Stéphane Monier

Responsable des investissements

Inde : les progrès de M. Modi

Stéphane Monier
Le premier ministre indien, Narendra Modi, dont l’élection il y a trois ans et demi avait suscité d’immenses espoirs, est désormais confronté à un ralentissement de la croissance et ses réformes font l’objet de critiques toujours plus nombreuses. Nous faisons ici le point sur ses réalisations jusqu’à aujourd’hui, sur les tâches qu’il devra accomplir à l’avenir et sur les opportunités d’investissement que présente, selon nous, la sixième économie du monde.
Lire (8 min.)

Les petites et moyennes valeurs suisses au sommet : un envol durable ?

Stéphane Monier
Portées par un rythme de croissance bénéficiaire forte, les petites et moyennes capitalisations suisses ont surperformé les grandes capitalisations de plus de 11,8% depuis le début de l’année. Une tendance observée également dans l’ensemble des marchés du Vieux Continent et fraîchement amorcée aux Etats-Unis. Analyse du potentiel de ce segment important de l’économie suisse.
Lire (5 min.)

L’Argentine à nouveau sur la bonne voie

Stéphane Monier
Les perspectives économiques de l’Argentine s’améliorent et l'agenda des réformes structurelles menées par le gouvernement de Mauricio Macri semble être en bonne voie. Alors que MSCI pourrait reclassifier l’Argentine de marché frontière en marché émergent l’année prochaine, nous pensons qu’investir dans les taux locaux constitue le meilleur moyen d’accéder au cycle positif que connaît le pays.
Lire (5 min.)

L’automne approche : à quoi peuvent s’attendre les marchés après un été mouvementé à la Maison Blanche ?

Stéphane Monier
Alors que l’été marqué par un véritable chaos politique à Washington touche à sa fin, le programme de réformes des Républicains, autrefois loué par le marché, sera-t-il la prochaine victime de la tourmente qui s’abat sur la colline du Capitole ?
Lire (5 min.)

Horizon AM annonce l’arrivée d’un Manager de pôle Marketing et Communication

L’arrivée de Carole Mazurier s’inscrit dans la stratégie de développement du groupe Horizon. En effet, forte de près de 20 ans d’expérience dans les domaines de la communication On & Offline et du marketing opérationnel, particulièrement dans les secteurs de la finance et des médias, elle aura notamment pour mission de renforcer la visibilité et la notoriété d’Horizon AM, avec le déploiement d’une stratégie marketing omnicanale.

Carole Mazurier a débuté sa carrière en 1995 au Nouvel Economiste comme Assistante de promotion. En 1998, elle rejoint le Groupe Agefi en tant que Responsable Marketing Opérationnel puis se voit confier, à partir de 2006, la direction de la Diffusion et de la Promotion du Groupe où elle participera notamment à la création de L’Agefi Quotidien, premier quotidien français digitalisé. En 2015, elle prend la responsabilité de la communication externe de L’Argus de la Presse.

Elle est Titulaire d’un Master 2 en Ingénierie éditoriale et Communication, Université de Cergy Pontoise et d’un BTS Communication et actions publicitaires.

Lire (1 min.)

Mise en garde de l’AMF contre les activités de trading d’options binaires

Voici la liste des nouveaux sites récemment identifiés :

www.capitaldeposit.net

www.emfi-placesecurity.com

www.xfr-financial.com

La liste de l’ensemble des sites non autorisés à proposer des investissements sur les options binaires est disponible sur le site internet de l’AMF (rubrique : Espace Epargnants > Protéger son épargne >Listes noires) et sur le site internet Assurance Banque Epargne Info Service – ABE IS (rubrique : Epargne > Se protéger contre les arnaques > Les listes noires des sites internet et entités non autorisés).

Attention, cette liste est mise à jour régulièrement mais n’a pas vocation à être complète car de nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement.

Pour vous assurer que l'intermédiaire qui vous propose des produits ou services financiers est autorisé à opérer en France, vous pouvez consulter la liste des prestataires de services d'investissement habilités (https://www.regafi.fr) ou la liste des intermédiaires autorisés dans la catégorie conseiller en investissement financier (CIF) ou conseiller en investissements participatifs (CIP) (https://www.orias.fr/search).

Lire (5 min.)

Crise de 2007 : le marché est-il plus sûr dix ans après ?

Stéphane Monier
La plupart des investisseurs se souviennent du lieu où ils se trouvaient lorsque la crise financière mondiale a commencé. Au cours de l'été 2007, j’ai mis fin à mes vacances pour retourner à mon bureau lorsque BNP Paribas a suspendu trois fonds monétaires exposés au marché américain des «subprimes», des prêts hypothécaires à risque. C’est alors qu’une page de l’histoire économique s’ouvre. Aujourd’hui encore, une partie de l'économie, des classes d'actifs et des industries cherchent à renouer avec la croissance et des leçons doivent être tirées.
Lire (6 min.)

Marchés émergents : poursuite de la surpeformance ?

Stéphane Monier
Les marchés émergents ont réalisé les meilleures performances du premier semestre 2017. Nous conservons notre surpondération - établie de longue date - des actions et de la dette en monnaie locale des marchés émergents. Ci-après, nous analysons les risques à venir – taux américains, pétrole, Chine et Brésil – et la stratégie que les investisseurs devraient adopter face à ce changement de contexte.
Lire (6 min.)

Le Bitcoin : la nouvelle ruée vers l’or ?

Stéphane Monier
À l'heure du resserrement des politiques monétaires par les principales banques centrales, nous pensons que les investisseurs devraient scruter la crypto-monnaie avec prudence.
Lire (5 min.)

Brésil : l’opération Lava Jato permettra-t-elle d’assainir le paysage d’investissement ?

Stéphane Monier
Depuis que le président brésilien Michel Temer a officiellement été accusé de corruption le mois dernier, le pays est entré dans une nouvelle période d’instabilité politique qui pourrait menacer la récente reprise économique. Les retards dans certaines réformes cruciales pourraient compromettre la reprise du pays sur le court terme, mais le Brésil connaît une révolution démocratique en termes de transparence dont nous pensons que les investisseurs peuvent se réjouir. Même si des incertitudes politiques subsistent, les réformes économiques sont en cours.
Lire (5 min.)

Evolution de la Gouvernance de l’APECI

La singularité et la richesse de cette association sont de regrouper des membres à l’esprit entrepreneurial qui couvrent l’ensemble de la chaine de distribution et de production de produits d’épargne et d’investissement, sur l’ensemble des classes d’actifs.

Composée de dirigeants de réseaux, de plateformes de distribution, de compagnies d’assurance et d’assets managers (Financiers et Immobiliers), son objectif est de réfléchir à l’évolution des métiers de l’investissement au sens large, tant en termes de distribution, de conception des solutions, que de gestion des évolutions réglementaires.

L’APECI se compose de 47 membres dont 43 dirigeants de société en exercice et 4 membres d’honneur.

Lors de la session du 23 novembre dernier, le conseil d’administration de l’APECI a élu Stéphane VIDAL, Président du groupe Primonial, à la tête de l’association pour une durée de 3 ans.

Le conseil d’administration nouvellement élu, pour représenter les membres et guider les travaux de l’association, est composé de :

- Meyer Azogui, Président de Cyrus Conseil,

- Daniel Collignon, Directeur Général de Spirica

- Antoine Delon, Président de Linxea

- Bernard Le Bras, Président du Directoire de Suravenir

- Bruno Narchal, Président de Crystal Finance

- Thierry Sévoumians, Directeur Général de La Française AM

- Karine Szenberg, Directrice Générale de Schroders

- Stéphane Vidal, Président de Primonial

- Paul Younès, Directeur Général de l’Union Financière de France

Lire (2 min.)

Apicap lance son premier FPCI dédié aux investissements immobiliers dynamiques

Le premier FPCI Apicap Immo est un véhicule collectif qui propose d’investir en amont, dans des opérations de marchands de biens et accessoirement de promotion immobilière, sur des durées courtes, comprises entre 2 et 4 ans, pour viser des performances sensiblement plus élevées que celles classiquement dégagées par les investissements locatifs longs.

Le FPCI Apicap Immo, dans une logique de modération des risques, recherchera une diversification par typologies (habitations et immobilier tertiaire) et des localisations pérennes sur des zones dynamiques, à Paris, sur le périmètre du Grand Paris et dans les grandes métropoles régionales.

Le FPCI Apicap Immo, un soutien de l’économie réelle

Le FPCI Apicap Immo propose donc une stratégie dynamique dans le cadre d’un fonds collectif capable d’investir sur un marché immobilier moins concurrentiel car intercalé entre les opérations de grandes tailles unitaires, très recherchées par les grands institutionnels, et les micro-investissements très courus par les particuliers agissant individuellement.

Le FPCI est un véritable soutien de l’économie réelle dans la mesure où il investit dans des activités productives immobilières et n’est, de ce fait, pas intégré dans l’assiette du nouvel IFI instauré dans le Projet de Loi de Finances 2018.

  • La souscription ou l'acquisition des parts de ce type de fonds est réservée aux Investisseurs tels que définis à l’article 423-49 du règlement général de l’AMF.
  • Ce type de placement ne bénéficie d’aucune garantie ou protection et comporte un risque de perte en capital, limité à l’investissement initial, et d’une durée de blocage de 6 ans minimum prorogeable de deux fois un an sur décision de la société de gestion.
  • TRI estimé de 9% à 12%. L’objectif de TRI ne fait l’objet d’aucune garantie de la part de la Société de Gestion. Les simulations de performances ne sont pas un indicateur fiable et ne préjugent donc pas des performances futures du Fonds. Ce type de Fonds comporte un risque de perte en capital, limité à l’investissement initial.

Alain Esnault, Directeur Général d’Apicap, déclare : « Nous sommes fiers que Patrick Lenoël et Bernard Baret aient contribués au développement de la branche immobilière d’Apicap. Fort de leurs expériences, les investisseurs peuvent désormais compter sur un accompagnement sur mesure et indépendant, dirigé par deux experts à l’esprit entrepreneurial, à l’image d’Apicap ».

Lire (3 min.)

Chine : croissance, dette et ambitions mondiales

Stéphane Monier
Alors que les Etats-Unis ne dominent plus l’économie mondiale, des signes montrent que la deuxième plus grande économie de la planète pourrait monter en puissance. Le projet chinois « One Belt, One Road » traduit les grandes ambitions du Président Xi Jinping. A l’approche d’un été délicat sur le plan politique en Chine, les risques géopolitiques et financiers contrastent avec une belle promesse pour les investisseurs.
Lire (2 min.)