Sisouphan Tran - Finaveo Partenaires : « Continuer à investir massivement dans la technologie »

Asset Management - Changement de nom, digitalisation, rachat de CD Partenaires... Sisouphan Tran, Directeur Général Délégué chez Finaveo Partenaires, nous présente l'actualité de sa structure.

En janvier 2019, Crystal Partenaires — qui associe les groupes Apicil, Crystal et Ofi — a signé le rachat de Finaveo & Associés. Suite à cette opération, le groupe a changé son nom en Finaveo Partenaires. Sa filiale Finaveo & Associés a pris le nom de Finaveo. Le groupe s’est ainsi renforcé sur le marché des services aux professionnels du conseil en investissement d’exercice libéral.

Mettre l’accent sur le développement digital

Sisouphan Tran assure désormais la direction opérationnelle du groupe au poste de Directeur Général Délégué chez Finaveo Partenaires. En exclusivité pour Le Courrier Financier, il revient sur le développement digital de Finaveo Partenaires dans les semaines à venir. Notamment avec la deuxième version de son site web sécurisé Naveo destiné aux CGP. « La première innovation majeure, c’est la possibilité de souscrire à des produits structurés en full digital. Ce sera une véritable innovation qui intègrera toutes les obligations réglementaires dans le parcours digital », explique-il.

Le 18 mars dernier, Finaveo Partenaires a indiqué mener des négociations exclusives avec La Française pour racheter CD Partenaires. « Nous entamons la phase d’exécution et de finalisation de la transaction, qui devrait aboutir avant cet été. Après l’acquisition de Finaveo, l’acquisition de CD Partenaires marque une nouvelle étape fondamentale dans le développement du groupe auprès des CGP. Nous allons passer d’un peu plus de 2 milliards à 5 milliards d’encours administrés pour les CGP. Cela nous permet de continuer d’investir massivement dans la technologie », précise Sisouphan Tran.

Un contexte propice aux rachats

L’univers professionnel des CGP connaît de fortes mutations depuis une dizaine d’années, avec une tendance à la concentration des plateformes bancaires pour gérer le patrimoine financier de leurs clients. Ce mouvement tient à plusieurs facteurs, tels que les risques opérationnels — gestion des rétrocessions aux CGP, risques liés aux passages d’ordre, etc. — mais aussi l’accentuation de la pression réglementaire, qui touche tous les secteurs du métier de conseil financier, ou encore la faible rentabilité des plateformes face aux risques liés à leur activité.

Cette concentration des plateformes aboutit à la réduction du nombre d’acteurs présents sur le marché. Après les économies d’échelle, l’accélération de la digitalisation s’impose aux plateformes afin de garantir leur rentabilité à long terme. Ce processus passe par l’automatisation d’un certain nombre de tâches, ce qui a pour effet de simplifier les démarches des clients. Dans ce contexte, Finaveo Partenaires n’épargne pas les moyens pour conforter sa position d’acteur de premier plan dans l’univers des CGP.

Mathilde Hodouin - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef

Voir tous les articles de Mathilde