Le Groupe Crystal Expert & Finance entre au capital de Largillière Finance

« Cette prise de participation marque une nouvelle étape dans notre développement. Elle s’inscrit dans la continuité de notre stratégie. Cette opération vise à nous renforcer sur des savoir-faire métier et ainsi continuer à proposer à nos clients un accompagnement sur-mesure à forte valeur ajoutée. La société Largillière Finance s’est naturellement imposée à nous. Experte dans son domaine et partageant les mêmes valeurs, nous sommes convaincus qu’il y a de belles opportunités de synergies, explique Bruno Narchal, Président du Groupe Crystal.

Avec cette prise de participation, le Groupe Crystal Expert & Finance enrichit son offre de services. Spécialisé dans le conseil et la distribution de solutions patrimoniales, le groupe renforce son expertise dans les domaines du conseil stratégique, cessions/acquisitions et en montage de financement (fonds propres et dettes). Une nouvelle étape dans le développement du groupe qui peut ainsi désormais proposer à ses clients, notamment aux experts comptables, une gamme complète de solutions efficientes.

Depuis douze ans, Largillière Finance a accompagné plus d’une centaine d’entreprises et de dirigeants sur leurs opérations de haut de bilan, notamment le Groupe Crystal lors de l'acquisition d'Expert & Finance et pour sa levée de fonds auprès d'Ofi AM. Lors des opérations en capital, Largillière Finance est un véritable architecte entre les différents experts (gestion de patrimoine, expertise comptable, droit, …). L’arrivée du Groupe Crystal Expert & Finance comme partenaire stratégique permet aux clients de Largillière Finance de bénéficier de compétences patrimoniales à haute valeur ajoutée.

Ce partenariat permettra également à Largillière Finance de renforcer la proximité avec ses clients, entreprises et dirigeants en région, à travers les 29 implantations Expert & Finance.

Lire (2 min.)

Inflation, le double tranchant

John Bilton
Si janvier 2018 a semblé être, pour le moins, la continuation de 2017, la tonalité qui s’est imposée sur les marchés depuis février ne pouvait être plus différente.
Lire (3 min.)

Les FCPI et FIP ont levé plus d’un milliard d’euros en 2017

L’AFG (Association Française de la Gestion financière) et France Invest (Association des Investisseurs pour la Croissance) publient ce jour les résultats d'une enquête sur le niveau et la nature de la collecte réalisée en 2017 par les gestionnaires de FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation) et de FIP (fonds d’investissement de proximité), instruments dédiés au financement des entreprises innovantes et des PME régionales.
Lire (4 min.)

Les placements sur FirmFunding désormais accessibles dès 10 000 euros

Ainsi, FirmFunding s'ouvre aux investisseurs non professionnels qui peuvent également souscrire aux emprunts obligataires à partir de 10 000 € dans le cadre de cercles restreints (moins de 150 investisseurs). La place de marché compte actuellement plus de 15 millions d'euros d'emprunts obligataires en cours de souscription, émis par des entreprises dans le secteur du luxe (4M€), de l'énergie verte (5M€), des services aux entreprises (2M€) et de l'activité de foncière (3M€).
 
Lire (<1 min.)

Banque Populaire et Bpifrance signent un partenariat autour de l’innovation

Banque Populaire et Bpifrance vont renforcer leur collaboration pour le financement et l’accompagnement des entreprises innovantes, lors d’opérations conjointes au niveau régional et via la promotion des dispositifs d’accompagnement dans les phases clés de la vie de ces entreprises (création et développement). Les deux banques vont analyser la complémentarité de leurs gammes de financement et mettre en place de nouveaux outils sur le thème de l’innovation.
   
Lire (<1 min.)

Les nouvelles dimensions du capitalisme

Philippe Crevel
Le 6 février 2018, la société Space X d’Elon Musk, le fondateur de l’entreprise de voitures électriques a réussi à satelliser un de ses cabriolets grâce à son lanceur Falcon Heavy, l’un des plus puissants jamais construits. L’objectif d’Elon Musk est la conquête de la planète Mars d’ici 2030. Issu du nouveau monde des entreprises, de ces start-ups dont les dirigeants deviennent milliardaires en quelques années, Space X réussit, dans le secteur ultrasophistiqué de l’aérospatiale, à voler la vedette aux structures étatiques que sont la NASA ou Arianespace. Le succès de Falcon Heavy traduit-il l’hégémonie croissante des entreprises et des plus technologiques d’entre-elles et le déclin des vieilles structures publiques ? Par ailleurs, n’existe-il pas deux modes de développement, l’un axé sur des entreprises à tendance monopolistique et l’autre avec des entreprises contrôlées plus ou moins fortement par l’État ?
Lire (9 min.)

Chine : nouvelle année, nouvelles opportunités ?

Kim Catéchis
Pour le gouvernement chinois, il est essentiel que la première année du nouveau mandat renforcé de Xi Jinping soit couronnée de succès. Cette réussite sera mesurée à l'aune des progrès réalisés pour atteindre le "rêve chinois" : une nation plus prospère, un rôle renforcé sur la scène internationale et une meilleure qualité de vie pour la population.
Lire (1 min.)

Pour investir, il faut passer par la case impôts !

Olivier Rozenfeld
 Ces dernières années ont vu le développement de liquidités à l’actif des bilans de sociétés assujetties à l’IS. Des raisons objectives comme le besoin de préparer l’avenir dans un monde incertain peuvent le justifier. La matière patrimoniale a montré aussi que le traitement fiscal des sorties de liquidités participait à cette situation.
Lire (2 min.)

L’AFIC change d’identité et devient France Invest

Créée en 1984, l’Association Française des Investisseurs pour la Croissance a accompagné le rayonnement et la dynamique de modernisation progressive du capital-investissement en France.

Les résultats des années 2016 et 2017 témoignent du poids économique pris par le secteur : les levées de fonds, dont une part significative provient d’investisseurs étrangers, atteignent des niveaux historiques, les investissements sont en hausse constante dans un nombre record de près de 7.200 start-up, PME et ETI de tous secteurs, réparties sur l’ensemble du territoire.

Les entreprises accompagnées représentent aujourd’hui plus de 210 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulé, soit l’équivalent de 20% du chiffre d’affaires du CAC40 et 8% des emplois privés en France. Elles croissent trois fois plus vite que le reste de l’économie française et ont créé plus de 300.000 emplois nets sur 7 ans.

Fort de cette dynamique positive, et dans un contexte français et international favorable, le changement d’identité viendra accompagner les ambitions portées par l’association : atteindre d’ici 2020 les 20 milliards d’euros levés par an, soit un doublement en 5 ans, pour accélérer la croissance et la transformation des entreprises, et inscrire la France comme référent du capital-investissement en Europe.

La nouvelle identité, France Invest, s’accompagne d’une refonte globale de l’identité visuelle de l’association à portée plus internationale, plus dynamique, plus moderne. Une signature vient préciser en français la nature de l’organisme, et en français comme en anglais la typologie des professionnels regroupés et leur engagement.

Lire (1 min.)

SOFIDY nomme un nouveau directeur de cabinet

Basé à Evry, siège social historique de la société, il est rattaché directement à Jean-Marc Peter, Directeur Général de SOFIDY. Il travaillera au sein de l’équipe de Direction aux projets de développement de la société. Bastien Marguerite, (27 ans), a commencé sa carrière en 2012 en tant que chargé de mission dans le cabinet de Frédéric Cuvillier, alors ministre délégué aux transports, à la mer et à la pêche. Il occupe ce poste jusqu’en 2014, moment où Frédéric Cuvillier retrouve ses fonctions de député et est nommé Président du CNER (Fédération des agences locales de développement économique). Il devient alors son collaborateur parlementaire jusqu’en 2017 et exerce en parallèle une activité de juriste en droit public au sein du cabinet Mialot Avocats durant l’année 2016. Diplômé de SciencesPo Paris, Bastien Marguerite est titulaire d’un Master en Affaires Publiques et d’un Master en Droit Economique, et a suivi une formation à la profession d’avocat à l’Ecole de Formation des Barreaux du ressort de la Cour d’Appel de Paris (EFB).
Lire (1 min.)

Natixis Wealth Management cède Sélection 1818 à Nortia

Cette opération serait accompagnée de la signature d'un partenariat pour la distribution en architecture ouverte d'OPC affiliés à Natixis Investment Managers. Sélection 1818 compte 6,3 milliards d’euros d’encours, investis en supports d’assurance vie et en comptes titres par plus de 35 000 clients. Pour accompagner les travaux de cession, Natixis Wealth Management s'est appuyé sur le conseil financier d'EY.
Lire (<1 min.)

La SCPI Accimmo Pierre acquiert à Nimes une plateforme logistique

Nexity accompagne les entreprises dans leurs projets immobiliers, leurs investissements et leurs arbitrages. Pour Laurent Bizeur, Directeur général délégué Nexity Immobilier d’Entreprise « cet ensemble immobilier a été pensé pour le confort des salariés, il est conçu pour améliorer les conditions de travail et de sécurité de la supply chain d'Auchan, et intègre un volet environnemental important ». En effet, les atouts majeurs de cet actif sont sa labellisation BREEAM et sa centrale photovoltaïque en toiture et sur des ombrières de parking. Ce dispositif, qui fournira de l'électricité pour l'équivalent de 1500 foyers, lui permet de bénéficier d’une haute performance environnementale.

« Cette plate-forme répond aux meilleurs standards logistiques avec un utilisateur de renom et constitue un investissement de rendement et de diversification pour la SCPI grand public Accimmo Pierre » analyse Guillaume Delattre, Directeur général délégué de BNP Paribas REIM France, en charge des Investissements.

Dans cette transaction, Nexity et BNP Paribas REIM France ont été conseillés par la société SOROVIM, Maître Christopher Chirouze (notaire de l’acquéreur) et Maître Arnaud Brisson (notaire du vendeur).

Lire (1 min.)

La croissance sur fond d’endettement

Philippe Crevel
Dans sa note de conjoncture du mois de décembre, l’INSEE souligne que l’économie française est bien entrée dans un cycle de croissance, ce qui ne l’empêche pas de pointer quelques problèmes et risques. L’apparition de goulots d’étranglement au niveau des capacités de production et l’augmentation de l’endettement des entreprises sont des menaces à prendre en compte. Par ailleurs, l’institut statistique indique que les prélèvements obligatoires continueraient d’augmenter l’année prochaine pesant ainsi sur la consommation des ménages.
Lire (7 min.)