Les Family offices misent sur les actions cotées et le private equity

Patrimoine - Pour la 3ème année consécutive, avec la collaboration d’Opinion Way, le baromètre AFFO / Opinion Way se base sur les réponses fournies à un questionnaire proposé aux family officers.

Ce baromètre permet ainsi de connaître les choix d’investissements des familles, leur appétence au risque, la répartition entre les classes d’actifs, l’évolution des choix d’investissement, de mesurer l’impact de l’actualité sur leurs choix, l’attrait pour l’expatriation…

Il ressort de cette enquête que les familles demeurent prudentes sur les investissements et qu’elles souhaitent continuer à allier performance et risque modéré. Comme pour les deux premières éditions, une grande majorité, 66%, présente un profil d’investisseurs équilibrés. Toutefois, les family officers les perçoivent comme un peu moins prudentes sur leurs investissements que l’an dernier (14%, -7 points). Un plus grand nombre de familles a selon eux un profil d’investisseur dynamique (11%, +4points).

Les familles au profil d’investisseur offensif continuent quant à elles de représenter une très faible minorité des familles (1%, -1point). Les résultats mettent en lumière l’importance de l’embellie économique à l’échelle nationale et mondiale qui a été un facteur clé sur le choix d’investissement des familles. De ce fait, celles-ci ont vu leurs investissements de 2017 en hausse en comparaison des années précédentes. Grâce à cette conjoncture, les familles envisagent de moins en moins à s’installer à l’étranger.

Cette année, les placements dans les actions cotées (22%) ressortent en tête et augmentent de 8 points par rapport à 2017. Ils sont suivis par le private equity (20% : investissements directs 11 % et via des fonds 9%), en augmentation de 6% par rapport à 2017. L’investissement dans l’immobilier (18% : 15% pour le locatif et 3% pour la pierre papier) se place en 3ème position et est équilibré par rapport à 2017. L’assurance vie en euros suit avec 13 %. Comme en 2017, les family office anticipent que ces classes d’actifs vont être privilégier par les familles en 2018.

La Rédaction - Le Courrier Financier

L'équipe des rédacteurs du Courrier Financier

Voir tous les articles de La Rédaction