L’Allemagne, premier investisseur étranger en France

Vous trouverez plus de statistiques sur Statista
Voir

Danger du Pinel en zone C : les premières carences locatives apparaissent

Si la loi fiscale Pinel a connu un succès retentissant en 2016, il semble que ses heures glorieuses soient terminées. Un amendement à la loi de finances initiale pour 2017, appuyé par le lobbying de certains maires de petites villes, a élargi le dispositif d'incitation à l'investissement locatif à la zone C, c'est-à-dire aux territoires les moins tendus, rurbains et ruraux. Le problème ? Par endroit, la demande locative est bien inférieure à l'offre, et certains programmes peinent à trouver des locataires (quand ils ne peinent pas à trouver des acheteurs). Pour l'investisseur, le risque est double : en cas de carence locative au bout d'un an, l'investissement est requalifié et sort donc du dispositif Pinel. Les maires vont-ils devoir organiser une grande braderie ?
Voir

L’état s’immisce dans la gestion financière des caisses de retraite, malades

Le nouveau projet de réforme des caisses de retraite complémentaire proposé par l'Etat soulève une levée de boucliers. Parmi les mesures phares, celle de contraindre la gestion financière de ces acteurs. Le gouvernement enjoint les organismes à s'éloigner des actifs risqués, des actions, des OPCVM, et à leur préférer les placements immobiliers, les fonds mutualisés et les obligations. Ces derniers estiment ce texte mal adapté à leurs besoins.
Voir

Les entreprises face au vieillissement de la population

Malakoff Médéric et Harris Interactive dévoilent une étude sur la problématique du vieillissement de la population et à la réponse des entreprises face à cet enjeu.
Voir

PRIIPS : les associations crient victoire, repoussant l’épée de Damoclès

À quelques jours de l'ouverture de la saison des Conventions des associations du marché (Anacofi, CNCGP, ANCDGP, CNCIF, CNCEF...), l'industrie de la gestion de patrimoine se targue d'une belle victoire : la Commission Européenne reporte l'application de PRIIPS pour les produits d'assurance-vie au 31 décembre 2019. Les lobbyistes du secteur (Benoist Lombard de la CNCGP, David Charlet de l'Anacofi et Sonia Fendler de Generali, en première ligne) peuvent être fiers du sursis salutaire obtenu.
Voir

Le chiffre clé de l’immobilier !

323 €/m²/an, il s’agit du loyer facial moyen annuel pour les bureaux franciliens au 4ème trimestre 2016. En Ile-de-France, le loyer facial moyen des bureaux en 2016 est resté stable par rapport à 2015.
Voir

Actions russes, guère froides

Les actions russes ont largement surperformé les marchés mondiaux en 2016, et cette situation devrait perduré en 2017. Le rebond de la croissance semble durable, l'environnement politique est porteur et les valorisations restent encore très modestes.
Voir

Pourra-t-on encore faire mentir Malthus?

Au XVIIIe siècle, Thomas Malthus estimait que de grandes famines seraient inévitables, les ressources limitées de la terre ne pouvant indéfiniment nourrir une population à la croissance exponentielle. Les faits lui ont jusqu’ici donné tort. La population continue de croître et, pourtant, les famines sont moins fréquentes.
Voir

Vers un Grexit imposé par l’Allemagne ?

Les négociations entre la Grèce et ses créanciers patinent. Si le FMI et certains états européens oeuvrent en faveur d'un allègement ou d'un assouplissement de la dette, l'Allemagne fait barrage. À quelques mois des élections législatives allemandes, Angela Merkel et Wolfgang Schäuble remettent sur la table l'idée d'un Grexit, au grand damn d'Alexis Tsipras.
Voir

BNP Paribas vs UniCredit : l’arrogante Marianne toise la vulnérable Vénus

Avec 7,7 milliards d'euros de résultats en 2016, BNP Paribas signe un nouveau record et confirme l'embellie du secteur bancaire français. Il n'en va pas de même chez nos voisins transalpins : après Monte Paschi en 2016, c'est UniCredit qui affiche une grande fragilité en annonçant 12 milliards d'euros de pertes. Méfiance toutefois, nos fleurons français pourraient bien être des colosses aux pieds d'argile.
Voir