Philippe Crevel

Directeur du Cercle de l'Épargne

La France, championne des transferts personnels

Philippe Crevel
En 2016, les sommes d’argent envoyées par les résidents de l’Union européenne (UE) dans les pays hors UE, appelées transferts personnels, se sont élevées à 30,3 milliards d’euros, contre 31,3 milliards d’euros en 2015.
Lire (1 min.)

Le Chili, le bon élève de l’Amérique latine ?

Philippe Crevel
Le Chili a prévu de renouveler le 19 novembre et le 17 décembre prochain un très grand nombre d’élus. Sont, en effet, prévues les élections d’un nouveau Président, de 155 députés, de 23 sénateurs sur les 50 que compte la Chambre haute et de 278 conseillers régionaux.
Lire (6 min.)

Belgique, quand l’efficience fiscale rencontre l’éthique

Philippe Crevel
Si les pays européens ont tendance à alléger la fiscalité sur les entreprises et sur le patrimoine, le gouvernement belge s’est engagé, en juillet dernier, dans la réintroduction d’une taxe sur les détenteurs de titres financiers
Lire (1 min.)

Les travailleurs indépendants sont dans le Sud mais les revenus sont dans le Nord

Philippe Crevel
Selon l’INSEE, un emploi sur dix en France est occupé par un non-salarié en 2014. Figurent dans cette catégorie les auto-entrepreneurs et les entrepreneurs individuels (exerçant ou non une profession libérale et les gérants de société).
Lire (5 min.)

Affine acquiert le marché Vaugirard

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le Boulevard de Vaugirard, rassemble 25 commerces de proximité pour l’essentiel sur 2 132 m², autour d’un supermarché Géant Casino. Il bénéficie de l’excellente desserte par les […]

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse.

Cette galerie commerciale, ouverte sur le Boulevard de Vaugirard, rassemble 25 commerces de proximité pour l'essentiel sur 2 132 m², autour d'un supermarché Géant Casino. Il bénéficie de l'excellente desserte par les transports en commun de la gare Montparnasse et d'un environnement dynamique et mixte, de bureaux sur le boulevard Vaugirard et d'habitation sur la rue Falguière. Il a fait l'objet depuis 2015 d'une rénovation et d'une recommercialisation qui lui permettent, avec un taux d'occupation de 96 %, de dégager un loyer annuel de 690 K€.

Cette opération permet d'accroitre les loyers d'Affine tout en renforçant les moyens de Banimmo pour le développement de ses réserves foncières en Belgique. Ele a été réalisée sur la base de la valeur d'expertise de l'ensemble immobilier à fin juin 2017.

Lire (1 min.)

Matignon Finances recrute son directeur de la gestion collective

En 2006, il rejoint Lyxor (groupe Société Générale) comme responsable de la gestion quantitative puis Absolute Return. Il reçoit avec son équipe plusieurs prix récompensant l’innovation et la performance de ses fonds. En 2011, il rejoint UBS/CCR AM comme Gérant Absolute return, en charge de la recherche.

Diplômé de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées et de Sciences-Po Paris, Olivier Cornuot démarre sa carrière dans l’audit, et rejoint l’Inspection Générale de Paribas, où il couvre des missions à l’international sur les activités de marché et de gestion d’actifs. Il démarre sa carrière de gérant en 2000 chez BNP Paribas Asset Management, comme gérant de fonds diversifiés.

En 2016, il obtient un DU de Gestion de Patrimoine (Aurep Clermont-Ferrand).

Lire (1 min.)

La France reprend goût à la croissance

Philippe Crevel
À fin septembre, l’économie française a presque rempli l’objectif annuel qui lui avait été assigné. En effet, l’acquis de croissance est de 1,7 % pour une prévision de 1,8 %. Sauf mauvaise surprise, la croissance annuelle en 2017 devrait être, proche de 2 %.
Lire (4 min.)

Qui vit en couple ?

Philippe Crevel
Sur la convergence fiscale et sociale, le Président français peut compter sur le soutien de Berlin, à certaines conditions. Il en a été ainsi avec la renégociation de la directive « travailleurs détachés ».
Lire (2 min.)

Coup d’arrêt pour le Livret A en septembre

Philippe Crevel
Le Livret A n’a pas réussi la passe de 10. En effet, après neuf mois consécutifs de collecte positive, le Livret A a enregistré, au mois de septembre, une collecte négative de 120 millions d’euros.
Lire (1 min.)

Le pétrole, juge de paix de la croissance

Philippe Crevel
« Décarboner » l’économie est à la mode mais avant d’atteindre cet objectif, le pétrole n’en finit pas de dicter sa loi. Depuis, le premier choc pétrolier, la croissance dépend fortement du prix du baril.
Lire (2 min.)

PERIAL AM : près de 100 M€ investis dans des actifs de commerce en 2017

Près de 100 M€ ont été investis dans cette classe d’actif, avec un rendement net initial moyen de 6,30%. Ces investissements portent la valeur du portefeuille de commerce géré par PERIAL Asset Management à 340 M€.

Ces investissements ont porté sur deux typologies de commerce : des pieds d’immeuble de centre-ville pour 26%, et des retail parks pour 74%. Les actifs sont situés en Ile-de-France ainsi que dans des métropoles régionales, et sont loués à des enseignes nationales dans des secteurs d’activité variés.

« Dans une période où le commerce subit des transformations importantes, nous avons été très attentifs aux fondamentaux de nos nouvelles acquisitions : attractivité commerciale des sites, taux d’effort des enseignes, variété des activités exercées. A ces conditions, la classe d’actif commerce reste intéressante et procure un couple rendement – risque attractif. » précise Yann Guivarc’h, Directeur Général de PERIAL Asset Management.

   
Lire (1 min.)

Swiss Life AM lance un nouveau fonds obligataire marchés émergents

SLF (Lux) Bond Emerging Markets Corporates Short Term a été conçu pour répondre efficacement au défi d’une possible hausse des taux, dans le sillage notamment du relèvement des taux directeurs de la Fed. Pour les investisseurs en dette émergente, l’exposition aux obligations de maturité longue constitue aujourd’hui un facteur d’incertitude. Swiss Life AM souhaitait donc proposer une solution d’investissement conservatrice, permettant aux investisseurs de continuer à bénéficier des écarts de rendement supérieurs que recèlent les marchés obligataires émergents, tout en protégeant en partie leur portefeuille contre le risque de taux, via la sélection d’émissions de maturité courte (inférieures en moyenne à 2 ans).

SLF (Lux) Bond Emerging Markets Corporates Short Term est géré selon une approche d’investissement active et sélective : l’équipe privilégie les titres de notation Investment Grade  (qui représentent au minimum 90% de l’allocation, les titres High Yield pouvant compter pour 10% maximum) et libellés en devises fortes. Une couverture en euros y est associée dans le but de protéger le portefeuille face au risque de change.

Le portefeuille est diversifié grâce à la détention de près de 150 émissions réalisées par plus de 100 entreprises, issues de plus de 20 pays émergents. Enfin, le fonds affiche une volatilité réduite, dans la mesure où le rendement réside davantage dans le détachement des coupons que dans la variation des cours.

Déjà 100 millions d’euros d’actifs sous gestion

Le fonds ouvert le 29 septembre 2017 compte déjà 100 millions d’euros d’actifs sous gestion (au 31 octobre 2017).

« Des investisseurs externes ont très tôt manifesté leur intérêt pour cette nouvelle solution. Nous nous appuyons sur l’expertise de l’équipe de gestion, qui a déjà la responsabilité du fonds SLF (Lux) Bond Emerging Markets Corporates, lancé en 2014. Swiss Life Asset Managers renforce avec SLF (Lux) Bond Emerging Markets Corporates Short Term son expertise en dette émergente avec un second fonds « flagship ». Il vient étoffer notre gamme globale de solutions d’investissement centrée sur le pilotage du risque, qui remporte un franc succès auprès de nos clients investisseurs » précise Jean-Michel Nakache, Directeur Commercial et Marketing chez Swiss Life Asset Managers.

Lire (2 min.)

Les Français et leur patrimoine

Philippe Crevel
Fin 2015, le patrimoine net des ménages atteignait 10 692 milliards d’euros, soit huit fois leur revenu disponible net. Il est composé pour plus des deux tiers d’actifs non financiers (68 %). 62 % du patrimoine est constitué de biens immobiliers (constructions et terrains), soit 6 619 milliards d’euros. Les logements représentent à eux seuls 3 479 milliards d’euros.
Lire (5 min.)