Olivier Rozenfeld

Bitcoins : Quelle fiscalité pour ceux qui les idolâtrent ?

Olivier Rozenfeld
Le bitcoin occupe une place non négligeable de l’actualité financière depuis quelques semaines. Nouvel eldorado pour certains, décrié par d’autres, il fait l’objet de beaucoup d’attentions et soulève beaucoup d’interrogations. Unité de compte virtuelle stockée sur un support électronique, il permet à une communauté d'utilisateurs d'échanger entre eux des biens et services sans recourir à une monnaie ayant cours légal.
Lire (7 min.)

L’IFI et Résidence Principale : c’était mieux avant ?

Olivier Rozenfeld
Vous pouvez revendiquer une imposition sur 70% de la valeur brute de votre maison, de votre appartement, mais comment traiter la dette qui vous a permis d’acquérir votre Résidence Principale, là est la question ?
Lire (1 min.)

Les effets ricochets du recours à une SEL : il faut être « cumulard » !

Olivier Rozenfeld
C’est à la faveur d’un arrêt du Conseil d’Etat du 08/12/2017 (n°409429) que je vous livre ici quelques réflexions. Beaucoup de professionnels libéraux ont fait le choix de l’Impôt sur les Sociétés pour des raisons fiscales et sociales. C’est alors le choix de la Société d’Exercice Libéral (SEL) qui a été souvent privilégié.
Lire (2 min.)

Pour investir, il faut passer par la case impôts !

Olivier Rozenfeld
 Ces dernières années ont vu le développement de liquidités à l’actif des bilans de sociétés assujetties à l’IS. Des raisons objectives comme le besoin de préparer l’avenir dans un monde incertain peuvent le justifier. La matière patrimoniale a montré aussi que le traitement fiscal des sorties de liquidités participait à cette situation.
Lire (2 min.)

21 Centrale Partners renforce son équipe

Forte d’une expérience de plus de dix ans en capital-investissement principalement au sein d’un Fonds international de capital-développement et LBO, Dorothée rejoint une équipe d’investissement déjà composée de huit professionnels expérimentés. En tant que membre senior de l’équipe d’investissement, Dorothée participera au sourcing, à la gestion des investissements ainsi qu’à l’accompagnement des participations de la société de gestion. Son arrivée vient consolider une équipe qui a récemment accueilli deux nouveaux talents avec l’arrivée de Tracy Tran (KPMG) mi-2017 et de Cyriac Schmit (Accuracy) début 2018, tous deux en tant que Chargés d’affaires.
Lire (1 min.)

Groupama renforce son équipe ESG

Jusqu’ici Directrice de la Recherche chez Groupama AM, Marie-Pierre Peillon est nommée Directrice de la Recherche et de la Stratégie ESG. Dans ses nouvelles fonctions, Marie-Pierre aura la responsabilité de la stratégie ESG de Groupama AM dans toutes ses composantes. Marie-Pierre Peillon a commencé sa carrière en tant qu’analyste financier en 1986 chez Concorde Finance, filiale de la Banque Worms. En 1989, elle rejoint le Groupe Viel comme intermédiaire sur les marchés de taux, puis comme chargée d’études sur les produits financiers. Elle intègre la compagnie d’assurance Gan en 1998 en tant qu’analyste crédit obligataire. En 2000, elle est chargée de développer le pôle d’analyse crédit et actions chez Groupama AM, puis à partir de 2003, d’intégrer l’analyse extra-financière à l’analyse financière. En 2012, Marie-Pierre est nommée Directrice de la Recherche, analyse économique, financière et extra-financière, ce pôle cherchant à intégrer l’approche macro-économique et micro. Marie-Pierre Peillon a été Présidente de la Société Française des Analystes Financiers (SFAF) de 2011 à 2014. En 2015, elle est nommée Présidente de la commission IR (Investissement Responsable) au sein de l'Association Française de gestion (AFG). Marie-Pierre est diplômée d’un doctorat en Sciences Economiques de l’Université Paris I -  Panthéon-Sorbonne et est diplômée de la SFAF. Aurélie de Barochez est nommée Responsable de l’intégration ESG. Sous la responsabilité de Marie-Pierre Peillon, Aurélie de Barochez sera en charge du pilotage de l’intégration transversale des critères d’analyse ESG à l’ensemble des gestions et de la conception d’outils et processus permettant ce déploiement. Aurélie de Barochez a débutésa carrière au poste d’analyste ISR chez Generali en 2011, puis chez Agicam. De 2012 à 2015, elle devient analyste, responsable de la labellisation des fonds ISR au sein de Novethic. Aurélie de Barochez a rejoint Groupama AM en 2015, comme analyste Financier et Extra-Financier, en charge du secteur de l’énergie et du pilier de l’Environnement. Elle a contribué à l’évolution de l’équipe d’analystes financiers vers un pôle d’intégration globale financier/extra-financier. Aurélie de Barochez est diplômée d’un Master en Management, Majeure Finance – Audencia Nantes et d’un Master en Droit International – Université de Paris II Panthéon Assas. Aurélie est également diplômée de la SFAF.
Lire (2 min.)

Quand la logique de la neutralité de la fiscalité s’impose !

Olivier Rozenfeld
Le Conseil d’Etat (08/11/2017, n°399764) consacre le droit de l’usufruitier de parts sociales à la déduction des déficits fonciers. Et nous trouvons cela extrêmement logique ! Rappelons-nous que la doctrine de l’administration fiscale, et ce depuis 1999, prévoit la taxation des revenus courants entre les mains de l’usufruitier de parts sociales semi-transparentes et la déduction des déficits entre les mains du nu-propriétaire.
Lire (2 min.)

Les mensonges de nos gouvernants sur le Prélèvement à la source

Olivier Rozenfeld
Les gouvernants de la précédente législature ont affirmé que tout était prêt pour la mise en place du Prélèvement à la Source (PAS). Or, l’actuel Gouvernement a transmis le 10/10/2017 au Parlement les rapports commandés avant l’été sur le dispositif prévu pour la mise en œuvre de cette nouvelle modalité de recouvrement de l’impôt.
Lire (2 min.)