Laetitia Baldeschi - CPR AM

Stratégiste chez CPR Asset Management

Japon : une éclaircie au pays du soleil levant

Laetitia Baldeschi
Les statistiques positives se multiplient, est-ce le signe d’une amélioration de l’économie japonaise ? Depuis la fin de l’été 2016, les exportations japonaises ont commencé à reprendre des couleurs, bénéficiant de la stabilisation de la croissance chinoise dans un premier temps, puis des effets d’un nouvel affaiblissement du yen suite aux nouvelles mesures d’assouplissement monétaire […]
Lire (4 min.)

La Chine de nouveau sous le feu des projecteurs

Laetitia Baldeschi
Depuis le 8 février 2016, la Chine est entrée dans l’année du Singe. Le premier changement que l’on peut relever est une augmentation et une clarification de la communication de la part du gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBOC).
Lire (4 min.)

Le ralentissement chinois pèse sur les pays émergents

Laetitia Baldeschi
Le ralentissement de la croissance chinoise traduit la lente modification de son modèle économique. La Chine passe d’un modèle tourné vers l’exportation de produits transformés à un modèle reposant sur la consommation des ménages, avec une part prépondérante donnée aux services.
Lire (4 min.)

2016, il faudra encore gagner en réactivité !

Laetitia Baldeschi
A l’image de 2015, 2016 devrait être une année compliquée sur les marchés financiers. Les banques centrales vont continuer de distribuer les cartes, et alimenteront vraisemblablement la volatilité de ces derniers. Les éléments déterminants de 2016 seront, semble-t-il, l’évolution des cours des matières premières et la croissance chinoise.
Lire (3 min.)

Deutsche Bank signe un accord-cadre avec le Fonds vert pour le climat

Deutsche Bank a signé un accord-cadre avec le Fonds vert pour le climat (FVC), permettant à la Banque de recevoir et d’utiliser du capital du FVC afin de lever des fonds supplémentaires auprès d’investisseurs du secteur privé pour soutenir des actions en faveur du climat. Le Fonds vert pour le climat travaille avec un large éventail d’entités accréditées pour affecter ses ressources vers différents projets et programmes. Deutsche Bank est la  deuxième banque commerciale à signer un accord cadre avec le FVC. Le FVC a déjà validé la première proposition de financement de Deutsche Bank lors de sa quatorzième rencontre à Songdo, en Corée du Sud, en octobre 2016. Le programme d'accès universel à l'énergie verte combine du capital du FVC avec des investissements du secteur privé afin de financer l’accès à l’électricité renouvelable pour plus d’un demi-million de personnes et pour des entreprises de petite taille et de tailles intermédiaires, en coopération avec des banques locales en Afrique. L’investissement initial du FVC de 78.4 millions de dollars (US$) permet à Sustainable Investments, l’entité au sein de laquelle Deutsche Asset Management gère les actifs environnementaux et sociaux, de lever un total de 300 millions de dollars (US$) en capital. La proposition a été approuvée par les gouvernements du Bénin, du Kenya, de Namibie, du Nigéria et de Tanzanie, où le programme centralisera ses investissements pendant les trois premières années. La signature de l’accord cadre marque une étape importante dans la mise en œuvre de ce programme.
Lire (1 min.)

BNP Paribas Easy se dote de deux nouveaux ETF actions japonaises

L’ETF BNP Paribas Easy iSTOXX® MUTB Japan Quality 150 Part Hedgée en Euro est un fonds indiciel coté de type « Smart Beta » dont l’objectif est de répliquer à la hausse comme à la baisse la performance de l’indice de stratégie iSTOXX® MUTB Japan Quality 150 NR tout en étant protégé contre l’évolution du taux de change Euro/Yen. L’indice, calculé par STOXX, offre une exposition à un panier de 150 valeurs phares japonaises sélectionnées sur des critères de rentabilité, d’endettement et plus globalement sur la base de fondamentaux financiers solides  (par exemple, le rendement sur capitaux propres). L’ETF BNP Paribas Easy MSCI Japan ex Controversial Weapons Part Hedgée en Euro est un fonds indiciel coté dont l’objectif est de répliquer la performance de l’indice MSCI Japan ex Controversial Weapons. Il offre aux investisseurs la possibilité d’investir sur un panier de 330 valeurs japonaises, tout en étant protégés contre l’évolution du taux de change Euro/Yen. Les indices ex Controversial Weapons de MSCI ont été initialement développés afin d’offrir des solutions d’investissement excluant les entreprises impliquées dans les activités d’armes controversées. « Les investisseurs européens sont souvent sous-investis sur le Japon, une zone qui permet d’optimiser une diversification de portefeuille sur les marchés développés. Depuis plusieurs années, ils privilégient les parts couvertes contre le risque de change et s’intéressent de plus en plus à des critères intelligents de sélection et de pondération des actions dans les indices, explique Isabelle Bourcier, Responsable de l’activité indicielle et ETF de Theam. C’est la raison pour laquelle nous lançons ce nouvel ETF Smart Beta, couvert contre le risque de change, qui réplique l’indice. Ce dernier sélectionne et pondère les actions japonaises sur la base de critères de rentabilité, d’endettement faible et plus globalement sur la base de fondamentaux financiers solides. »
 
Lire (2 min.)

Vers une modification de la politique monétaire chinoise

Laetitia Baldeschi
La politique monétaire de la Chine, conduite par la Banque Populaire de Chine (PBoC), sous l’autorité du Conseil des Affaires d’Etat, l’organe civil administratif principal de la République Populaire de Chine présidé par le Premier ministre, est en train d’être profondément modifiée. Il est difficile d’évaluer l’impact de ces changements en terme de conditions financières.
Lire (3 min.)