capital développement. Son rôle inclut le sourcing d’opportunités d’investissement au sein des Mid & Large capitalisations françaises, cotées ou non cotées, le pilotage du processus d’investissement et le suivi des participations.

Dans ce cadre, Emilie Brunet-Manardo a l’occasion de travailler sur différents secteurs comme l’agroalimentaire, les énergies renouvelables, l’Oil & Gas ou encore les services aux entreprises. Elle participe également à des opérations de restructuring. Elle occupe par ailleurs des fonctions d’administratrice de certaines sociétés du portefeuille.

Lire (2 min.)

Relations commerciales : escarmouches plus que guerre ouverte

Hervé Goulletquer
Le marché continue de s’interroger sur la politique commerciale des États-Unis. Avec cette impression que c’est en fait toute leur politique étrangère qui est en train de se durcir. John Bolton, dans le passé proche des néo-conservateurs, favorable à l’invasion de l’Irak, ne vient-il pas d’être nommé conseiller à la sécurité nationale ?
Lire (3 min.)