Didier Le Menestrel

Vertigineux

Didier Le Menestrel
Une machine peut-elle imiter une conversation humaine ? A cette question posée il y a plus de 60 ans par Alan Turing, père de l’informatique, notre époque est en passe d'apporter une réponse positive.
Lire (4 min.)

Détox

Didier Le Menestrel
« La crise financière s'étend à l'économie réelle, le prix des actifs est bradé, les psychologies sont extrêmement négatives : le temple des opportunités est grand ouvert ! » Facile, me direz-vous, de reprendre après neuf années de hausse ces lignes très optimistes de notre édito de novembre 2008. Facile, en effet, puisque la prophétie s’est finalement réalisée… et qu’il est bien tentant aujourd’hui d’oublier à quel point le chemin fut long et sinueux.
Lire (2 min.)

Foot à lier ?

Didier Le Menestrel
La tranquillité relative qui a régné sur la Bourse ces dernières semaines a permis au plus grand nombre de suivre un marché bien plus agité : celui des transferts de joueurs de foot. Le ballon rond s'est installé tout l'été à la une des médias, actualité financière incluse, grâce à l'impressionnante envolée du prix des footballeurs.
Lire (3 min.)

Nouvelle réglementation européenne : « O tempora, o mores »

Au printemps 2007, la New Century Financial Corporation, spécialiste américain du crédit immobilier, déclare ne plus pouvoir accorder de nouvelles demandes de prêts immobiliers et entre dans une « spirale de la mort » dont elle ne sortira pas. Dès février 2007, HSBC passe d’importantes provisions et le marché du crédit hypothécaire stoppe net, enclenchant la crise des subprimes. Quelques semaines suffisent à l’onde de choc pour gagner l’Europe : dès le mois d’août 2007, BNP ferme trois fonds monétaires dynamiques. Bientôt, les files d’épargnants aux guichets de la Northern Rock s’étalent à la une des journaux... 10 ans plus tard, Banco Popular – la 6e banque d’Espagne –, est mise en liquidation...
Lire (2 min.)

Horizon AM annonce l’arrivée d’un Manager de pôle Marketing et Communication

L’arrivée de Carole Mazurier s’inscrit dans la stratégie de développement du groupe Horizon. En effet, forte de près de 20 ans d’expérience dans les domaines de la communication On & Offline et du marketing opérationnel, particulièrement dans les secteurs de la finance et des médias, elle aura notamment pour mission de renforcer la visibilité et la notoriété d’Horizon AM, avec le déploiement d’une stratégie marketing omnicanale.

Carole Mazurier a débuté sa carrière en 1995 au Nouvel Economiste comme Assistante de promotion. En 1998, elle rejoint le Groupe Agefi en tant que Responsable Marketing Opérationnel puis se voit confier, à partir de 2006, la direction de la Diffusion et de la Promotion du Groupe où elle participera notamment à la création de L’Agefi Quotidien, premier quotidien français digitalisé. En 2015, elle prend la responsabilité de la communication externe de L’Argus de la Presse.

Elle est Titulaire d’un Master 2 en Ingénierie éditoriale et Communication, Université de Cergy Pontoise et d’un BTS Communication et actions publicitaires.

Lire (1 min.)

Mise en garde de l’AMF contre les activités de trading d’options binaires

Voici la liste des nouveaux sites récemment identifiés :

www.capitaldeposit.net

www.emfi-placesecurity.com

www.xfr-financial.com

La liste de l’ensemble des sites non autorisés à proposer des investissements sur les options binaires est disponible sur le site internet de l’AMF (rubrique : Espace Epargnants > Protéger son épargne >Listes noires) et sur le site internet Assurance Banque Epargne Info Service – ABE IS (rubrique : Epargne > Se protéger contre les arnaques > Les listes noires des sites internet et entités non autorisés).

Attention, cette liste est mise à jour régulièrement mais n’a pas vocation à être complète car de nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement.

Pour vous assurer que l'intermédiaire qui vous propose des produits ou services financiers est autorisé à opérer en France, vous pouvez consulter la liste des prestataires de services d'investissement habilités (https://www.regafi.fr) ou la liste des intermédiaires autorisés dans la catégorie conseiller en investissement financier (CIF) ou conseiller en investissements participatifs (CIP) (https://www.orias.fr/search).

Lire (5 min.)

Alerte sur l’écosystème boursier européen : l’érosion de la cote se confirme

Didier Le Menestrel
Pour la troisième année consécutive, le panorama européen des petites et moyennes capitalisations (Small et Mid cap) de La Financière de l’Echiquier (LFDE) et l’Institut de recherche MiddleNext analyse les grandes tendances de l’écosystème boursier européen, ses dynamiques et ses enjeux.
Lire (2 min.)

Bitcoin : progrès sans regrets !

Didier Le Menestrel
Nous ne l’utilisons pas encore mais sa valeur a doublé depuis le début de l’année et son utilisation se répand peu à peu dans l’économie : la monnaie numérique Bitcoin a franchi le mois dernier la barre des 2 000 dollars alors qu’elle valait 0,001 cent lors de sa création fin 2008. Pourquoi un tel engouement pour cette devise qui nourrissait plutôt jusqu’ici la chronique des faits divers ? L’une des raisons tient sûrement à son adoption par le Japon comme méthode de paiement, une belle reconnaissance officielle pour une monnaie sans banque centrale ni Etat d’origine... et qui n’appartient à personne. Depuis, le cours du Bitcoin bat sans cesse de nouveaux records : 2760 dollars le 25 mai dernier.
Lire (2 min.)

Les paris de longbet : you bet ?

Didier Le Menestrel
Les paris de longbets.org, un site créé en 1996 par Jeff Bezos, le patron d’Amazon, ont pour caractéristiques communes d’être pris à long terme (2 ans minimum) et sur des sujets sociétaux ou scientifiques importants. On y trouve de nombreuses idées qui peuvent parfois paraître saugrenues, comme « d’ici 2030, des avions sans pilote transporteront des passagers », « d’ici 2018, l’euro ne sera plus la monnaie de la France, de l’Italie ni de l’Allemagne » ou encore « au moins un être humain vivant en l’an 2000 le sera toujours en 2150 ». Si le pari est tenu, le perdant verse à l’échéance le montant dû – au minimum 200 dollars... mais pas de maximum – à une œuvre caritative choisie par le vainqueur.
Lire (2 min.)

Valse hésitation

Didier Le Menestrel
Au cours des semaines précédant l’élection de Donald Trump, les salles de marché n’avaient d’yeux que pour le peso mexicain qui se dépréciait ou regagnait du terrain à mesure que fluctuaient les prévisions de vote en faveur de l’outsider. Maintenant que la fièvre a traversé l’Atlantique pour gagner la France, c’est le « spread France- Allemagne » – l’écart de rendement entre une obligation d’Etat allemande et une obligation française de même maturité – qui est surveillé comme le lait sur le feu.
Lire (3 min.)

Evolution de la Gouvernance de l’APECI

La singularité et la richesse de cette association sont de regrouper des membres à l’esprit entrepreneurial qui couvrent l’ensemble de la chaine de distribution et de production de produits d’épargne et d’investissement, sur l’ensemble des classes d’actifs.

Composée de dirigeants de réseaux, de plateformes de distribution, de compagnies d’assurance et d’assets managers (Financiers et Immobiliers), son objectif est de réfléchir à l’évolution des métiers de l’investissement au sens large, tant en termes de distribution, de conception des solutions, que de gestion des évolutions réglementaires.

L’APECI se compose de 47 membres dont 43 dirigeants de société en exercice et 4 membres d’honneur.

Lors de la session du 23 novembre dernier, le conseil d’administration de l’APECI a élu Stéphane VIDAL, Président du groupe Primonial, à la tête de l’association pour une durée de 3 ans.

Le conseil d’administration nouvellement élu, pour représenter les membres et guider les travaux de l’association, est composé de :

- Meyer Azogui, Président de Cyrus Conseil,

- Daniel Collignon, Directeur Général de Spirica

- Antoine Delon, Président de Linxea

- Bernard Le Bras, Président du Directoire de Suravenir

- Bruno Narchal, Président de Crystal Finance

- Thierry Sévoumians, Directeur Général de La Française AM

- Karine Szenberg, Directrice Générale de Schroders

- Stéphane Vidal, Président de Primonial

- Paul Younès, Directeur Général de l’Union Financière de France

Lire (2 min.)

Apicap lance son premier FPCI dédié aux investissements immobiliers dynamiques

Le premier FPCI Apicap Immo est un véhicule collectif qui propose d’investir en amont, dans des opérations de marchands de biens et accessoirement de promotion immobilière, sur des durées courtes, comprises entre 2 et 4 ans, pour viser des performances sensiblement plus élevées que celles classiquement dégagées par les investissements locatifs longs.

Le FPCI Apicap Immo, dans une logique de modération des risques, recherchera une diversification par typologies (habitations et immobilier tertiaire) et des localisations pérennes sur des zones dynamiques, à Paris, sur le périmètre du Grand Paris et dans les grandes métropoles régionales.

Le FPCI Apicap Immo, un soutien de l’économie réelle

Le FPCI Apicap Immo propose donc une stratégie dynamique dans le cadre d’un fonds collectif capable d’investir sur un marché immobilier moins concurrentiel car intercalé entre les opérations de grandes tailles unitaires, très recherchées par les grands institutionnels, et les micro-investissements très courus par les particuliers agissant individuellement.

Le FPCI est un véritable soutien de l’économie réelle dans la mesure où il investit dans des activités productives immobilières et n’est, de ce fait, pas intégré dans l’assiette du nouvel IFI instauré dans le Projet de Loi de Finances 2018.

  • La souscription ou l'acquisition des parts de ce type de fonds est réservée aux Investisseurs tels que définis à l’article 423-49 du règlement général de l’AMF.
  • Ce type de placement ne bénéficie d’aucune garantie ou protection et comporte un risque de perte en capital, limité à l’investissement initial, et d’une durée de blocage de 6 ans minimum prorogeable de deux fois un an sur décision de la société de gestion.
  • TRI estimé de 9% à 12%. L’objectif de TRI ne fait l’objet d’aucune garantie de la part de la Société de Gestion. Les simulations de performances ne sont pas un indicateur fiable et ne préjugent donc pas des performances futures du Fonds. Ce type de Fonds comporte un risque de perte en capital, limité à l’investissement initial.

Alain Esnault, Directeur Général d’Apicap, déclare : « Nous sommes fiers que Patrick Lenoël et Bernard Baret aient contribués au développement de la branche immobilière d’Apicap. Fort de leurs expériences, les investisseurs peuvent désormais compter sur un accompagnement sur mesure et indépendant, dirigé par deux experts à l’esprit entrepreneurial, à l’image d’Apicap ».

Lire (3 min.)

20 000

Didier Le Menestrel
Trump candidat n'aimait ni les banquiers ni les marchés. La hausse des indices boursiers en 2016 n'était pour lui qu'une « big fat ugly bubble ». La vision du président Trump a bien changé et le franchissement des 20 000 points par l'indice Dow Jones la semaine dernière a été salué par un joyeux tweet présidentiel : « Great ! »
Lire (2 min.)