Chine : ralentissement de l’activité en octobre

Matthieu Grouès
Après un léger ralentissement de la croissance chinoise au troisième trimestre (+6,8% sur un an contre +6,9% au deuxième trimestre), les statistiques sur l’activité dans le pays en octobre sont ressorties en dessous des attentes des analystes, en particulier la production industrielle (+6,2% sur un an contre +6,6% en septembre) et les ventes au détail (+10,0% sur un an contre +10,3% en septembre).
Lire (2 min.)

Croissance économique : une question d’éducation ?

Bryony Deuchars
La corrélation positive entre éducation et croissance économique est un fait établi.
Lire (4 min.)

Actions chinoises : la surprise de 2017

Stefan Kreuzkamp
Le marché boursier chinois a été une des surprises de 2017. Début mars, les actions des marchés développés, rapportées en euros, on atteint leur sommet avant de perdre du terrain, tandis que les actions des pays émergents, notamment chinoises, ont continué de progresser à un rythme régulier.
Lire (3 min.)

Malgré le cas de la Catalogne, la renaissance de l’Europe est à l’œuvre

Philippe Ithurbide
En Zone euro, les indicateurs macroéconomiques continuent de signaler la poursuite d’une croissance robuste accompagnée d’une inflation modérée. Les statistiques d’activité prévue et réelle pour août et septembre sont restées vigoureuses et indiquent un taux de croissance du PIB probablement toujours proche de 0,5 %-0,6 % en glissement trimestriel au 3e trimestre.
Lire (4 min.)

Horizon AM annonce l’arrivée d’un Manager de pôle Marketing et Communication

L’arrivée de Carole Mazurier s’inscrit dans la stratégie de développement du groupe Horizon. En effet, forte de près de 20 ans d’expérience dans les domaines de la communication On & Offline et du marketing opérationnel, particulièrement dans les secteurs de la finance et des médias, elle aura notamment pour mission de renforcer la visibilité et la notoriété d’Horizon AM, avec le déploiement d’une stratégie marketing omnicanale.

Carole Mazurier a débuté sa carrière en 1995 au Nouvel Economiste comme Assistante de promotion. En 1998, elle rejoint le Groupe Agefi en tant que Responsable Marketing Opérationnel puis se voit confier, à partir de 2006, la direction de la Diffusion et de la Promotion du Groupe où elle participera notamment à la création de L’Agefi Quotidien, premier quotidien français digitalisé. En 2015, elle prend la responsabilité de la communication externe de L’Argus de la Presse.

Elle est Titulaire d’un Master 2 en Ingénierie éditoriale et Communication, Université de Cergy Pontoise et d’un BTS Communication et actions publicitaires.

Lire (1 min.)

Mise en garde de l’AMF contre les activités de trading d’options binaires

Voici la liste des nouveaux sites récemment identifiés :

www.capitaldeposit.net

www.emfi-placesecurity.com

www.xfr-financial.com

La liste de l’ensemble des sites non autorisés à proposer des investissements sur les options binaires est disponible sur le site internet de l’AMF (rubrique : Espace Epargnants > Protéger son épargne >Listes noires) et sur le site internet Assurance Banque Epargne Info Service – ABE IS (rubrique : Epargne > Se protéger contre les arnaques > Les listes noires des sites internet et entités non autorisés).

Attention, cette liste est mise à jour régulièrement mais n’a pas vocation à être complète car de nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement.

Pour vous assurer que l'intermédiaire qui vous propose des produits ou services financiers est autorisé à opérer en France, vous pouvez consulter la liste des prestataires de services d'investissement habilités (https://www.regafi.fr) ou la liste des intermédiaires autorisés dans la catégorie conseiller en investissement financier (CIF) ou conseiller en investissements participatifs (CIP) (https://www.orias.fr/search).

Lire (5 min.)

L’empire du milieu, support du monde émergent

François Jubin
Détente du dollar et des rendements obligataires, hausse des matières premières… le contexte des derniers mois s’est montré particulièrement favorable aux actifs du monde émergent, d’autant plus que la croissance mondiale fut bien orientée.
Lire (2 min.)

Les yeux rivés sur la Chine

Kim Catéchis
Le 19ème Congrès du Parti communiste chinois marque le début d’un renouveau politique et économique pour le pays. Le Président chinois, Xi Jinping, présentera au monde la nouvelle composition de son gouvernement, consolidant ainsi son propre pouvoir et asseyant ses idées pour les cinq prochaines années.
Lire (3 min.)

L’avenir de l’économie chinoise

Isabelle Mateos y Lago
La croissance de la Chine est appelée à marquer le pas en 2018 après une année étonnamment vigoureuse et les risques économiques s’accentuent.
Lire (3 min.)

La reprise de la croissance mondiale, un faux-semblant ?

La croissance mondiale fait-elle un retour durable ? Si le FMI, par la voix de sa Directrice générale Christine Lagarde, a revu à la hausse ses prévisions de croissance mondiale à 3,7% pour l'année 2017, l'institution estime que la reprise est "incomplète". L'inflation est en berne et un quart de l'économie mondiale reste à l'écart de ce rebond. Du côté des occidentaux, le Royaume-Uni reste une problématique à surveiller ; et du côté des émergents, si la situation s'améliore en Chine, au Brésil et en Russie, elle ne constitue pas une embellie durable.
Lire (<1 min.)

Evolution de la Gouvernance de l’APECI

La singularité et la richesse de cette association sont de regrouper des membres à l’esprit entrepreneurial qui couvrent l’ensemble de la chaine de distribution et de production de produits d’épargne et d’investissement, sur l’ensemble des classes d’actifs.

Composée de dirigeants de réseaux, de plateformes de distribution, de compagnies d’assurance et d’assets managers (Financiers et Immobiliers), son objectif est de réfléchir à l’évolution des métiers de l’investissement au sens large, tant en termes de distribution, de conception des solutions, que de gestion des évolutions réglementaires.

L’APECI se compose de 47 membres dont 43 dirigeants de société en exercice et 4 membres d’honneur.

Lors de la session du 23 novembre dernier, le conseil d’administration de l’APECI a élu Stéphane VIDAL, Président du groupe Primonial, à la tête de l’association pour une durée de 3 ans.

Le conseil d’administration nouvellement élu, pour représenter les membres et guider les travaux de l’association, est composé de :

- Meyer Azogui, Président de Cyrus Conseil,

- Daniel Collignon, Directeur Général de Spirica

- Antoine Delon, Président de Linxea

- Bernard Le Bras, Président du Directoire de Suravenir

- Bruno Narchal, Président de Crystal Finance

- Thierry Sévoumians, Directeur Général de La Française AM

- Karine Szenberg, Directrice Générale de Schroders

- Stéphane Vidal, Président de Primonial

- Paul Younès, Directeur Général de l’Union Financière de France

Lire (2 min.)

Apicap lance son premier FPCI dédié aux investissements immobiliers dynamiques

Le premier FPCI Apicap Immo est un véhicule collectif qui propose d’investir en amont, dans des opérations de marchands de biens et accessoirement de promotion immobilière, sur des durées courtes, comprises entre 2 et 4 ans, pour viser des performances sensiblement plus élevées que celles classiquement dégagées par les investissements locatifs longs.

Le FPCI Apicap Immo, dans une logique de modération des risques, recherchera une diversification par typologies (habitations et immobilier tertiaire) et des localisations pérennes sur des zones dynamiques, à Paris, sur le périmètre du Grand Paris et dans les grandes métropoles régionales.

Le FPCI Apicap Immo, un soutien de l’économie réelle

Le FPCI Apicap Immo propose donc une stratégie dynamique dans le cadre d’un fonds collectif capable d’investir sur un marché immobilier moins concurrentiel car intercalé entre les opérations de grandes tailles unitaires, très recherchées par les grands institutionnels, et les micro-investissements très courus par les particuliers agissant individuellement.

Le FPCI est un véritable soutien de l’économie réelle dans la mesure où il investit dans des activités productives immobilières et n’est, de ce fait, pas intégré dans l’assiette du nouvel IFI instauré dans le Projet de Loi de Finances 2018.

  • La souscription ou l'acquisition des parts de ce type de fonds est réservée aux Investisseurs tels que définis à l’article 423-49 du règlement général de l’AMF.
  • Ce type de placement ne bénéficie d’aucune garantie ou protection et comporte un risque de perte en capital, limité à l’investissement initial, et d’une durée de blocage de 6 ans minimum prorogeable de deux fois un an sur décision de la société de gestion.
  • TRI estimé de 9% à 12%. L’objectif de TRI ne fait l’objet d’aucune garantie de la part de la Société de Gestion. Les simulations de performances ne sont pas un indicateur fiable et ne préjugent donc pas des performances futures du Fonds. Ce type de Fonds comporte un risque de perte en capital, limité à l’investissement initial.

Alain Esnault, Directeur Général d’Apicap, déclare : « Nous sommes fiers que Patrick Lenoël et Bernard Baret aient contribués au développement de la branche immobilière d’Apicap. Fort de leurs expériences, les investisseurs peuvent désormais compter sur un accompagnement sur mesure et indépendant, dirigé par deux experts à l’esprit entrepreneurial, à l’image d’Apicap ».

Lire (3 min.)

Stéphane Vonthron - J.P. Morgan AM : La Chine contribue à la croissance mondiale à hauteur de 40%

La tendance haussière venant des Etats-Unis et le retour de la stabilité politique sur le vieux continent auront dicté la conduite des maisons de gestion au cours des dernières semaines. Pour J.P. Morgan Asset Management, il faut profiter de la croissance bénéficiaire sur les marchés européens et japonais. Selon Stéphane Vonthron, Directeur commercial dédié aux conseillers financiers, il est également pertinent de revenir sur les émergents. Véritable pivot des marchés voisins, la Chine a aujourd'hui les moyens de maintenir la croissance sur l'Asie.
Voir (<4 min.)

Laetitia Baldeschi – CPR AM : Le blocage des réformes fiscales affecte la relance américaine

Avec la réduction du risque politique européen et la stabilisation de l'économie chinoise, l'Europe et l'Asie sont de nouveau plébiscitées par les investisseurs. Outre-Atlantique en revanche, la prudence reste de mise. Les tensions internationales et internes au parti Républicain ne permettent pas à Donal Trump d'enclencher son programme de réformes, et ainsi de soutenir la relance de l'économie américaine. Laetitia Baldeschi, co-responsable des études et de la stratégie chez CPR AM, nous dévoile sa vision macro-économique pour les mois à venir. 
Voir (<4 min.)