Et si vos collaborateurs passaient le test d’agilité numérique ?

Responsabilité sociale - Le numérique est devenu incontournable pour toutes les entreprises. C'est même devenu un enjeux dans les critères de recrutement ou d'évolution de carrière. Le test d'agilité numérique vient apporter une boîte à outils pour mesurer l'appétence des salariés au numérique. 

Comment savoir si un collaborateur est à l’aise avec le numérique et quels sont ses points d’amélioration ? Jusqu’à présent aucun recruteur ne pouvait s’appuyer sur une évaluation extérieure, transversale à toute activité économique et fiable. Désormais, à l’image des tests de niveau d’anglais, il y a le TANu, le Test d’Agilité Numérique. Il a été développé par la société web Immersive Lab, en collaboration avec les équipes des ressources humaines du Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne. Après une période d’essai où il a été éprouvé dans sa capacité à effectivement bien évaluer le niveau d’aise d’une personne avec le numérique, le TANu passe à l’offensive pour se répandre dans les entreprises pour qui la question du numérique est un enjeu stratégique.

 

90 questions en 30 minutes
Ce test, basé sur quatre-vingt dix questions à choix multiples, permet d’évaluer les connaissances numériques d’un collaborateur ou d’un candidat potentiel lors d’un processus de recrutement. Pendant 30 minutes, le collaborateur est évalué sur des questions très généralistes dans cinq domaines : l’informatique, l’internet, les réseaux sociaux, la technologie et l’économie numérique. Qui est le fondateur de Microsoft ? Qu’est-ce que la loi Hadopi ? Combien d’utilisateurs de smartphones dans le monde ? Quelle est la dernière innovation de Facebook ou Twitter ? Telles sont les questions pouvant être posées.

Actuellement, le test s’appuie sur une base de 700 questions choisies de manière aléatoire. Prochainement, il y en aura 1 000. A ce tronc commun de questions, une entreprise peut ajouter d’autres thèmes qui lui sont spécifiques : les pratiques dans le secteur, l’évaluation du comportement sur les réseaux sociaux du collaborateur.

 

Jusqu’à 10 euros le test
Le test peut être intégré dans un processus de recrutement mais aussi dans le cadre de l’entretien annuel ou lors d’une convention.  Le TANu se veut une aide à la détection des personnes les plus agiles avec le numérique, de définir des besoins de formation pour faire progresser en compétence les salariés dans le maniement du numérique au quotidien. Pour le moment, le passage du test relève d’un choix d’entreprise de commander le nombre de tests dont elle a besoin, pour un coût de 3 à 10 euros par test selon la taille de l’entreprise. Prochainement, des organismes de formation comme les GRETA devraient aussi le proposer. Et dans un temps plus lointain, il n’est pas impossible qu’individuellement, chaque personne s’évalue en direct au numérique sans passer par son entreprise ou un recruteur.

La Rédaction - Le Courrier Financier

L'équipe des rédacteurs du Courrier Financier

Voir tous les articles de La Rédaction