Stéphane Monier

Responsable des investissements

Marchés émergents : poursuite de la surpeformance ?

Stéphane Monier
Les marchés émergents ont réalisé les meilleures performances du premier semestre 2017. Nous conservons notre surpondération - établie de longue date - des actions et de la dette en monnaie locale des marchés émergents. Ci-après, nous analysons les risques à venir – taux américains, pétrole, Chine et Brésil – et la stratégie que les investisseurs devraient adopter face à ce changement de contexte.
Lire (6 min.)

Le Bitcoin : la nouvelle ruée vers l’or ?

Stéphane Monier
À l'heure du resserrement des politiques monétaires par les principales banques centrales, nous pensons que les investisseurs devraient scruter la crypto-monnaie avec prudence.
Lire (5 min.)

Brésil : l’opération Lava Jato permettra-t-elle d’assainir le paysage d’investissement ?

Stéphane Monier
Depuis que le président brésilien Michel Temer a officiellement été accusé de corruption le mois dernier, le pays est entré dans une nouvelle période d’instabilité politique qui pourrait menacer la récente reprise économique. Les retards dans certaines réformes cruciales pourraient compromettre la reprise du pays sur le court terme, mais le Brésil connaît une révolution démocratique en termes de transparence dont nous pensons que les investisseurs peuvent se réjouir. Même si des incertitudes politiques subsistent, les réformes économiques sont en cours.
Lire (5 min.)

Chine : croissance, dette et ambitions mondiales

Stéphane Monier
Alors que les Etats-Unis ne dominent plus l’économie mondiale, des signes montrent que la deuxième plus grande économie de la planète pourrait monter en puissance. Le projet chinois « One Belt, One Road » traduit les grandes ambitions du Président Xi Jinping. A l’approche d’un été délicat sur le plan politique en Chine, les risques géopolitiques et financiers contrastent avec une belle promesse pour les investisseurs.
Lire (2 min.)

State Street Global Advisors renforce son équipe ESG et Gouvernance monde

Dans le cadre de ce rôle élargi, Rakhi Kumar et son équipe développeront leur offre concernant les stratégies d’investissement socialement responsable et la gestion des actifs des clients selon des principes éthiques.

Rakhi Kumar dirige désormais une équipe en forte croissance, répartie entre les pôles Investissements ESG et Asset Stewardship, à laquelle appartient également Chris McKnett, Directeur des Stratégies ESG. Dans le cadre de cette fonction, Chris McKnett dirigera une équipe de Stratégistes ESG responsables du développement de produits et de l’élaboration de concepts novateurs.

En outre, Matt DiGuiseppe et Robert Walker ont été respectivement nommés Responsables des régions Amérique et EMEA au sein du pôle Asset Stewardship. Auparavant, Matt DiGuiseppe était en charge de la politique de vote et d’engagement chez Nuveen (la division de gestion d’actifs de TIAA) et Robert Walker était Directeur de la recherche ESG chez HSBC. Le recrutement d’un Responsable de l’Asset Stewardship pour la région Asie-Pacifique est actuellement en cours.

« Les enjeux ESG continuent à jouer un rôle croissant dans la gestion d’actifs, non seulement en tant qu’outil d’investissement, mais également comme moyen d’évaluer et de nouer le dialogue avec les entreprises dans lesquelles nos clients investissent par le biais de stratégies indicielles », commente Rakhi Kumar.

Lire (1 min.)

Un nouveau fonds de fonds flexible monde pour Financière Galilée

Le fonds Galilée Fund Picking Strategy peut investir dans des fonds de toutes zones géographiques, de toutes capitalisations et de tous secteurs en suivant le processus de sélection propriétaire en 6 étapes de Financière Galilée. Ce processus en architecture ouverte permet une recherche indépendante et sans contraintes des meilleurs gérants. L’objectif de gestion est de surperformer son indicateur de référence (35% MSCI World + 35% Bloomberg Barclays Global Aggregate TR + 30% EONIA Capitalisé).

« C’est un fonds de fonds 100% flexible, dont la stratégie d’allocation recherche une diversification optimale de sociétés de gestion, de gérants, de régions et de thématiques, explique Roni Michaly. Le fonds est un véhicule flexible, adapté à tous types d’investisseurs au profil de risque équilibré (risque DICI 4/7) et qui vise une appréciation du capital à long terme. La structure du fonds accueillera entre 10 et 15 fonds.»

Roni Michaly est le gérant principal de ce fonds. La multi-gestion est une activité qu’il exerce depuis plusieurs années et dans laquelle il s’est spécialisé. Avant de rejoindre Financière Galilée en 2013, il a pu acquérir de solides connaissances sur cette activité au sein de plusieurs maisons de gestion parisiennes. Sa récente apparition dans le classement des 40 jeunes talents de la sélection de fonds du magazine Distrib Invest, vient confirmer l’expertise développée autour de son modèle propriétaire de sélection.

Lire (1 min.)

Europe : des opportunités dans l’adversité

Stéphane Monier
Le pessimisme ambiant en Europe et l’optimisme concernant les Etats-Unis (réforme fiscale, déréglementation et croissance économique) ont été les principaux moteurs du marché des actions cette année. Le 16 mars, notre Comité d’investissement a pris une orientation plus positive à l’égard de l’Europe étant donné la disparité des valorisations, anticipant un revirement de l’opinion sur les actions américaines et l’échec de la réforme de la santé du Président Trump. A long terme, nous faisons preuve de prudence à l’égard du Brexit et de la formation d’un gouvernement suite aux élections présidentielles françaises.
Lire (5 min.)