Paris — Lyon : le grand départ approche

Actualités - Le 26 septembre prochain seize professionnels de la gestion du patrimoine prendront le départ du Paris — Lyon, un challenge cycliste organisé par Business Cycles avec le concours de PERIAL. A quelques jours du départ, quels sont les derniers préparatifs ?

« On part ensemble, on arrive ensemble », trompette Yves Descourtieux, co-fondateur de Business Cycles. Dans quelques jours, seize cyclistes prendront part au Paris-Lyon, un challenge sportif réunissant les professionnels de la gestion du patrimoine. Equipés de leur vélo de route ces sportifs amateurs rejoindront la 29ème édition de la convention Patrimonia, à Lyon. 

« Networking » et « biking »

Cette initiative est l’œuvre de la société Business Cycles avec le concours de PERIAL — le sponsor Gold — . Outre le « networking » et le « biking », le Paris-Lyon a une portée caritative. En effet, des fonds sont collectés pour l’association Petits Princes [NDLR : qui réalise les rêves d’enfants malades].

« Je travaille chez PERIAL depuis huit ans et je connais l’engagement associatif d’Eric Cosserat [NDLR : CEO de PERIAL]. Tout naturellement, j’ai voulu y participer », expose Emeric Lhuissier, responsable de programmes chez PERIAL Développement. Accompagné de Paul Sochacki, analyste produits immobiliers, il participera sous les couleurs de PERIAL Asset Management. 

Challenge cycliste Paris-Lyon — Business Cycles et Perial AM font le point à deux mois du départ…

Si le premier est un habitué des routes goudronnées le second est plus néophyte. « Personnellement, je ne fais du vélo qu’occasionnellement durant des week-ends prolongés, notamment dans les Alpes », assure Paul Sochacki. Son collègue le rassure : « il faut se lancer ! » 

« Rouler dans le même peloton »

Pour « se lancer » en toute sécurité, Business Cycles a anticipé les besoins des cyclistes amateurs : ravitaillement, physiothérapie ou encore un suivi radio. Sur les routes, les coureurs, habillés en orange, seront invités à « rouler dans le même peloton, deux par deux », explique Yves Descourtieux. 

Dans les faits, les participants prendront le départ le lundi 26 septembre à Paris. Accompagnés par Brice Feillu, coureur professionnel, les cyclistes parcourront entre 100 et 150 kilomètres par jour — avec possibilité de rallonge pour les plus courageux —. La première étape reliera Paris à Nevers, en Bourgogne-Franche-Comté (140 ou 190 kilomètres). Le lendemain, ils descendront jusqu’à Villefranche-sur-Saône (150 ou 205 kilomètres). Pour finir, les sportifs amateurs prendront la route pour le Centre des Congrès de Lyon (100 ou 130 kilomètres). 

A leur arrivée, aux alentours de 15h30, les courageux cyclistes seront accueillis avec une coupe de champagne et quelques douceurs. Après l’effort vient le réconfort… 

Mathilde Ledroit

Journaliste

Voir tous les articles de Mathilde