Jean-Pierre Thomas

Président du Cercle de l'Epargne

L’Europe est-elle incapable de participer à la nouvelle économie ?

Jean-Pierre Thomas
Pas de Google, pas de Facebook, pas de Netflix, pas d’Alibaba ou de Tacent européen… Ce constat semble souligner l’incapacité du vieux continent de participer activement à la nouvelle économie.
Lire (2 min.)

Quel est le niveau de vie des retraités ?

Jean-Pierre Thomas
La hausse de la CSG de 1,7 point, au mois de janvier dernier, a été mal ressentie par les retraités. À la différence des actifs, salariés du privé, fonctionnaires et indépendants, les retraités n’ont pas bénéficié de baisse de cotisations sociales.
Lire (4 min.)

Le taux d’épargne des ménages en recul

Jean-Pierre Thomas
Selon l’INSEE, le taux d’épargne des ménages a été de 14,2 % en 2017 avec un taux d’épargne financière de 4,4 % du revenu disponible brut.
Lire (1 min.)

Fonds de pension : 2016, une nouvelle année record !

Jean-Pierre Thomas
À côté des régimes par répartition, de nombreux pays se sont dotés d’un système de retraite par capitalisation à travers la mise en place de fonds de pension. Publics ou privés, les fonds de pension sont des structures juridiques destinées à recueillir les cotisations versées par les adhérents en vue de leur constituer des compléments de revenus pour leur retraite.
Lire (5 min.)

21 Centrale Partners renforce son équipe

Forte d’une expérience de plus de dix ans en capital-investissement principalement au sein d’un Fonds international de capital-développement et LBO, Dorothée rejoint une équipe d’investissement déjà composée de huit professionnels expérimentés. En tant que membre senior de l’équipe d’investissement, Dorothée participera au sourcing, à la gestion des investissements ainsi qu’à l’accompagnement des participations de la société de gestion. Son arrivée vient consolider une équipe qui a récemment accueilli deux nouveaux talents avec l’arrivée de Tracy Tran (KPMG) mi-2017 et de Cyriac Schmit (Accuracy) début 2018, tous deux en tant que Chargés d’affaires.
Lire (1 min.)

Groupama renforce son équipe ESG

Jusqu’ici Directrice de la Recherche chez Groupama AM, Marie-Pierre Peillon est nommée Directrice de la Recherche et de la Stratégie ESG. Dans ses nouvelles fonctions, Marie-Pierre aura la responsabilité de la stratégie ESG de Groupama AM dans toutes ses composantes. Marie-Pierre Peillon a commencé sa carrière en tant qu’analyste financier en 1986 chez Concorde Finance, filiale de la Banque Worms. En 1989, elle rejoint le Groupe Viel comme intermédiaire sur les marchés de taux, puis comme chargée d’études sur les produits financiers. Elle intègre la compagnie d’assurance Gan en 1998 en tant qu’analyste crédit obligataire. En 2000, elle est chargée de développer le pôle d’analyse crédit et actions chez Groupama AM, puis à partir de 2003, d’intégrer l’analyse extra-financière à l’analyse financière. En 2012, Marie-Pierre est nommée Directrice de la Recherche, analyse économique, financière et extra-financière, ce pôle cherchant à intégrer l’approche macro-économique et micro. Marie-Pierre Peillon a été Présidente de la Société Française des Analystes Financiers (SFAF) de 2011 à 2014. En 2015, elle est nommée Présidente de la commission IR (Investissement Responsable) au sein de l'Association Française de gestion (AFG). Marie-Pierre est diplômée d’un doctorat en Sciences Economiques de l’Université Paris I -  Panthéon-Sorbonne et est diplômée de la SFAF. Aurélie de Barochez est nommée Responsable de l’intégration ESG. Sous la responsabilité de Marie-Pierre Peillon, Aurélie de Barochez sera en charge du pilotage de l’intégration transversale des critères d’analyse ESG à l’ensemble des gestions et de la conception d’outils et processus permettant ce déploiement. Aurélie de Barochez a débutésa carrière au poste d’analyste ISR chez Generali en 2011, puis chez Agicam. De 2012 à 2015, elle devient analyste, responsable de la labellisation des fonds ISR au sein de Novethic. Aurélie de Barochez a rejoint Groupama AM en 2015, comme analyste Financier et Extra-Financier, en charge du secteur de l’énergie et du pilier de l’Environnement. Elle a contribué à l’évolution de l’équipe d’analystes financiers vers un pôle d’intégration globale financier/extra-financier. Aurélie de Barochez est diplômée d’un Master en Management, Majeure Finance – Audencia Nantes et d’un Master en Droit International – Université de Paris II Panthéon Assas. Aurélie est également diplômée de la SFAF.
Lire (2 min.)

Pour un Big Bang de l’Epargne !

Jean-Pierre Thomas
Depuis des années, la Cour des comptes critique le régime fiscal de l’épargne. Ce dernier, manquant cruellement de cohérence, a, en outre, l’inconvénient de coûter très cher. Il conduit à une mauvaise allocation de l’épargne, ce qui nuit à l’ensemble de l’économie.
Lire (4 min.)

Les jeunes face au péril de la retraite

En matière de retraite, ce sont les 25-34 ans qui manifestent de manière plus affirmée leurs craintes sur leurs conditions de vie future. Ils sont ainsi 85 % à estimer que leur pension sera insuffisante pour vivre correctement quand 71 % des Français partagent cet avis. Ce sentiment tient principalement au fait que les actifs, et plus encore les nouveaux entrants dans la vie active, éprouvent des difficultés à évaluer leurs futures pensions et leurs besoins à la retraite.
Lire (3 min.)

Dépendance : la délicate question des restes à charge

Les dépenses de dépendance sont amenées à augmenter en raison du vieillissement de la population et de la montée en âge des larges générations du baby-boom. Malgré l’acuité du problème, les données statistiques apparaissent insuffisantes et surtout ne sont pas actualisées régulièrement. Ainsi, la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES) a, pour son étude de 2016 « Dépendance des personnes âgées : qui paie quoi ? » eu recours à des statistiques datant de 2011.
Lire (5 min.)

L’épargne à l’heure de la présidence d’Emmanuel Macron

Jean-Pierre Thomas
L’épargne figure bien souvent à l’ordre du jour des nouveaux gouvernements. En 2017, cette règle devrait être, une fois de plus respectée. Pour connaître la nature des changements, les épargnants devront attendre, a priori, la présentation, au mois de septembre prochain, du projet de loi de finances pour 2018. Au menu, figurera, certainement, la refonte de l’Impôt de Solidarité Sur la Fortune et la mise en œuvre de la taxe de 30 % sur les revenus de l’épargne.
Lire (4 min.)

Toujours plus d’argent sur les comptes à vue

Les dépôts à vue sont avant tout constitués des comptes courants des ménages. La baisse des rendements et une forte aversion aux risques depuis la crise expliquent cette évolution.

Lire (<1 min.)

Montefiore Investment acquiert le Groupe Premium

Dans le cadre de cette recomposition, Arca Patrimoine devient Predictis afin de déployer plus largement son activité. Predictis intervient dans le domaine du Patrimoine (Epargne et Immobilier), de la Retraite et de la Prévoyance. Cette démarche de rebranding permettra à Predictis de développer ses expertises, au travers d’une large palette de produits conçus en collaboration avec des partenaires tels que Swiss Life ou Aviva.

Avec plus de 300 collaborateurs et mandataires indépendants, le Groupe Premium affiche un chiffre d’affaires 2017 supérieur à 25 millions d’euros et enregistre une croissance continue depuis plusieurs années.

 
Lire (1 min.)

Epargne : le nouveau régime des placements atypiques

Jean-Pierre Thomas
La crise financière de 2008-2009 ainsi que la baisse des taux d’intérêt depuis 2012 ont favorisé l’émergence de nouveaux produits d’épargne dits alternatifs ou atypiques qui peuvent reposer sur des indices, des monnaies ou sur des biens divers.
Lire (7 min.)