L’idée d’un « Black Swan » flotte dans la marre présidentielle

Asset Management

Bon nombre d’analystes s’entendent à dire que la récente hausse de la probabilité d’un deuxième tour à l’élection présidentielle française opposant le candidat d’extrême gauche Jean-Luc Mélenchon et la candidate d’extrême droite Marine Le Pen pourrait avoir de très graves répercussions sur la scène économique internationale.

La prime de risque exigée par les investisseurs internationaux pour financer l’État Français est aujourd’hui à ses plus haut depuis 5 ans.

Rappelons que c’est l’explosion de la prime de risque grecque qui avait déclenché en 2009 le début de la crise souveraine européenne…

 

(Dessin : Amandine Victor – Conception : Roxane Nojac)

Roxane Nojac - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef - Le Courrier Financier

Voir tous les articles de Roxane