Laetitia Baldeschi - CPR AM

Stratégiste chez CPR Asset Management

Japon : une éclaircie au pays du soleil levant

Laetitia Baldeschi
Les statistiques positives se multiplient, est-ce le signe d’une amélioration de l’économie japonaise ? Depuis la fin de l’été 2016, les exportations japonaises ont commencé à reprendre des couleurs, bénéficiant de la stabilisation de la croissance chinoise dans un premier temps, puis des effets d’un nouvel affaiblissement du yen suite aux nouvelles mesures d’assouplissement monétaire […]
Lire (4 min.)

La Chine de nouveau sous le feu des projecteurs

Laetitia Baldeschi
Depuis le 8 février 2016, la Chine est entrée dans l’année du Singe. Le premier changement que l’on peut relever est une augmentation et une clarification de la communication de la part du gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBOC).
Lire (4 min.)

Le ralentissement chinois pèse sur les pays émergents

Laetitia Baldeschi
Le ralentissement de la croissance chinoise traduit la lente modification de son modèle économique. La Chine passe d’un modèle tourné vers l’exportation de produits transformés à un modèle reposant sur la consommation des ménages, avec une part prépondérante donnée aux services.
Lire (4 min.)

2016, il faudra encore gagner en réactivité !

Laetitia Baldeschi
A l’image de 2015, 2016 devrait être une année compliquée sur les marchés financiers. Les banques centrales vont continuer de distribuer les cartes, et alimenteront vraisemblablement la volatilité de ces derniers. Les éléments déterminants de 2016 seront, semble-t-il, l’évolution des cours des matières premières et la croissance chinoise.
Lire (3 min.)

Un nouveau responsable Total Return Equities chez Pictet AM

Auparavant, il a passé onze ans chez UBS O’Connor, entité spécialisée dans la gestion de hedge funds, où il a géré des portefeuilles long/short equity et dirigé des équipes de gestion. Au sein de Pictet Asset Management, il a sous sa responsabilité sept équipes se consacrant à la gestion de stratégies long/short à Genève, Londres, Tokyo, Singapour et Hong Kong.

«Doc Horn intègre une société qui compte, en Europe, parmi les dix plus importants gérants de hedge funds UCITS et les vingt plus grands gérants de hedge funds, tous types confondus, souligne Philippe de Weck, responsable de la gestion actions. Dans un contexte de rendements faibles, son engagement montre que nous croyons en l’avenir des stratégies total return

Au 30 juin 2017, la gamme total return de Pictet Asset Management représentait USD 7,4 milliards d’actifs sous gestion, investis dans 7 stratégies long/short. Elle comprend les fonds Atlas (actions mondiales), Corto (actions européennes), Mandarin (actions de la Chine élargie) et Kosmos (obligations d’entreprise mondiales), ainsi que les fonds sans biais directionnel Agora (actions européennes), Alphanatics-Diversified Alpha (multistratégies) et Phoenix (actions asiatiques).

Lire (1 min.)

Swiss Life AM complète sa gamme de fonds « Actions Minimum Volatility »

Son processus de gestion repose sur une approche dite minimum variance, respectant un cadre de contraintes définies par l’équipe de gestion. Ainsi, un filtre de liquidité est appliqué lors de l’analyse de l’univers investissable (MSCI World), tandis que la pondération de chacun des titres investis doit représenter entre 0,05% et 1% du total du portefeuille, ce dernier étant composé d’au moins 150 valeurs. En revanche aucune contrainte de style de valeurs n’est établie.

 « Compte tenu de la recrudescence des incertitudes à l’échelle régionale – à l’instar notamment du Brexit en Europe, de la politique aux États-Unis ou des conflits potentiels en Asie, qui restent une source potentielle d’instabilité – nous considérons qu’une stratégie minimum variance globale fait sens, en termes de diversification, de structure de corrélation entre les actifs et de pilotage de la volatilité. Ce fonds constitue une alternative robuste pour les investisseurs en quête de nouveaux moteurs de performance sur les marchés actions, sans pour autant concéder une exposition au risque trop élevée, explique Tatjana Puhan, Responsable de la gestion actions et de l’allocation d’actifs chez Swiss Life Asset Managers. Le recours à des modèles quantitatifs éprouvés, une constante dans toute notre gamme de fonds Minimum Volatility, vise à la stabilité des rendements à long terme quels que soient les régimes de marché », ajoute-t-elle.

Swiss Life Asset Managers est un des pionniers de la gestion quantitative et a développé ses expertises actions en Smart Béta, Minimum Variance et gestion multi-factorielle. Swiss Life Funds (Lux) Equity Global Minimum Volatility est la quatrième solution d’investissement de la gamme « Actions Minimum Volatility » de Swiss Life Asset Managers, déjà composée des fonds Swiss Life Funds (F) Equity France Minimum Volatility C (ISIN : FR0007024294), Swiss Life Funds (F) Equity Euro Zone Minimum Volatility I (ISIN : FR0010654236) et Swiss Life Funds (F) Equity Europe Minimum Volatility I (ISIN : FR0010661124).

Lire (2 min.)

Vers une modification de la politique monétaire chinoise

Laetitia Baldeschi
La politique monétaire de la Chine, conduite par la Banque Populaire de Chine (PBoC), sous l’autorité du Conseil des Affaires d’Etat, l’organe civil administratif principal de la République Populaire de Chine présidé par le Premier ministre, est en train d’être profondément modifiée. Il est difficile d’évaluer l’impact de ces changements en terme de conditions financières.
Lire (3 min.)