Natixis Investment Managers nomme son premier Responsable RSE et ESG

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) deviennent de plus en plus incontournables. Natixis Investment Managers, acteur mondial de la gestion d’actifs avec 808 milliards d’euros d’encours sous gestion, annonce ce vendredi 15 février la nomination de son premier Responsable RSE et ESG, dont le poste sera basé à Paris.

La stratégie ESG de Natixis Investment Managers

Harald Walkate aura pour mission de piloter la politique RSE et de coordonner la stratégie ESG de Natixis Investment Managers à l’échelle mondiale, dans l’ensemble de son réseau de distribution et auprès des affiliés de Natixis Investment Managers. Il sera rattaché à Beverly Bearden, Directrice générale adjointe de Natixis Investment Managers, et à Christophe Lanne, responsable de la Transformation du pôle Gestion d'Actifs et Banque Privée.

« La Responsabilité Sociétale des Entreprises est au cœur de la philosophie de Natixis et l’un des piliers de notre plan 2020 New Dimension », déclare Beverly Bearden. « Nos clients souhaitent désormais investir dans des entreprises ayant un impact social et environnemental positif », renchérit Christophe Lanne. De son côté, Harald Walkate explique : « Natixis Investment Managers est l’un des leaders de la gestion ESG grâce à son implication dans des initiatives majeures telles que les Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies, le G7 et l’Alliance des dirigeants engagés pour le climat du Forum économique mondial. »

Focus sur le parcours d'Harald Walkate

Harald Walkate était auparavant Vice-président senior en charge de l’investissement responsable chez Aegon Asset Management (AAM) (Pays-Bas). Il était responsable de l’intégration ESG, des initiatives d’engagement et de l’impact investing pour le groupe Aegon et AAM.

Dans ses précédentes fonctions, Harald Walkate a travaillé au sein du département New Business Initiatives d’AAM et développait des stratégies dédiées aux investisseurs institutionnels. Depuis 2018, il est également conseiller pour le « Impact Management Project (IMP) » sous détachement d’Aegon. Il conservera ce rôle de conseiller une fois chez Natixis Investment Managers.

Lire (3 min.)

Comment les sociétés de gestion peuvent-elles utiliser la blockchain ?

Emmanuelle Gerino
La blockchain offre un registre décentralisé des transactions qui sont effectuées au sein d’un réseau. En pratique, lorsqu'un individu veut passer une transaction par une blockchain, un réseau appelé « réseau de nœuds » valide la transaction et le statut de son auteur, grâce à des algorithmes.
Lire (3 min.)

Natixis lance Magenta Climat et Transition Énergétique

Cet instrument financier offre une protection du capital à hauteur de 90 % à tout moment. Il est ouvert à la commercialisation jusqu’au 31 juillet 2018. Magenta Climat et Transition Energétique est un instrument financier dont les fonds levés dans le cadre de l’émission ne seront pas spécifiquement alloués au financement de projets en lien avec le climat et la transition énergétique. Il est important de noter que seul l’Indice est construit de façon à sélectionner les actions des entreprises les plus engagées en faveur du climat et de la transition énergétique. Magenta Climat et Transition Energétique ne constitue pas une obligation verte. Disponible en contrats d’assurance vie ou de capitalisation, et en compte titres, Magenta Climat et Transition Énergétique est indexé à l’indice Euronext Climate Objective 50 Equal Weight Decrement 5 % (« Euronext Climate Objective 50 EWD5 »), sponsorisé par Euronext et composé de 50 valeurs européennes sélectionnées en fonction de l’importance de leurs engagements en faveur du climat par rapport aux pratiques de leur secteur. Le montant du remboursement final de Magenta Climat et Transition Énergétique est conditionné à l’évolution de l’Indice, et à l’absence de défaut de l’Emetteur et de son Garant. À tout moment en cours de vie, l’investisseur bénéficie d’une valeur de rachat supérieure ou égale à 90 % de son investissement initial.  
Lire (1 min.)

Natixis lance Autocall R Février 2018

Autocall R Février 2018 est un produit de placement alternatif à un investissement dynamique de type actions, présentant un risque de perte en capital en cours de vie ou à l’échéance.

Disponible en contrats d’assurance vie ou de capitalisation en unités de compte, et en compte titres, Autocall R Février 2018 offre aux investisseurs un accès au marché actions français via l’indice CAC® Large 60 Equal Weight Excess Return (« CAC® Large 60 EWER »), sponsorisé par Euronext* et recouvrant les 60 plus grandes valeurs cotées à la Bourse de Paris.

La formule d’Autocall R Février 2018

Dès la fin de la première année, à une date d’observation annuelle, dès lors que le niveau de clôture de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à son niveau initial, un mécanisme de remboursement automatique anticipé est activé et l’investisseur reçoit :

  • Le capital initialement investi,
  • augmenté d’un gain de 10,00 % par année écoulée (soit un TRA maximum de 9,61 %2).  À la date d’observation finale, le 28 février 2028, le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est comparé à son niveau initial. Dans le cas où les conditions de remboursement automatique anticipé ne seraient pas remplies précédemment : • Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à son niveau initial, l’investisseur reçoit le 13 mars 2028 : o le capital initialement investi, augmenté d’un gain de 10 % par année écoulée soit un gain final de 100 % (soit un TRA de 7,14 %)

• Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à 60 % de son niveau initial, l’investisseur reçoit le 13 mars 2028 :

o le capital initialement investi (soit un TRA de 0 %).

• Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est strictement inférieur à 60 % de son niveau initial, l’investisseur subit une perte en capital et reçoit le 13 mars 2028 :

o le capital initialement investi diminué de la performance finale de l’indice. Dans ce scénario, l’investisseur subit une perte en capital à hauteur de l’intégralité de la baisse de l’indice. Cette perte en capital peut être partielle ou totale.

Lire (2 min.)

Actuaris annonce l’arrivée d’un nouvel Equity Partner

Actuaris annonce l'arrivée d'un nouvel Equity Partner

Actuaris, cabinet de conseil en actuariat - édition de logiciels actuariels pour l'assurance et la finance, annonce ce lundi 18 février à Paris l'arrivée d'un nouvel associé (Equity Partner). Actuaris est une société membre d’Addactis Group, société basée à Bruxelles et présente dans 24 localisations à travers le monde. Le Groupe Addactis déploie ses activités autour de 4 marques : Actuaris, Adding, Addactis et Previsoft.

Laurent Devineau (45 ans), titulaire d’un Master de sciences actuarielle et financière (ISFA, 2005), Membre certifié de l’Institut des Actuaires, Agrégé de mathématiques (1997), a rejoint Actuaris en tant que Equity Partner. Membre du COMEX, il interviendra plus particulièrement sur les sujets de modélisation actuarielle et financière en collaboration et animation des practices Modeling & Finance Life & Heath, Modeling & Risk  P&C et du Modeling Lab au sein d’Actuaris.

Focus sur le parcours de Laurent Devineau

Laurent Devineau a débuté sa carrière comme enseignant en mathématiques avant d’intégrer la société Suravenir. Il a ensuite occupé les fonctions de Directeur Recherche & Développement durant une douzaine d’années au sein de cabinets de conseils internationaux où il a accompagné un grand nombre d’acteurs du marché dans le développement de leurs modèles internes Solvabilité 2 ainsi que dans la modélisation de leurs risques financiers et de souscription.

Avant de rejoindre Actuaris, il occupait la fonction de Directeur de la Mesure des Risques au sein d’Allianz France, où il était responsable du calcul du capital économique Solvabilité 2 de cette entité. L’expérience acquise au sein de structures d’assurance et dans le domaine du conseil, a permis à Laurent de développer une réelle expertise sur les aspects quantitatifs associés au dispositif Solvabilité 2.

Parallèlement à ces nouvelles fonctions, Laurent Devineau continuera à s’investir dans le monde académique. Il intervient notamment dans le cadre de la formation Expert ERM-CERA de l’Institut des Actuaires et est également Chercheur associé au laboratoire SAF de l’Université de Lyon 1.

Lire (3 min.)

Développement durable : PERIAL renouvelle son partenariat avec L’ESSEC Business School

Pour la 3e année consécutive, PERIAL annonce ce lundi 18 février poursuivre son partenariat avec la Chaire de recherche et d’enseignement Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC Business School, aux côtés de Allianz Real Estate, Frey, Gecina, Vinci Energies et Immobilier. Le Groupe prendra une part active dans la transmission et le partage des expertises sur la gestion d’actifs, notamment en matière de Développement Durable.

Retour sur les objectifs de ce partenariat

Créée en 2002, la Chaire Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC (1ère grande école de management en France) a pour objectif de favoriser à la fois l’enseignement et la recherche en économie, finance et management de l’immobilier en intégrant les enjeux du développement durable.

Pour PERIAL, ce partenariat vise d'abord le mentorat des étudiants : le Groupe accueille plusieurs étudiants pour les aider à décoder les rouages de leurs futurs métiers avec l’appui de Stéphane Collange, Directeur des Investissements et Céline Desplanche, Directeur de l’Asset Management. PERIAL propose également du tutorat, en accompagnant les étudiants sur leurs sujets de mémoire et en travaillant sur différentes pistes de réflexion, avec l’aide de Yann Videcoq, Directeur du Fund Management et Cédric Nicard, Directeur du Développement Durable.

Trois événements marquants de ce début d’année 2019 :

  • Le 15 janvier, s’est tenue, dans les locaux du cabinet LPA-CGR, la soirée d’accueil des étudiants de la promotion 2018-2019 de la Chaire Immobilier et Développement Durable.
  • Le 21 janvier, PERIAL a accueilli dans ses locaux les étudiants de la Chaire Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC composée de 25 étudiants, dont 7 étudiants étrangers, pour une présentation de PERIAL par Eric Cosserat, mais également deux études de cas présentées par Yann Videcoq, Directeur du Fund Management de PERIAL Asset Management et Nicolas Jullien, Directeur des Opérations de PERIAL Développement.
  • Les 29 et 30 janvier, PERIAL était présent aux Talent Days de l’ESSEC sur le campus de Cergy-Pontoise. Cet événement a permis aux étudiants de rencontrer l’équipe Ressources Humaines de PERIAL et d’échanger autour des opportunités de postes à pourvoir. PERIAL a également animé une table ronde autour des métiers du Fund, de l’Asset et du Portfolio Management. 
Lire (3 min.)

Maxime Gohin - Natixis : Nos gammes répondent aux profils de risque des clients

Comme les autres véhicules d'investissement, les produits structurés sont soumis aux grands bouleversements réglementaires en cours. Plus standardisés et plus simples à appréhender pour le client, ils offrent désormais toutefois moins de liberté aux acteurs pour bâtir des produits innovants. Pourtant, l'appétence des épargnants français pour les structurés ne se dément pas : en deux ans, Natixis affiche une collecte supérieure à 100 millions d'euros, sur ces gammes. Pour Maxime Gohin, responsable commercial de la clientèle CGPI et des réseaux de distribution, leur succès se fonde sur les performances du sous-jacent : l'indice Cac Large 60 Ever, deuxième indice le plus souscrit sur le marché des structurés.
Voir (<5 min.)

Natixis lance Magenta Juillet 2017

Disponible en contrats d’assurance vie ou de capitalisation en unités de compte, et en compte titres, Magenta Juillet 2017 est indexé au marché actions français via l’indice CAC® Large 60 Equal Weight Excess Return (« CAC® Large 60 EWER »), sponsorisé par Euronext* et recouvrant les 60 plus grandes valeurs cotées à la Bourse de Paris. Le montant du remboursement final de Magenta Juillet 2017 est conditionné à l’évolution de l’Indice, et à l’absence de défaut de l’émetteur et de son garant. À tout moment en cours de vie, l’investisseur bénéficie d’une valeur de rachat supérieure ou égale à 90 % de son investissement initial. À la Date d’observation finale, le 28 juillet 2021, le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est comparé à son niveau initial. Si la performance finale de l’indice est positive, l’investisseur reçoit le 11 août 2021 : le capital initialement investi, augmenté d’un gain équivalent à l’intégralité de cette performance jusqu’à une hausse plafonnée à 25 % Si la performance finale de l’indice est négative ou nulle, l’investisseur reçoit le 11 août 2021 : le capital diminué de cette performance et subit une perte en capital pouvant aller jusqu’à 10 % maximum de son capital initial. À noter : La revente éventuelle de Magenta Juillet 2017 sur le marché secondaire, avant l’échéance, s’effectue aux conditions de marché du jour et l’investisseur bénéficie d’une garantie de 90 % du capital initial lors de la revente. Recommandations : Préalablement à toute décision d’investissement dans les instruments financiers présentés, Natixis recommande aux investisseurs de s’informer en prenant connaissance du Prospectus de Base relatif au programme d’émission de titres de créance de 10 millions d'euros de l’émetteur, tel que modifié par ses suppléments successifs, approuvé le 13 juin 2016 par l’Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») sous le visa n° 16-241 (le « Prospectus de Base »). Le Prospectus de Base et les Conditions Définitives de l’émission des présents Instruments Financiers en date du 25 mai 2017 sont disponibles sur les sites de la Bourse de Luxembourg (www.bourse.lu), de Natixis (www.equitysolutions.natixis.com) et de l’AMF (www.amf-france.org). L’émetteur recommande aux investisseurs de consulter la rubrique Facteurs de risques.
Lire (2 min.)

Natixis lance Autocall R Juin 2017, dédié à la gestion patrimoniale

Autocall R Juin 2017 est un produit de placement alternatif à un investissement dynamique de type actions, présentant un risque de perte en capital en cours de vie ou à l’échéance. Disponible en contrats d’assurance vie ou de capitalisation en unités de compte, et en compte titres, Autocall R Juin 2017 offre aux investisseurs un accès au marché actions français via l’indice CAC® Large 60 Equal Weight Excess Return (« CAC® Large 60 EWER »), sponsorisé par Euronext* et recouvrant les 60 plus grandes valeurs cotées à la Bourse de Paris. Dès la fin de la 1re année, à une date d’observation annuelle, dès lors que le niveau de clôture de l’indice CAC Large 60 EWER est supérieur ou égal à son niveau initial, un mécanisme de remboursement automatique anticipé est activé et l’investisseur reçoit : • Le capital initialement investi, • augmenté d’un gain de 10,00 % par année écoulée (soit un TRA maximum de 9,56 %2). À la date d’observation finale, le 16 juin 2027, le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est comparé à son niveau initial. Dans le cas où les conditions de remboursement automatique anticipé ne seraient pas remplies précédemment : • Si le niveau de l’indice CAC Large 60 EWER est supérieur ou égal à son niveau initial, l’investisseur reçoit le 30 juin 2027 : le capital initialement investi, augmenté d’un gain de 10 % par année écoulée soit un gain final de 100 % (soit un TRA de 7,14 %). • Si le niveau de l’indice CAC Large 60 EWER est supérieur ou égal à 60 % de son niveau initial, l’investisseur reçoit le 30 juin 2027 : le capital initialement investi (soit un TRA de 0 %). • Si le niveau de l’indice CAC Large 60 EWER est strictement inférieur à 60 % de son niveau initial, l’investisseur subit une perte en capital et reçoit le 30 juin 2027 : le capital initialement investi diminué de la performance finale de l’indice. Dans ce scénario, l’investisseur subit une perte en capital à hauteur de l’intégralité de la baisse de l’indice. Cette perte en capital peut être partielle ou totale.  
Lire (2 min.)

Maxime Gohin - Natixis : les produits structurés, l'alternative au fonds euros

Les investisseurs à la recherche de rendement régulier trouvent depuis quelques années leur bonheur dans les produits structurés de type "Autocall".
Voir (<5 min.)

Amundi Immobilier annonce l’acquisition de l’hôtel « INK, MGallery by Sofitel » au cœur d’Amsterdam

Amundi Immobilier a acquis l'hôtel "INK" en décembre 2018, dans le cadre de la gestion active de son OPCI Opcimmo. Situé au centre d'Amsterdam, aux Pays-Bas, cet actif a été acquis auprès de Principal. Ce dernier avait acheté l'hôtel « INK MGallery by Sofitel » en 2012 dans le cadre d'une transaction de cession-bail avec Accor.

Un hôtel de luxe entièrement rénové en 2015

L'hôtel 4 étoiles présente un style architectural typiquement néerlandais. Il compte 149 chambres, un bar et un restaurant. Ce bien a été entièrement rénové par Principal en 2015. Depuis sa rénovation, l'hôtel a remporté plusieurs prix de design, notamment le "Luxury Boutique Hotel 2017" et "Luxury Design Boutique Hotel 2017".

L'hôtel est loué à Accor Hospitality Nederland B.V. sur la base d'un bail de 20 ans. Dans le cadre de cette opération, Amundi Immobilier était conseillé par L’Etoile Properties, HVS, Greenberg Traurig et Royal Haskoning. Le vendeur était conseillé par BNP Paribas Real Estate et DLA Piper.

Lire (1 min.)

DNCA Finance renforce ses équipes de gestion

DNCA Finance renforce ses équipes de gestion

DNCA Finance, affilié de Natixis Investment Managers, qui réunit plus de cent vingt personnes au sein de ses trois bureaux à Paris, Luxembourg et Milan, annonce ce vendredi 15 février l'arrivée d'une nouvelle gérante–analyste dans son équipe de gestion. Dans le cadre de ses fonctions, cette nouvelle recrue interviendra sur les actions françaises et européennes des fonds de la gamme.

Emilie Brunet-Manardo, 36 ans, est diplômée de l’ESCP. Elle affiche 13 ans d’expérience en analyse financière et en investissement (public ou privé). Emilie Brunet-Manardo a débuté sa carrière chez Oddo & Cie en 2006 en tant qu’analyste financier sell-side sur les valeurs européennes du secteur Agroalimentaire et Boissons.

Focus sur le parcours d'Emilie Brunet-Manardo

En 2010 elle rejoint l’équipe d’investissement du FSI, devenu Bpifrance, où elle occupe à partir de 2013 le poste de directrice d’investissement dans l’équipe de capital développement. Son rôle inclut le sourcing d’opportunités d’investissement au sein des Mid & Large capitalisations françaises, cotées ou non cotées, le pilotage du processus d’investissement et le suivi des participations.

Dans ce cadre, Emilie Brunet-Manardo a l’occasion de travailler sur différents secteurs comme l’agroalimentaire, les énergies renouvelables, l’Oil & Gas ou encore les services aux entreprises. Elle participe également à des opérations de restructuring. Elle occupe par ailleurs des fonctions d’administratrice de certaines sociétés du portefeuille.

Lire (2 min.)

Natixis lance Autocall Flash Avril 2017

Autocall Flash Avril 2017 est une offre présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l’échéance. Sa formule donne la possibilité à l’investisseur d’être remboursé chaque jour dès la fin de la 1ère année, avec un gain de 0,01918 % par jour calendaire écoulé (équivalent à un gain de 7 % par an), si le niveau de l’indice sous-jacent est supérieur ou égal à son Niveau Initial. Disponible en contrats d’assurance vie ou de capitalisation en unités de compte, et en comptes titres, Autocall Flash Avril 2017 offre aux investisseurs un accès au marché actions français via l’indice CAC® Large 60 Equal Weight Excess Return1 (« CAC® Large 60 EWER »), sponsorisé par Euronext et recouvrant les 60 plus grandes valeurs cotées à la Bourse de Paris. Autocall Flash Avril 2017 est ouvert à la commercialisation jusqu’au 28 avril 2017. La formule d’Autocall Flash Avril 2017 Dès la fin de la 1re année, à une Date d’Observation Quotidienne, dès lors que le niveau de clôture de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à son Niveau Initial, un mécanisme de remboursement automatique anticipé est activé et l’investisseur reçoit : - le capital initialement investi augmenté d’un gain de 0,01918 % par jour calendaire écoulé (équivalent à 7 % par an), soit un TRA2 brut maximum de 6,84 %. À la Date d’Observation Finale, le 28 avril 2027, on observe le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER par rapport à son Niveau Initial. Dans le cas où les conditions de remboursement automatique anticipé ne seraient pas remplies précédemment : - Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à son Niveau Initial, l’investisseur reçoit le 12 mai 2027 : le capital initialement investi augmenté d’un gain de 70 % (équivalent à 0,01918 % par jour calendaire écoulé), soit un TRA2 brut de 5,43 %. - Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est supérieur ou égal à 60 % de son Niveau Initial, l’investisseur reçoit le 12 mai 2027 : le capital initialement investi, soit un TRA2 brut de 0 %. - Si le niveau de l’indice CAC® Large 60 EWER est strictement inférieur à 60 % de son Niveau Initial, l’investisseur subit une perte en capital et reçoit le 12 mai 2027 : le capital initialement investi diminué de la performance finale de l’indice. Dans ce scénario, l’investisseur subit une perte en capital à hauteur de l’intégralité de la baisse de l’indice. Cette perte en capital peut être partielle ou totale.
Lire (2 min.)