François Lett - Ecofi

Directeur du développement éthique et solidaire

ISR : quelles leçons tirer des résolutions climat en 2021 ?

François Lett
Comment le climat est-il traité dans les Assemblées générales (AG) de 2021 ? Quelle place pour les réductions d'émissions de carbone ? Le point avec François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (4 min.)

L’économie circulaire : une partie de la solution pour le maintien de la biodiversité ?

François Lett
A l'heure du changement climatique, l'économie circulaire pourrait permettre de préserver la biodiversité en danger. La prochaine conférence COP 15 lui accordera-t-elle un rôle plus central ? Les explications de François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (4 min.)

« Say on pay  » pour le CAC 40 : peut mieux faire !

François Lett
De nombreuses entreprises françaises permettent à leurs actionnaires de se prononcer sur la rémunération des dirigeants, dans le cadre de résolutions dites « say on pay ». L’Etat va-t-il tenter de plafonner les rémunérations des patrons à l'échelle européenne ? L'éclairage de François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (4 min.)

ISR : le dernier rapport du GIEC, toujours plus alarmant, reste ignoré

François Lett
Début avril, le GIEC a publié la dernière partie de son sixième rapport sur le changement climatique. Comment réduire les émissions mondiales de CO2 ? Le point avec François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (4 min.)

ECOFI publie ses rapports d’engagements ISR et SOLIDAIRE

Rapport solidaire Conçu pour mettre en avant l’impact des financements d’Ecofi auprès des entreprises solidaires au sein des fonds 90/10, des fonds professionnels solidaires et des FCPE, ce Rapport présente les chiffres clés pour les 82 entreprises solidaires présentes dans nos portefeuilles.

Cet impact est classé autour des 4 grandes thématiques :

• Agir pour la planète

• Agir pour une société plus juste

• Agir pour la solidarité internationale

• Agir pour entreprendre autrement

Ce Rapport publie également de l’impact de nos fonds de partage, principalement en termes de dons.

Pour lire le Rapport solidaire, c’est ici

Rapport de vote et de dialogue

Ecofi continue d’influencer demain avec sa stratégie d’investisseur responsable et actif. Avec ce Rapport de vote et de dialogue, la société de gestion réaffirme son engagement actionnarial, et fait un bilan des actions concrètes en matière de vote et de dialogue.

Pour lire le Rapport de vote et de dialogue, c’est ici

En résumé, Ecofi vous présente ci-dessous ses principales actions en 2021.

EN SYNTHESE

RAPPORT SOLIDAIRE

• L'impact est-il le nouveau sésame de la finance responsable ? Entre définition et enjeux, découvrez nos convictions pour une finance qui agit.

• Philippe Robin, Président du directoire d’ENVIE Autonomie nous présente son entreprise et nous livre l’utilité de l’investissement solidaire et ses impacts.

• La mesure de l’impact solidaire se fait aussi avec les Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU, sur les 4 thématiques Agir.

RAPPORT DE VOTE ET DE DIALOGUE

Le vote

Ecofi a une politique de vote systématique et exigeante, qui a été renforcée début 2022 sur les enjeux climatiques. En 2021, Ecofi a :

• voté à 301 assemblées générales pour un total de 4 561 résolutions ;

• voté « contre » les résolutions à hauteur de 38 %, notamment concernant les nominations des administrateurs et les rémunérations des dirigeants* ;

• soutenu 111 résolutions d’actionnaires ayant l’ambition d’augmenter la transparence des sociétés sur les aspects environnementaux et sociaux de leurs activités, et les inciter à adopter de meilleures pratiques en termes de gouvernance. *A comparer avec le taux moyen de votes « contre » des sociétés de gestion françaises qui se situe à 19% - Source AFG 2020

Le dialogue

En 2021, Ecofi a :

• dialogué individuellement avec 11 entreprises sur plusieurs thématiques Environnementales, Sociales et de Gouvernance (ESG), comme la transition énergétique, le respect des droits de l’Homme dans la chaîne d’approvisionnement et les relations avec les salariés ;

• signé 19 initiatives de dialogue collectif liées aux thématiques de la transition énergétique, de la biodiversité, des droits de l’Homme et de la responsabilité fiscale, à travers les réseaux internationaux de la finance responsable elle est signataire. Ces 19 initiatives ont permis de contacter 149 sociétés différentes dans lesquelles les fonds d’Ecofi sont investis ;

• participé à 6 initiatives de dialogue avec les institutions liées à plusieurs enjeux ESG, comme la responsabilité fiscale au sein de l’Union européenne, l’accès au vaccin contre le Covid-19 pour les pays en développement, la transition énergétique, la transparence sur les performances environnementales des sociétés aux États-Unis ou la future réglementation européenne sur le Devoir de vigilance.

De plus, Ecofi fait un focus sur deux thématiques majeures :

• le « Say on Climate »

• comment juger de la qualité d’un dialogue ?

Lire (4 min.)

Le Groupe Advenis publie son offre publique de retrait d’Euronext Growth

Le Groupe Advenis — spécialiste de l’investissement immobilier, du conseil en gestion de patrimoine et de la gestion d’actifs immobiliers, détenu majoritairement par la société Inovalis et coté sur Euronext Growth — diffuse ce mercredi 25 mai un communiqué conformément aux dispositions des articles 231-27 3° et 231-28 du règlement général de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Objectif, mettre à disposition du public de la note en réponse et des informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables, de la société Advenis dans le cadre de l’offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire visant les actions de la société.

Offre publique de retrait

En application des dispositions de l’article L. 621-8 du Code monétaire et financier et de l’article 231-26 du règlement général de l’Autorité des marchés financiers, l’AMF a apposé son visa n°22-175 en date du 24 mai 2022 sur la note en réponse établie par la société Advenis (Note en Réponse) relative à l’offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire visant les actions de la société Advenis, initiée par la société Inovalis agissant de concert avec la société Hoche Partners PEI (l’Offre).

Le document présentant les autres informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de la société Advenis (Document Autres Informations, DAI) a été déposé auprès de l’AMF le 24 mai 2022 et mis à la disposition du public le 25 mai 2022, conformément aux dispositions de l’article 231-28 du règlement général de l’AMF.

La Note en Réponse et le DAI sont disponibles sur le site Internet de l’AMF et de la société Advenis et peuvent être obtenus sans frais au siège social de la Société (52, rue de Bassano, 75008 Paris). Préalablement à l’ouverture de l’Offre, l’AMF et Euronext Growth publieront respectivement un avis d’ouverture et de calendrier et un avis annonçant les modalités et le calendrier de l’Offre.

Lire (2 min.)

ESG : bilan de la saison de vote 2021 des entreprises du S&P 500

François Lett
Quelles leçons pouvons-nous tirer de la récente étude sur la saison 2021 des votes des plus grosses entreprises américaines, publiée par la société ISS ? Les explications de François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (3 min.)

ESG : que nous dit le rapport sur la taxonomie sociale ?

François Lett
Le 28 février dernier, la Plateforme européenne sur la finance durable a rendu son rapport sur la future taxonomie sociale européenne. En quoi consiste-elle ? Comment aligner les objectifs de la taxonomie sociale avec ceux de la taxonomie verte ? François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (4 min.)

Finance verte : comment éviter le greenwashing pour les sustainability-linked bonds ?

François Lett
Les obligations durables sont liées à des objectifs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Comment éviter le risque de greenwashing ?
Lire (4 min.)

Climat : quel bilan tirer du « One Ocean Summit » ?

François Lett
Investir pour le climat doit passer par la protection des océans, alerte l'association Ocean Risk and Resilience Action Alliance (ORRAA). Quelles recommandations retenir après le « One Ocean Summit » ?L'analyse de François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (4 min.)

L’UFF annonce l’évolution de son conseil d’administration

L'Union Financière de France — banque spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine, créée en 1968 — annonce ce mardi 24 mai l'évolution de son conseil d'administration. L’assemblée générale mixte de la société, tenue ce même jour, a approuvé la proposition de nomination de Sandrine Lemery et de Laurent Benoudiz en qualité d’Administrateurs pour une durée de quatre exercices. 

Le conseil d’administration, consulté à l’issue de l’assemblée générale mixte, a également pris acte de la désignation d'Elisabeth Fabre en qualité de représentant permanent d’Abeille Épargne Retraite, de Denis Bourgeois en qualité de représentant permanent d’Abeille Assurances Holding et de Renaud Célié en qualité de représentant permanent d’Abeille Real Estate Investment Management en son sein.

Focus sur le parcours de Sandrine Lemery

Sandrine Lemery est présidente du Conseil de Surveillance du Fonds de réserve pour les retraites. Elle est également Vice-Présidente de l’Institut des actuaires, membre du Directoire scientifique de l’Institut Louis Bachelier, membre du Comité de rédaction de la revue Risques, membre du Conseil d’Administration de la fondation Alzheimer, administratrice de Insurlycare (groupe Leocare) et senior advisor de Nemrod Partenaires (fusions-acquisitions).

Sandrine Lemery est ingénieure générale des mines en disponibilité, ancienne élève de l'école Polytechnique, diplômée de l'institut d'études politiques de Paris et actuaire certifiée de l'Institut des actuaires. De 2001 à 2002, elle exerce en tant que conseillère technique sur les retraites auprès de la ministre de l’Emploi et de la Solidarité. De 2008à 2012, elle est chargée de mission sur le Plan Alzheimer. De 2010 à 2012, elle occupe les fonctions de chef du corps de contrôle des assurances.

De 2013 à 2018, Sandrine Lemery travaille comme première secrétaire générale adjointe de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution. De 2019 à 2020, elle est membre du Conseil général de l’économie. Au total, elle a exercé 17 ans au contrôle prudentiel des assurances, 12 ans en administration centrale et en cabinet sur des sujets économiques et sociaux et 2 ans en enseignement-recherche au CNAM sur la chaire d’actuariat.

Focus sur le parcours de Laurent Benoudiz

Laurent Benoudiz, expert-comptable et commissaire aux comptes, est dirigeant de B&W SARL et de Bewiz SARL et Bewiz Audit, deux sociétés qui regroupent des collaborateurs intervenant en expertise-comptable et en audit légal et contractuel. Il est également le Président de Sup’Expertise, école supérieure de l’expertise-comptable, de l’audit et du conseil.

Laurent Benoudiz a auparavant, exercé notamment les fonctions de Président de l'Ordre des experts-comptables de Paris, Président de la Commission fiscale et du Comité LBC/FT au Conseil National de l’Ordre, Président du Club Expert Patrimoine, Président d’ECF Paris Ile-de-France et élu à la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Paris.

Focus sur le parcours d'Elisabeth Fabre

Titulaire d’un troisième cycle en droit des assurances et de la responsabilité, Elisabeth Fabre intègre la compagnie d’assurance-vie du Groupe des Banques Populaires en 1997. Dans ce cadre, elle exerce la fonction de responsable juridique et fiscal jusqu’en 2006, avant de prendre les fonctions de responsable de la conformité et des contrôles permanents où elle met notamment en place la fonction de vérification de la conformité et met en œuvre la 3ème directive sur la lutte contre le blanchiment des capitaux.

En 2013, Elisabeth Fabre devient directrice juridique et fiscal. Elle prend parallèlement la responsabilité du chantier juridique et conformité du programme assurément#2016, qui vise au déploiement d’une nouvelle offre d’assurance vie et de prévoyance dans le réseau des Caisses d’épargne. De 2017 à 2022, elle exerce la fonction de directrice juridique et affaires publiques du métier Vie des Assurances du Groupe BPCE et coordonne l’ensemble de l’activité juridique du Pôle assurances. En mai 2022, elle est nommée directrice de la conformité chez Abeille Assurances.

Focus sur le parcours de Denis Bourgeois

Actuaire diplômé de l’ISFA en 1990, Denis Bourgeois intègre la société Arcalis et le périmètre AGF Partenariats dont il devient Directeur technique et informatique. En 2008, il devient Directeur général d’Allianz Partenariats Vie (ARCALIS, AVIP, Génération Vie). En 2010, il rejoint le groupe Périclès pour créer Périclès Actuarial qu’il dirige en qualité de Directeur associé pendant 11 ans. En 2022, il est désigné Directeur Général Délégué d’Abeille Assurances en charge de l’Assurance Vie, de l’Actuariat, des Investissements et de la gestion du Capital. 

Focus sur le parcours de Renaud Célié

Actuaire diplômé de l’ISUP en 1992, Renaud Célié est titulaire d’une double maitrise en mathématiques appliquées et ingénierie mathématiques de l’université Paris VI Pierre et Marie Curie. Il passe six ans à la Direction internationale des AGF (1994-2000) puis trois ans en Amérique du Sud au sein d’Allianz South America. De 2003 à 2011, il occupe chez d’Allianz France les fonctions de Directeur des opérations & systèmes d’information du pôle Partenariats Vie, puis de Directeur général de la filiale d’assurance COPARC, et de Directeur général délégué de W Finance.

En 2012, il rejoint le groupe Apicil en tant que Directeur général délégué, en charge du pôle finances & performance, puis en janvier 2019 du pôle épargne & services financiers. En 2022, il est désigné Directeur Général Délégué d’Abeille Assurances en charge du Développement, de la direction transformation digitale & IT et des services aux Clients.

Lire (5 min.)

Gay-Lussac Gestion remporte cinq Trophées d’Or décernés par Le Revenu

Gay-Lussac Gestion — société de gestion présente en France depuis 1995 — annonce ce mercredi 25 mai avoir reçu cinq Trophées d’Or à la suite des Refinitiv Lipper Fund Awards 2022, décernés par Le Revenu. Les Trophées du Revenu récompensent la gestion active et les performances de fonds commercialisés en France supérieures à celles du marché. Le classement est déterminé par la performance de chaque fonds, divisée par sa volatilité sur la période considérée.

Cinq Trophées d'or pour Gay-Lussac Gestion

Le détail du classement est à retrouver dans le Mensuel Le Revenu n°294 (mai 2022) à paraître le 27 mai prochain. « C’est à la fois la stratégie Gay-Lussac Gestion sur les small & midcaps, l’excellence et la régularité des performances de ses fonds sur le moyen terme ainsi que leurs diversifications qui sont célébrés », se félicite la société de gestion dans un communiqué. Le jury s’est fondé sur les données Morningstar au 31 mars 2022. Pour la 36ème édition des Trophées du Revenu, Gay-Lussac Gestion a ainsi reçu :

  • Trophée d’Or de la meilleure société de gestion ;
  • Trophée d'Or de la meilleure gamme de fonds investis sur dix ans en actions européennes ;
  • Trophée d'Or de la meilleure gamme de fonds diversifiés ;
  • Trophée d'Or du meilleur fonds sur dix ans investis en actions européennes pour Gay-Lussac Microcaps ;
  • Trophée d'Or du meilleur fonds diversifié sur trois ans pour Gay-Lussac Europe Flex.

« Je suis très heureux de voir Le Revenu saluer d’une aussi belle manière l’excellent travail de fond de notre équipe de gestion dirigée par Louis de Fels. Notre société est honorée notamment pour sa gestion sur trois ans et dix ans et pour ses performances ajustées de la volatilité. Cela souligne la pertinence des valeurs qui nous unissent pour produire des performances robustes et porter plus loin le développement de Gay-Lussac Gestion », déclare Emmanuel Laussinotte, Président de Gay-Lussac Gestion.

Lire (2 min.)

Etats-Unis : les règlements liés aux « class actions » ont augmenté

François Lett
Le 24 janvier dernier, l'Institutional Shareholder Services (ISS) a publié un rapport intitulé « Etats-Unis : les 100 plus grosses class actions de tous les temps, jusqu'en décembre 2021 ». Plus de détails avec François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (4 min.)